Essai publié le

Blouson Scott 58th Vintage Leather, l'essayer c'est l'adopter !

Texte de Rédaction / Photo(s) de Céline Donzé
Imprimer cet article

Parmi les centaines de blousons que nous pouvons trouver parmi les nombreuses marques d'équipement moto, il y en a toujours quelques-uns qui retiennent votre attention. Que ce soit au visuel, au ressenti ou encore au toucher, certains blousons vous attirent tout particulièrement.

"Celui-là, je l'aimerais bien. Il a ça en plus de tous les autres qui me fait craquer !"

S'il y en a bien un blouson qui m'a fait cet effet au salon Swiss-Moto de Zürich, c'est le 58th Vintage de la société suisse SCOTT. Comme son nom l'indique, il affiche un look vintage. Le cuir de couleur anthracite est d'excellente qualité. Il est souple et doux. Le grain est très fin. Le cuir est de finition pleine fleur, c'est dire (détails plus bas*) ! Pour égayer le tout, seules deux bandes traversent le haut du buste et se terminent sur le haut des bras ; l'une est de couleur grenat, l'autre est blanche. La blanche est en cuir, l'autre en tissu microfibre. D'ailleurs, c'est le même tissu mais de couleur noire qui masque partiellement les différentes fermetures à crémaillère ainsi que les zones de coude. Sur le torse, un discret "58" en cuir orne le blouson. Sur le flan de l'épaule gauche, on retrouve le logo oldschool "Scott Sports". A détailler ce blouson 58th Vintage, nous réalisons que nous entrons dans le monde de la haute couture : matériaux nobles, détails de finition soignés, ergonomie.

Les protections des coudes et des épaules sont certifiées par la norme très sélective SAS-TECH, le fameux matériau magique. Quant à la dorsale, bien qu'il y ait un logement prévu, il n'y en a pas, et c'est tant mieux ! Ainsi, libre à chacun de se procurer la dorsale de son choix, comme par exemple la SCOTT Back Protector en D3O (lire notre essai).

Un atout majeur du 58th Vintage réside dans sa chaude doublure amovible. Les tissus choisis sont extrêmement doux et agréables. Cette doublure permet d'affronter l'entre-saison et se montre très efficace pour des températures comprises entre 5 et 20°C. En enlevant le blouson, il n'y a pas le risque d'emporter la doublure avec soi ; elle est bien fixée à l'intérieur du blouson grâce à un zip et à des retenues à l'intérieur des manches.

Lorsque l'on enfile le blouson SCOTT, première chose qui surprend, c'est sa discrétion ! D'habitude, un blouson cuir, c'est lourd et l'on ressent de suite des difficultés de mouvement total. L'ergonomie du SCOTT 58th Vintage s'apparente à celle d'un simple blouson de ville, léger, souple, peu encombrant. Avant même de monter en selle, l'essayer, c'est l'adopter ! Le porter tous les jours, pour se rendre au travail, faire du shopping, des visites lors de virées, même avec les protections, il se distingue par sa discrétion, tant visuelle qu'ergonomique.

En selle, on constate qu'il n'y a aucune zone de tensions, ni dans le dos, ni sous les aisselles, ni aux bras. Taillé idéalement à ma morphologie, je me royaume ! Au niveau du coup, il n'est ni trop serré, ni trop détendu ; ainsi, sans la doublure, de l'air pénètre dans le blouson mais en volume raisonnable. Juste assez pour ventiler votre thorax ! A haute vitesse, on ne subit pas de gonflement dans le dos ni de ballottement du cuir. Serait-ce un blouson étudié en soufflerie ?

La doublure en place, le blouson se montre parfaitement étanche à l'air. Heureusement, l'air frais de l'entre-saison ne parvient pas jusqu'à vous et l'on bénéficie d'un confort pour le moins douillet.

Des points négatifs à ce blouson ? Difficile d'en trouver, et pourtant, il faudrait ! Le SCOTT 58th Vintage accumule les superlatifs d'un vrai blouson cuir : le look, la qualité du cuir pleine fleur, les détails de finitions, le confort d'utilisation, ... Il se porte idéalement sur un roadster moderne au look décalé comme un roadster anglais ou italien, mais aussi, sur bien d'autres styles de moto. Sa discrétion stylistique lui vaut une polyvalence certaine. On serait même tenter de le porter en dehors des activités liées à la moto !

Pour en revenir au défaut, on avancerait son étanchéité à l'eau (mais, normal, c'est un cuir ! Un cuir parfaitement étanche, ça n'existe pas !) et son entretien. Un cuir pleine fleur, ça se bichonne au quotidien ! Oter les moucherons et insectes éclatés après chaque sortie (rien d'anormal jusque-là), nourrir le cuir régulièrement à l'aide d'un cirage nano ou balsamique et le protéger à l'aide de produits spéciaux.

Sincères remerciements à SCOTT Suisse pour la mise à disposition de ce blouson 58th Vintage.
* Le cuir pleine fleur est un cuir ayant conservé sa surface d'origine : la fleur. Partie noble du cuir, laissant apparaître les caractéristiques de la peau : grain naturel et rides.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Cuir pleine fleur (toucher, qualité perçue)
+
Look
+
Confort
+
Polyvalence
On a moins aimé :
-
Entretien

Fiche technique

Modèle
Marque :
Scott
Modèle :
58th Vintage Leather
Tailles :
S à XXL
Spécificités
Cuir :
100% cuir pleine fleur
Doublure :
Thermique amovible
Protections :
Epaules et coudes SAS-TECH
Ajustage de la taille :
Oui
Zip de raccordement :
Oui
Poches :
Quatre à l'intérieur
 
Deux à l'extérieur
Coloris disponibles
Coloris :
Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 559.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Essai gants Five HG1 WP - Paré pour l'hiver
Avec le retour du froid il est temps de mettre nos mimines au chaud pour l’hiver afin de garder du plaisir à rouler. Pour ce faire, la marque Five propose ses gants chauffant sur batterie HG1 WP que nous avons pu tester durant toute une saison.
AGV SportModular - Le premier casque modulable entièrement en carbone
La célèbre marque de casque italienne AGV présente son nouveau casque modulable Sport/GT entièrement en carbone.
Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires