Article du

Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader

Texte de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Les recherches au sujet des airbag ont débuté en 2001 chez Alpinestars. 16 ans après, le premier Tech-Air Center de Suisse Romande ouvre ses portes. Le garage Moto Line à Etagnières est prêt à vous présenter les 2 versions du système.

C'est dans la partie inférieure du tout nouveau bâtiment de Moto Line, dédié aux équipements Alpinestars et casques Arai, que nous sommes reçu par une équipe d'experts du fabricants italien venus spécialement de l'usine. Aujourd'hui c'est le système Tech-Air qui est à l'honneur: c'est le premier système totalement autonome qui protège l'intégralité du buste de son utilisateur et ce dès le premier impact.

Le projet a démarré en 2001 et en 2004 la marque a commencé à enregistrer les données d'accéléromètres placés sur les pilotes de GP sans pour autant les équiper d'airbag. Jusqu'à 2009, les analyses ont permis de poser les lois de déclenchement du système pour équiper les premiers pilotes de MotoGP et de WSBK la même année. Sur le marché depuis 2011, la technologie a continué d'évoluer sur route et sur piste pour en arriver au 2 versions actuelles présentées en 2016.

Alpinestars fait la différence sur de nombreux points, le plus important étant que le système est tout intégré, la moto ne demande aucun pré-équipement. Ensuite il y a la facilité d'utilisation, il vous suffit de charger la batterie (25h d'autonomie en mode détection de chute, remisé dans l'armoire plusieurs jours sur ON), fermer la veste et jeter un oeil à la LED pour s'assurer que le système est actif.

La protection offerte est intégrale : épaules, dos, côtes et poitrine. Les cervicales ne sont volontairement pas immobilisée car cela placerait la colonne dans une position idéale à un tassement ou cisaillement des vertèbres causant plus de dégâts qu'une flexion. Le déclenchement est décidé en compilant les informations de 3 accéléromètres tridimentionnels et d'un gyroscope placé dans le gilet. Ceci rend un déclenchement intempestif quasiment impossible. En effet la moto peut énormément guidonner, votre buste n'affolera pas suffisament les capteurs. Ce n'est qu'une fois que vous serez désarçonné que le gonflage aura lieu.

A l'inverse, ces capteurs sont aussi plus fiable en cas de chute où vous ne vous éloignez pas suffisament de votre moto pour tendre un cable par exemple. Enfin, vous n'êtes pas tributaire de la réception d'un signal externe comme un GPS qui ne capte pas dans un tunnel et se coupe à l'arrêt pour des raisons de sécurité.

Selon les nombreuses analyses d'Alpinestars, lors d'un choc le premier impact du pilote a lieu après 100 ms. C'est le temps maximum que s'est autorisé la marque pour : détecter la chute, déclencher la charge et gonfler totalement le dispositif. Ensuite, les coussins sont gonflés au maximum pour 5 secondes. Cela vous semble court ? Sachez que depuis 2004, une seule chute a duré plus de 5 secondes et il s'agissait de Loris Baz à Sepang.

La norme EN 1621-4 est celle qui est dédiée aux équipement de protection gonflables pour motocyclistes (-1 pour les protections épaules et coudes, -2 pour le dos, -3 pour la poitrine). Celle-ci teste séparément le temps de gonflage maximum de l'équipement et l'absorbtion de choc à gonflage maximum. Ce test est pratiqué pour chaque zone déclarée protégé, pour Tech-Air : épaules, dos, poitrine. Les côtes ne sont pas testées car pas de norme établie. Alpinestars pousse la norme 1621-4 plus loin en testant les deux simultanément. Dans leurs laboratoires ils actionnent la chute de l'objet test sur l'équipement en même temps que la mise à feu de la cartouche.

Les deux modèles utilisent la même technologie mais ne sont pas identiques. Leur forme et leur fonctionnement sont logiquement adaptés. Au coeur de l'équipement on trouve un système de gonflage pyrotechnique à l'argon comportant 2 cartouches. Pour raison de norme, le changement de cartouche n'est possible qu'en laboratoire. Vous devrez rapporter votre équipement en magasin et moyennant un forfait il sera envoyé à Alpinestars qui s'occupera du changement et même des réparations nécessaires. Le prix de € 299.- nous a été indiqué comme ordre de grandeur pour cette opération.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Equipement

The Royal Racer - Un monde à part
Connaissez-vous ce genre de magasin ? Celui où l’on vient juste pour regarder et l’on repart avec LA veste que l’on cherchait ?
Nouveauté 2019 - Casque Scorpion EXO-R1 Air - Racing avant tout !
Tout fraichement présenté lors du salon Eicma de Milan, le nouveau casque EXO-R1 Air du fabricant coréen Scorpion, risque bien de bouleverser les ténors de la catégorie racing.
L'équipementier Scott Sports présente sa gamme 2019
La marque suisse Scott Sports, pourtant très présente dans le monde du motocross, ne cesse de développer son offre pour les motards de tous les jours, pour les aventuriers et autres voyageurs au long cours.
Nouvelles chaussures Helstons Utah et Glenn
Helstons lance sur le marché de nouvelles chaussures au look plutôt vintage. 
Puig vous permet d’équiper votre sportive de Winglets
Aujourd’hui toutes les machines de MotoGP sont équipées d’appendices aérodynamique permettant de mettre de l’appui sur l’avant et on sait déjà que la future Panigale V4 R en sera dotée. L’équipementier Puig vous permet d’en doter votre sportive actuelle.
Ligne iXS Montevideo ST - Pour les aventuriers et grands voyageurs
La ligne de vêtement Montevideo est l'un des best-sellers de la marque suisse iXS. Pour cet automne, voici qu'iXS innove et propose une version au goût du jour, Montevideo ST.

Recherche

Hot news !

Homologation des silencieux d’échappement en Suisse - Attention aux mauvaises surprises si certificat CE !
S’il y a bien un sujet qui revient continuellement sur les réseaux sociaux, c’est celui de l’homologation des systèmes d’échappements pour la Suisse.
Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.

Liens Partenaires