Reportage publié le 04 septembre 2019

La Gibraltar Race, une course de 7'000 km à travers l'Europe

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Alessio Coradini

En juin dernier, 75 pilotes d’une dizaine de nationalités se lançaient de la ville de Gdansk en Pologne pour rejoindre le Cap Finistère en Espagne en quinze jours et quatorze étapes. Cette 4ème édition de la Gibraltar a traversé huit pays sur près de 7'000 km en offrant un savant mélange de liaisons routières sinueuses et de spéciales tout-terrains variées et stimulantes.

Les origines de la Gibraltar

La Gibraltar Race est née en 2016 d’une idée de Manuel Podetti. Avec ses collègues de l’agence Moto Raid Experience, Rino Fissore et Claudio Giacosa, ils décident de créer l’évènement tout-terrain le plus long d’Europe, en combinant les milliers de kilomètres d’itinéraires dont ils disposent dans tous les pays où ils organisent leurs voyages. 

En 2016, la première édition de 10'000 km reliant Athènes à Gibraltar a réuni trente participants. Rapidement, la Gibraltar s’est imposée comme la plus longue course de régularité organisée sur le Vieux Continent. Une sorte de « Dakar européen » pour les amateurs si vous préférez.

Dès sa seconde édition, le nombre de participants a doublé, et aujourd’hui, il est proche d’attendre le maximum fixé par l’organisateur, à savoir 99 participants. 

Chaque édition propose un itinéraire inédit. Le concept de cette 4ème Gibraltar est de relier les côtes de la mer Baltique à celles de l’océan Atlantique.

Autre nouveauté, l’organisateur délaisse la formule du bivouac en camping, chère au rallye, pour un ébergement en hôtel tout confort. Certes, ça perd en authenticité, mais soit dit entre nous, je dois vous avouer que j’ai bien apprécié, ce qui doit être un des signes précurseurs de mon vieillissement inéluctable… Par 40°C, la climatisation est un luxe fort agréable, tout comme le fait de ne pas avoir à monter et démonter ma tente tous les soirs.

Le concept du rallye de régularité

La Gibraltar Race est une compétition basée sur la régularité, ce qui permet d’une part de s’abroger des contraintes liées à une course de vitesse (licences, assurances spécifiques, fermetures de routes, autorisations, …) mais également d’offrir la possibilité à des débutants sans expérience du rallye de côtoyer des pilotes confirmés comme le hollandais Edwin Straver, vainqueur catégorie Malle Moto au Dakar 2019 ou encore l’Italien Renato Zocchi, ancien champion de motocross et pilote officiel Honda au guidon d’un maxi-scooter X-ADV entièrement préparé.

Les moyens mis en œuvre sont tout aussi déséquilibrés que les différences de niveau de pilotage et ce n’est pas forcément les pilotes les mieux équipés ou ceux qui roulent le plus vite qui se retrouvent en tête de classement, comme le prouve pour la 2ème fois notre compatriote Dominique Durussel en terminant dans le top 10 (5ème en 2017 et 6ème en 2019) au guidon d’une Honda XR400 de 1999.

Une course de régularité, comment ça fonctionne ? 

Chaque matin les départs sont donnés toutes les minutes en fonction du classement de la veille. On reçoit notre GPS avec les traces des liaisons routières et les points des spéciales du jour, un tracker ainsi qu’une feuille récapitulant les temps à respecter. On utilise deux chronos ; un qu’on enclenche en début de journée et qui nous permet de contrôler que les temps des liaisons soient respectés et un second qu’on utilise uniquement durant les spéciales. 

A l’arrivée, on rend le tracker, sorte de balise GPS d’après laquelle le tracé et les temps de chaque participant sont analysé ainsi que notre GPS. Chaque pilote est également équipé d’une balise Owaka (SPOT), qui permet d’aller les secours en cas d’accident en transmettant directement les coordonnées GPS à l’organisateur sur simple pression d’un bouton.

La suite sur la page 2

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Kawasaki Z900 vs. BMW F900 R - Duel au sommet du marché roadster
Cette année 2020, si particulière, verra quand même l'énorme succès de la nouvelle Kawasaki Z900 sur le marché. Face à elle, BMW présente son premier roadster mid-size convaincant, la F900 R.
Cette petite KTM RC250 s'est mue en un café racer tendance
En laissant ses carénages dans le coin d'un atelier en Indonésie, ce petit roadster au guidon bracelet imaginé par Minority Custom Motorcycles devient tout à coup très désirable.
Ducati Monster 2021 - Comment ont-ils osé ?
Spoiler alert : elle a un châssis alu et plus un treillis en acier. Vous êtes choqués ?
Les anglais de Langen Motorcycles projettent de commercialiser un roadster 250 2-temps
Langen Motorcycles a présenté une maquette digitale et un moteur de roadster 250 2-temps plutôt séduisant.
La Kymco RevoNEX se dévoile sur des documents de brevet
Parmi les électriques, la Kymco RevoNEX est une excentrique dotée d'un embrayage et d'une boite de vitesse. La façon de faire accepter cette propulsion aux motards ?
Randy Krummenacher quitte l'équipe MV Agusta avec effet immédiat
Le pilote zürichois a annoncé sa rupture immédiate du contrat qui le liait à la firme italienne, pour "préserver son intégrité morale et professionnelle".

Hot news !

Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.