Essai publié le 27 octobre 2010

Astone GTR Logo – le nouveau modèle

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Nicolas Bassin

Au catalogue des nouveautés chez Astone, société française, se trouve le casque intégral GTR. Issu et remplaçant de l’Astone GTS, le GTR arrive sur le marché avec de nombreux arguments chocs : une calotte en fibre, un prix défiant toute concurrence, un poids dans la moyenne, un écran solaire escamotable, préparé pour recevoir le système Pinlock.

Esthétiquement :

L’Astone GTR d’essai est la version Logo. Pas aussi sobre qu’une casque de couleur unie et pas aussi voyant qu’une réplique de compétition, ce GTR se distingue pas la polyvalence de son dessin. Sur un fond d’alu brossé, on retrouve des bandes brillantes tantôt anthracites, tantôt grises. On distingue clairement le nom du modèle sur les tempes « GTR ».

Les aérations en plastique gris mat se marie bien avec la décoration du casque. Le design des boutons d’aérations, lui, a été amélioré et paraît moins cheap que sur le modèle GTS. Les trous des aérations sur l’arrière du casque sont masqués par une grille grise métallisée. Sur le front et l’arrière du casque se trouvent le logo et la marque du casque en trois dimensions (pièce plastique).

Le rembourrage intérieur est bicolore :

  • vers la visière, un tissu respirant gris clair
  • à l’intérieur, tantôt noir, tantôt gris clair.

Fonctionnellement :

Le casque présente de nombreuses aérations : mentonnière, frontale, arrière et latérales. Les aérations frontale et mentonnière sont facilement actionnables à l’aide d’un bouton-glissière. Pour plus de confort, on trouve un déflecteur amovible au niveau du nez, évitant ainsi la projection de l’air expiré directement sur l’écran. De plus, au niveau du menton se situe un filet empêchant les remous d’air de passer sur le visage.

L’écran principal peut être bloqué en position fermée. Il se change facilement ; il suffit de le faire une fois pour prendre l’habitude. L’écran solaire se baisse et se relève grâce à une petite manette sur le côté gauche du casque : pas forcément plus pratique, mais beaucoup plus esthétique que le système du GTS.

Le système de fermeture du casque est de type micrométrique.

En pratique :

En enfilant le casque, on apprécie la douceur des tissus recouvrant les mousses. Comme avec le casque GTS, j’ai toujours cette impression de suffoquer lorsque la visière est fermée et que je ne roule pas. Après quelques heures d’utilisation, on s’y habitue. Le système de fermeture micrométrique est agréable. De plus, il est pourvu d’une boucle métallique qui sera utile pour suspendre le casque et le fixer sous la selle de votre moto (si possible).

Jusqu’ici, je ne remarque pas de différences avec son prédécesseur GTS. C’est en roulant que l’on constate qu’Astone a fait de gros progrès en termes d’aérodynamisme. En effet, le casque supporte des vitesses nettement plus élevées et fend l’air sans engendrer des turbulences désagréables. Je dirais même qu’à ce sujet, l’Astone GTR est capable de rivaliser avec les grands noms de la concurrence.

Le soleil montre le bout de son nez ; il est temps de protéger mes yeux. L’écran solaire escamotable se manie aisément. Il suffit de pousser la manette d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre pour faire tomber l’écran. C’est agréable, il prend bien le contour du nez et descend sur les joues ; ainsi, je ne souffre plus de la luminosité ambiante. Pour le relever, un simple effleurement de la manette et l’écran remonte instantanément, aidé par un ressort.

Au niveau de la ventilation du casque, il y a encore des efforts à faire. Pour l’anecdote, c’est le casque que j’utilise volontiers par temps frais. En effet, c’est celui qui me tient le crâne le plus au chaud. En ouvrant la aération frontale, je sens à peine un peu de fraîcheur. Par contre, la mentonnière aide plus à supprimer la buée qui vient parfois gêner ma vision à basse vitesse qu’à m’aérer efficacement le visage.

Conclusion :

L’Astone GTR est un casque qui offre de nombreuses petites options appréciables. Son look et les différentes décorations disponibles raviront la plupart d’entre nous. En termes de prestations, il se situe dans la moyenne supérieure. Son prix affiché nous fera oublier les quelques petits inconvénients qu’il présente. Je conseille volontiers ce casque à tous les motards et scootéristes attentifs à leur look et à leur porte-monnaie. Ils en auront pour leur argent !

Sincères remerciements à Trident Import pour la mise à disposition de ce matériel.

Carlito
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Modèle
Marque :
Astone
Modèle :
GTR Logo
Tailles :
XS - 2XL
Poids :
1480g ± 50g
Spécificités
 
Calotte en fibre
 
2 tailles de calotte
 
Visière Iridium optionnelle (CHF 49.-)
Fermeture :
Boucle rapide micrométrique
Catalogue
Prix de vente :
CHF 299.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Michelin - Opération satisfait ou remboursé !
Si vous optez pour un train de pneus Michelin entre le 1er avril et le 30 juin 2020, vous avez 30 jours pour être intégralement remboursé si vous n'êtes pas satisfait !
Arai, l'étude de l'effet ricochet
Parmi les manufacturiers de casques, Arai est en quelque sorte assimilable à Volvo Cars. La sécurité prime avant tout !¿
Le fondateur de la marque Alpinestars, Sante Mazzarolo, nous a quitté
Sante Mazzarolo, industriel italien, tailleur de cuir et bottier hors-pair, est mort le vendredi 1er Mai 2020 à l'âge de 91 ans.
Casque BELL Broozer - Le casque transformable à double homologation jet/intégral
La marque US, BELL Helmets, désormais importée en Europe par le groupe Bihr,, arrive sur le marché des "méchants" casques avec un heaume au look des derniers jeux de guerre : le Broozer !
Profitons du COVID-19 pour nettoyer et entretenir nos casques
Confinement ou semi-confinement obligent, le temps peut sembler long, notamment si vous ne disposez pas d’une maison avec jardin. Alors il est peut-être temps d’en profiter pour offrir une petite remise en forme à votre équipement; casque, blouson, bottes…
Arai lance la série limitée « Isle of Man TT 2020 » sur la base de son haut de gamme RX-7V
L’édition 2020 du Tourist Trophy n’aura pas lieu, hélas, annulée sur l’autel de la pandémie de COVID-19. La marque japonaise tient néanmoins à présenter la série commémorative de son heaume le plus haut de gamme, le RX-7V, avec cette livrée spéciale « Isle of Man TT Limited Edition 2020 ».

Hot news !

Essai Bridgestone S22 - Le pneu routier très, très sportif
C'est sur le fabuleux tracé de Jerez que Bridgestone nous a conviés pour l'essai de son pneu routier-sportif 2019. Culoté, mais payant, le comportement du S22 s'étant révélé particulièrement incisif!
Homologation des silencieux d’échappement en Suisse - Attention aux mauvaises surprises si certificat CE !
S’il y a bien un sujet qui revient continuellement sur les réseaux sociaux, c’est celui de l’homologation des systèmes d’échappements pour la Suisse.
Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.