Article du

Dakar 2019 – C’est l’heure du départ pour Hugo Lopes #62

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de ASO / Mathias Deshusses / Hugo Lopes
Imprimer cet article

10 jours de course. 5000 kilomètres, dont 3000 de spéciales. Et un bac à sable géant. Le 41ème Dakar prendra son départ aujourd’hui à 9h30 à Lima (15h30 en Suisse), pour une édition entièrement péruvienne et constituée à plus de 70% de sable et de dunes.

Au départ, une armada de pilotes KTM, dont celles de Toby Price (#3), Sam Sunderland (#14) ou Matthias Walkner (#1), qui ont tous déjà remporté l’épreuve (respectivement en 2016, 2017 et 2018). Il faut dire que l’usine autrichienne demeure invaincue sur le plus grand rallye du monde depuis 17 ans, et ce malgré la décision d’abaisser la cylindrée des motos à 450cm3 en 2011 afin de réduire l'écart et de favoriser le retour d’autres constructeurs sur l’épreuve. Car aujourd'hui, la concurrence est féroce et a soif de vaincre, Yamaha en tête, avec un Adrien Van Beveren (#4) remonté à bloc pour effacer son mauvais souvenir de l’an passé (abandon sur chute lors de la 10ème étape, alors qu’il menait la catégorie Moto). Il faudra aussi surveiller du coin de l’œil Xavier de Soultrait (#18), toujours prompt à faire des acrobaties devant les caméras, mais qui souffre du « mal des dunes », qui s’apparente au mal de mer. Du côté des rouges, il faudra compter sur le (très) rapide Joan Barreda (#5), qui peut faire des étincelles s’il parvient à ne pas pulvériser sa Honda avant la fin de l’épreuve, ainsi que sur Paulo Goncalves (#2) et Ricky Brabec (#15). Husqvarna, avec Pablo Quintanilla (#6), et Sherco, avec Michael Metge (#16), peuvent également créer de belles surprises. Le Dakar étant une course riche en rebondissements, bien malin celui qui se targuerait de prédire le vainqueur de cette 41ème édition au jour d'aujourd'hui.  

Il y a le Dakar des officiels, ceux qui font partie des teams usine et se battent parfois à la seconde près. Et il y a le Dakar des passionnés, ceux qui font la course seuls, c’est-à-dire sans assistance, et pour qui le simple fait de rallier l’arrivée constitue un véritable tour de force. Dans la catégorie « Original by Motul », soit celle qu’on appelle aussi les malles moto, on retrouve Hugo Lopes, qui porte non seulement le numéro #62, mais aussi – et fièrement – les couleurs suisses. Soutenu par AcidMoto.ch dans son challenge, vous le connaissez certainement déjà, et avez pu voir son portrait, ou ses prouesses, ici-même. Nous sommes en contact avec lui sur place, et vous pourrez suivre au quotidien son évolution via notre site ou nos plateformes de réseaux sociaux. A une poignée d’heures du départ, il nous a livré ses impressions.

AcidMoto.ch : Comment ca va, Hugo? Pas trop tendu à l’approche du départ ?

Hugo Lopes : « Ça va bien ! Je suis arrivé il y a quelques jours pour profiter un peu avec mes proches, visiter le pays et me reposer. La pression a gentiment commencé à monter. J’ai récupéré la moto le 4 janvier au port, sans problème, le voyage s’est bien passé. Elle était montée sur un rack, et bien protégée. Moi qui suis perfectionniste, j’ai encore bricolé et vérifié la moto jusqu’au dernier moment, pour être sûr que tout était OK. A présent, elle a passé le contrôle technique et administratif, elle est actuellement au parc fermé et je suis nettement plus serein qu’il y a quelques jours. Il ne reste plus que le podium à passer (NDLR : la présentation officielle des concurrents la veille du départ, qui a eu lieu hier soir à 22h, heure suisse) et ensuite, il ne restera qu’à rouler. Et ça, je sais faire. Je sais aussi qu’il n’y a aucun moyen d’anticiper le déroulement des journées ou l’état des pistes, donc je relativise et je gérerai tout ça au jour le jour.

Sur place, l’ambiance est géniale, c’est de la folie. Hier, après les contrôles, on est arrivés sur le bord de mer. Il y a une sorte de foire (NDLR : la Feria Dakar Lima, une fête avec des animations sur plusieurs jours). On doit monter sur un podium pour accéder au parc fermé, et il y a une foule incroyable qui crie, qui siffle, qui applaudit. Il y a vraiment une immense ferveur du public péruvien pour le Dakar, et je dois dire que ma moto, avec une décoration « Suisse », remporte un immense succès ! »

Merci Hugo d’avoir pris le temps de nous confier ton ressenti, et surtout bonne chance pour cette course. On se réjouis de te suivre et de te retrouver à l’arrivée ici-même, le 17 janvier prochain !

*1ère étape: Lima - Pisco / 331km dont 84km de spéciale, constituée à 85% de sable*

 

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Le lancement du team Ducati MotoGP 2019, c'est ce soir à Neuchâtel
En fin d'après-midi, le lancement du team Ducati MotoGP 2019 se déroulera non loin des rives du lac de Neuchâtel. Nous y serons et vous ferons vivre l'événement en direct !
Repas de soutien du PRT #456 "Pecable Racing Team" - Le 9 février à Agiez (VD)
Le team suisse, PRT #456 "Pecable Racing Team", vice-champion d'Europe d'Endurance  SST1000  en Open Endurance FIM-Europe, organise son repas de soutien.
Dakar 2019 – And the winner is...
Grosse tension ce matin à Pisco, au départ de cette dixième et dernière spéciale du Dakar 2019.
Dakar 2019 – 9ème étape : vous connaissez la fable du lièvre et de la tortue?
« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. » Dans cette version péruvienne de la classique fable de La Fontaine, la tortue est autrichienne et les lièvres, principalement japonais, sont multiples.
MotoGP 2020 – La place aux côtés de Dovizioso sera attribuée au mérite
Non, non il ne s'agit pas d'une faute de frappe dans le titre, nous allons bien parler de la saison 2020 de MotoGP alors que la 2019 n'a pas encore commencé.
Dakar 2019 – 8ème étape : le retour de KTM
Une étape au départ particulier, ce mardi à San Juan de Marcona. Nommé « Super Ica », il avait pour principe de faire partir ensemble les 10 motos, les 10 autos et les 5 camions les plus rapides de l’étape de la veille. Sympa pour le spectacle, nettement moins pour les motos qui devaient rouler avec les camions.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires