Essai publié le

Essai Ducati Hypermotard 939 SP - Pour adulte consentant seulement !

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de photographes Ducati
Imprimer cet article

Comme la concurrence, Ducati met à jour sa gamme pour répondre à la drastique norme Euro4, obligatoire pour tout nouveau modèle dès 2016. La plupart du temps, c’est l’occasion pour chacune des marques d’opérer, plus qu’à un simple facelift, mais à une sérieuse mise à jour. Celle qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la famille Hypermotard 939 et plus exactement sa version radicale SP.

Apparue en 2007, l’Hypermotard a reçu passablement d’évolutions, notamment du côté de sa cylindrée et de son équipement. L’Hypermotard marie les genres : elle mélange l’esprit supermoto et les gênes Ducati, à savoir les performances brutes. Elle est une moto qui n’a plus de concurrence. Il y a quelque temps encore, on aurait pu la comparer à la 990 SM de KTM. En 2016, elle officie désormais seule dans cette niche du marché.

Sa fameuse motorisation bicylindre passant de 1100cc à 796, puis à 821, la norme Euro4 force le réalésage de 88 à 94mm portant ainsi la cylindrée à exactement 937cc. Au passage, le Testastretta 11° gagne en puissance pour culminer à un total 113cv à 9’000tr/min, mais surtout ne se prive pas d’emporter une bonne louche de couple avec un maximum de 98Nm à 7’500tr/min. En détail, les valeurs de couple sont 18% plus élevées à 6’000tr/min en comparaison avec le bloc Testastretta 821 (812cc). Plus de couple pour plus d’agrément, mais aussi pour limiter la consommation de carburant en utilisation quotidienne sur route ouverte. La puissance est aussi en hausse, tout au long de sa courbe. Et pour les addicts de la performance, Ducati propose déjà une ligne complète Termignoni en position haute. Au menu, la puissance maximale s’élève de 4% et le couple de 3%. Seulement, mais surtout malheureusement, cette ligne complète n’est pas homologuée pour un usage sur route. Cependant, il est possible de se rabattre sur le silencieux seul en remplacement de celui d’origine ; lui apportera un gain appréciable à la bande son quelque peu atténuée avec l’adoption de la norme Euro4.
Côté pratique, l’intervalle entre chaque révision est fixé à 30’000km, une aubaine pour les gros rouleurs.

Quant à l’équipement technologique, Ducati reste fidèle à son Safety Pack que nous avons déjà rencontré sur bons nombres de modèles de la marque. Ce dernier inclut de série un ABS Bosch 9-MP réglable sur trois niveaux d’intervention (deux pour l’Hyperstrada), un contrôle de traction à huit niveaux et trois modes de conduite (Sport, Touring, Urban et Race, Sport, Wet pour la version sportive SP). Les modes Urban et Wet limitent la puissance à 75cv (suffisant pour se mettre sur le toit en cas de conditions précaires, penseront certains). Cerise sur le gâteau, l’Hypermotard dispose dorénavant un indicateur de rapport engagé.

Toujours conforme à sa réputation de grosse supermoto, haute sur pattes et bodybuildée, l’Hypermotard s’empare des meilleurs pièces du marché. Avec ses freins Brembo à quatre pistons et étriers radiaux modèle M4-32, ce ne sera pas un souci d’enfoncer la fourche à gros pistons à l’approche d’un virage serré. Quand l’Hypermotard s’équipe d’une fourche inversée Kayaba de 43mm de diamètre et d’un mono-amortisseur Sachs, la version SP se la joue extrême avec une fourche entièrement ajustable Öhlins de 50mm de diamètre supplée par un mono-amortisseur du même fabricant, lui aussi réglable dans tous les sens.

Et si l’on continue le jeu des différences, on remarquera que la version 939 SP se coiffe d’une culasse en magnésium et se pare de jantes Marchesini à trois branches (elles-mêmes divisées en trois parties) en aluminium forgé et de différentes pièces en carbone. Au passage, elle perd 3kg par rapport à l’Hypermotard standard et affiche ainsi 178kg (à sec). Et dans les petits détails, d’origine, la SP est livrée avec des pneumatiques Pirelli Diablo Supercorsa SP tandis que les Hypermotard 939 et Hyperstrada 939 se chausse respectivement de Diablo Rosso II et Scorpion Trail II, également du fabricant transalpin. Quant à l’Hyperstrada 939, avec ses accessoires confort d’origine, celle-ci s’identifie clairement vers le touring, tout en conservant les qualités dynamiques de l’Hypermotard 939.
Autant de différences qui distinguent clairement la vocation de la 939 SP de ses consoeurs Hypermotard 939 et Hyperstrada 939. Mais celle qu’on essaie ce jour, c’est l’Hypermotard 939 SP, la crème.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Véritable pousse-au-crime
+
Look unique
+
Capacités dynamiques
On a moins aimé :
-
Inexploitable sous les 4'000r/min
-
A-coups à la réaccélération
-
Train avant trop léger

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Hypermotard 939 SP
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Nouveau Testastretta 11°, bicylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
937 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection électronique Magneti Marelli. Corps papillonnés et système Ride by Wire complet
Performances
Puissance max. :
113 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
99 Nm à 7'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne, Pignon de 15, Couronne de 43
Boîte :
6 vitesses
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile avec commande mécanique, anti-dribble
Partie Cycle
Châssis :
Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche inversée Öhlins entièrement réglable de 48 mm
Course AV :
185 mm
Suspension AR :
Progressive avec monoamortisseur Ohlins entièrement réglable. Monobras oscillant en aluminium
Débattement AR :
175 mm
Pneu AV :
Pirelli Diablo Supercorsa SP 120/70 ZR17
Pneu AR :
Pirelli Diablo Supercorsa SP 180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2 disques 320mm; étriers Brembo 4 pistons à fixation radiale
Frein AR :
1 disque 245mm; étriers Brembo 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'498 mm
Hauteur de selle :
890 mm
Selle basse en option
Poids à sec :
178 kg
Poids total :
201 kg
Réservoir :
16 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 16'690.-.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Indian FTR 1200 – Les premières photos du modèle de série fuitent
Nos collègues de Motorbike Writer viennent de dévoiler les premiers clichés du modèle qui entend lancer Indian sur le marché des roadsters
Le Hard Alpi Tour fête ses 10 ans!
La 10ème édition du Hard Alpi tour qui s’est déroulée les 7-8-9 septembre derniers s’est terminée à Sestriere (Piémont Italien) avec un nouveau record de participation (480 motards de 16 nations) et une météo estivale pour le plus grand bonheur des participants et de l’organisation après l’édition pluvieuse de 2017.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
BMW dévoile officiellement ses R1250GS et R1250RT 2019
Le constructeur bavarois a décidé d'avancer la date pour dévoiler officiellement son nouveau bloc moteur qui propulsera les R1200GS et R1200RT 2019.
Motus et bouche cousue - La firme US Motus Motorcycles met fin à ses activités
Motus Motorcycles, fabricant Américain de motos et du fameux moteur V4 de 1'650cc, vient d'annoncer la fermeture immédiate de son usine de production en Alabama.
Essai Harley-Davidson Road King Special – Le tourisme à l’américaine
« Mais pourquoi tu as pris ça ? »… « Ça roule tout seul ou il te faut un transpalette ? »… « Ah c’est à toi l’enclume parquée en bas ? »…

Recherche

Hot news !

Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.

Liens Partenaires