Essai publié le

KTM Superduke 1290R - Vélo à postcombustion [page 2]

Texte de Patrick / Photo(s) de Patrick Schneuwly / Avec la collaboration de Marc et Yann

Pages

Une Superduke reste une Duke

Depuis l'apparition des petites Duke 125, 250 et 390, KTM compte beaucoup sur sa gamme de roadsters. Visuellement, la recette est simple : châssis tubulaire apparent, réservoire anguleux en plastique et échappement en position basse. Pour justifier que c'est elle qui commande dans la famille, la 1290 a eu droit, en plus de son gros moulin, à des atouts visuels comme son feu diurne à LED ou son monobras.

La position de conduite se retrouve aussi d'une Duke à l'autre. Bien campé sur une selle pas trop haute, le guidon large légèrement courbé tombant sous les mains et l'imposant réservoir étant en fait relativement fin à l'entrejambe. Le compteur vient lui de la gamme Adventure de KTM. En effet, c'est l'instrumentation complète de la 1190 Adventure (R) dont l'apparence n'a pas été revue.

Grâce aux quatre boutons du commodo gauche, on navigue facilement au travers des menus. Même si l'arborescence générale est restée un mystère pour moi, en jouant des touches, on finit toujours par arriver là où l'on veut. Sur la droite, on garde toujours un oeil sur la vitesse, la jauge d'essence, la température d'huile et le rapport engagé. A gauche, c'est un écran de six favoris que vous paramétrez ! Vous êtes un grand voyageur et aimez connaître votre autonomie et la distance parcourue ? Vous êtes plutôt du genre à vouloir le 100% de votre moto avec les températures, les modes de conduite et l'état des aides ? Tout est possible, mais il vous faudra néanmoins potasser un minimum le mode d'emploi.

Travers de porc sauce au gommard

A chaque vidéo mettant en scène la Superduke, KTM semblait prendre un malin plaisir à détruite un pneu arrière. Entre nos mains et avec le MTC, c'est une moto très civilisée voir même étonnement facile à conduire. Grâce à l'embrayage à commande hydraulique et en étant raisonnable sur la poignée de gaz, le motard moyen adoptera sans autre cette moto pour se déplacer tous les jours.

A basse vitesse, sous les 2'000 tr/min, on est malmené par le gros bicylindre rappelant plutôt violement sa présence. C'est l'apanage de ce genre de grosse motorisation, difficile d'y couper. A moins de rouler très vite, les cinquième et sixième vitesses ne sont que peu utilisées. Tenir un 100km/h sur le dernier rapport n'est vraiment pas agréable. Notez aussi que sur cette boîte de vitesses, mettre le point mort demande de l'exercice. Pour sa défense, la moto n'était que très peu kilométrée, il y a fort à parier qu'après le premier service, l'opération deviendra plus facile.

Une fois passé le seuil des 3'000 tr/mn, on entre dans une autre dimension, pour faire mieux il faudrait se rendre sur le pont d'un porte-avion, avec une catapulte. Les teasers produits par KTM ne sont pas abusifs, et la SuperDuke est en effet dotée d'un couple incroyable que les pauvres Dunlop SportSmart 2 ont de la peine à encaisser. A ce jour, ce choix de monte pneumatique reste encore un mystère à nos yeux.

Avec les pneus froids, n'oubliez pas de bien vérifier que vous avez payé votre RC tant le contrôle de traction se met en sapin de Noël à la moindre remise des gaz avec un peu d'angle. Même bien chaud, il n'est pas rare d'avoir l'arrière qui dérive, et ce sans être sur le mode Sport ! Bon, il faut dire que peu de motos peuvent se targuer d'offrir un couple aussi phénoménal que la bombe orange.

En mode Sport, la Superduke devient encore plus méchante et permet de sérieuses dérives à l'accélération. L'aiguille du compte tours s'affole et le paysage vous saute carrément aux yeux, le moteur ne semble jamais vouloir s'arrêter. Sauf quand le rupteur met son veto, reste à monter un rapport si vous voulez continuer votre apprentissage de pilote d'avion de chasse ! 

Par contre, revers de la médaille, la moto devient encore plus pousse-au-crime et les vitesses indiquées par l'écran LCD font peur... Il est dur de rester raisonnable à son guidon, un peu comme si vous deviez partager votre canapé avec Penelope Cruz... difficile dans ces conditions de discuter art contemporain ou littérature. La Superduke devra être amenée sur piste pour offrir le meilleur d'elle-même.

Le freinage est quant à lui irréprochable. Mordant et endurant, il encaisse sans aucun problème les phases de freinage de trappeur. Pour les adeptes du travers de porc, activez le mode supermoto pour vous offrir quelques belles dérives. C'est certain, KTM sait prendre soin de ses clients !

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Statut d'indomptable très désirable
+
Moteur rageur
+
Electronique très effiace
+
Confortable pour une bête de sport !
On a moins aimé :
-
Pneus vite, très vite dépassés
-
Réglage de l'amortisseur à parfaire
-
Béquille peu stable

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
1290 Super Duke R
Année :
2014
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindres en V à 75 degrés, 4 temps
Cylindrée :
1301 cm3
Refroidissement :
Liquide
Performances
Puissance max. :
180 ch à 8'870 tr/min
Couple max. :
144 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d'huile PASC, commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Treillis Chromium-Molybdenum
Suspension AV :
Fourche inversée WP 48mm
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Monoschock WP
Débattement AR :
156 mm
Pneu AV :
120/70 - ZR 17 M/C 53W
Pneu AR :
190/55 - ZR 17 M/C 73W
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disques 320mm, étriers Brembo radiaux à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque 240mm, étrier Brembo à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2168 mm
Empattement :
1482 mm
Largeur :
793 mm
Hauteur de selle :
835 mm
Poids à sec :
189 kg
Réservoir :
18 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 19'790.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

MV Agusta F4 Claudio Castiglioni – Attention, fracture de la rétine en approche
On sait MV Agusta capable de séries limitées proches de la perfection. Des éditions qui nous font rêver tant par le dessin que par les matériaux utilisés. Et pour cette nouvelle édition, produite en hommage au créateur de la marque de Varèse, la barre a été mise très, très haute… admirez la MV Agusta F4 Claudio!
MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.
Essai KTM 1290 SuperDuke R - La Bête, appellation non usurpée
La référence parmi les streetfighters explosifs, de même que la plus extravagante en termes de design, l’Autrichienne marie les extrêmes sans ménagement.
A Genève plusieurs associations se mobilisent pour la mobilité des deux-roues motorisés
La semane passée, plusieurs associations, dont votre canard en ligne en tant que rapporteur, se sont mobilisées pour discuter du futur de la mobilité des deux-roues motorisés à Genève.
Essai Yamaha R3 "bLU cRU Cup" - Petite machine à rêves
Pour étayer la présentation de son projet de coupe de marque, Yamaha Suisse nous a lâchés sur les R3 préparées de ce futur championnat, sur le rapide tracé du Motorland Aragon. On ne s'est pas fait prier... et on a adoré!
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!

Recherche

Hot news !

La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.

Liens Partenaires