Essai publié le

KTM 1190 Adventure - Bonne à tout faire et plus encore ! Près de 5'000km d'aventure

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Céline Donzé
Imprimer cet article

La KTM 1190 Adventure, une partenaire pour toutes les situations. La voici présentée dans un essai sur une longue distance, près de 5'000km à son guidon à sillonner les routes du Sud de la France !

Durant le printemps dernier, mon épouse et moi avons été frappés par une envie persistante d'aventure. Comme chaque été, nous nous donnons le loisir de prendre trois semaines de vacances. Nous avions le choix d'une destination plus ou moins lointaine. Aussi, comme à l'accoutumée, qui dit vacances, dit moto adaptée à une utilisation en duo avec bagagerie. Entre les motos "grand tourisme" du marché et les trails, il faut avouer que le choix est vaste et que l'on perdrait vite notre latin à force de comparer l'une à l'autre. De plus, comme il fallait pouvoir s'aventurer en dehors des chemins battus, notre choix s'est porté sur un trail. A défaut de procéder comme le motard lambda et jeter notre dévolu sur la célèbre Bavaroise, nous souhaitions jouer la carte de l'originalité. Parmi les nombreux trails du marché, peu d'entre eux peuvent se targuer d'oser l'off-road sans appréhension ! De ce fait, nous avons choisi la KTM 1190 Adventure.

Dévoilée lors du salon Intermot de Cologne en octobre dernier, elle a su attirer les convoitises et faire fi des provocations de la concurrence. Son esthétisme suscite les commentaires. Taillée à la serpe, ou même à la hache diraient certains, la KTM a avant tout été conçue pour être efficace et pratique. D’ailleurs, KTM ne s’est jamais vraiment distingué par des modèles très sexys. Celui qui achète KTM s’intéresse aux performances pures. La beauté passe en second plan. Notons toutefois que la bête de Mattighofen présente des lignes en harmonie avec sa vocation très orientée "baroudeuse sportive". Son look est racé, dépouillé et franchement atypique. Nous, on aime !

A la contempler, l’œil averti remarquera son cadre treillis chrome-molybdène, son bras oscillant moulé sous pression, ses suspensions WP pilotées électroniquement dont une fourche inversée de 48mm de diamètre ayant 190mm de débattement, ses freins Brembo (diamètre avant 320mm contre 267mm à l’arrière) cachant un système de freinage ABS combiné, ses jantes légères tubeless à rayons, sa transmission finale par chaîne à joint en X, son généreux réservoir de 23 litres de contenance, ... et surtout, le fameux V-twin LC8 emprunté à la tonitruante supersport RC8. Malgré ses nombreux attributs, elle n'accuse qu'un poids (tous pleins faits) de 230kg, ce qui fait d'elle l'un des trails les plus légers du marché.

Pour ce trail, les ingénieurs motoristes ont revu sa puissance à la baisse au profit d’une louche supplémentaire de couple à bas et mi-régimes. La puissance culmine à 9’500tr/min et affiche 150cv. Le couple maximal de 127Nm est atteint à 7’500tr/min. Nul doute, le twin a conservé son caractère sportif initial avec un pic de couple relativement haut perché. Reste à savoir si la recette est bonne pour une utilisation routière à rythme modéré... nous le verrons plus tard !

L'électronique embarquée de l'Adventure est une grande première dans la gamme orange. Des suspensions semi-actives pilotées électroniquement, un contrôle de traction, un freinage combiné, une commande des gaz ride-by-wire, ... autant d'éléments permettant de régler la moto, ses comportements et ses réactions, en fonction de la situation de conduite. Que la chaussée soit sèche ou humide, dégradée ou sans imperfection, que la piste soit de terre battue ou de sable, que la conduite soit sportive ou tranquille et que la moto soit chargée de bagages ou non, les nombreuses possibilités de réglages s'adaptent ! Désormais, l'aventurière KTM n'a rien à envier aux concurrentes pourtant très courtisées.

Pour notre voyage, l'Adventure a dû s'équiper d'une bagagerie complète : top-case (42 litres) et valises latérales (31 et 42 litres, l'une étant plus petite que l'autre à cause du volume du silencieux). Cette bagagerie en PVC et aluminium est particulièrement réussie puisqu'elle affiche un design flatteur tout en étant volumineuse et bien robuste. Le système d'attache est simple et garanti une grande résistance en cas de chute de la moto. On ne reproche que quelques imperfections au niveau de la finition ; en effet, des éléments pointus à l'intérieur des "coffres" pourraient détériorer les vêtements et affaires emportées. Heureusement, KTM a prévu des sacs en toile épousant la forme intérieure des valises et top-case. Quant au poids total de la bagagerie, il se montre important. Coffres remplis à bloc, la bagagerie complète dépasse allègrement les 40kg...

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité de prise en main
+
Polyvalence (efficace dans toutes les situations)
+
Caractère du moteur
+
Sportivité (moteur, châssis, feeling)
+
Rapport prix/prestations
On a moins aimé :
-
Confort de la selle d'origine
-
Design discutable

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
1190 Adventure
Année :
2013
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
LC8 Otto 4 temps 2 cylindres, disposition en V 75°, refroidissement par eau
Cylindrée :
1'195 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
À DC-CDI sans rupteur, avance numérique
Performances
Puissance max. :
150 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
127 Nm à 7'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne, bague X
Boîte :
6 rapports à accouplement par griffes
Embrayage :
PASC™ embrayage anti-dribble, à commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Cadre treillis en tube d'acier au chrome molybdène, époxy
Suspension AV :
WP Suspension Up Side Down, tubes de 48mm de diamètre
Course AV :
190 mm
Suspension AR :
WP Suspension Monoshock
Débattement AR :
190 mm
Pneu AV :
120/70 ZR19
Pneu AR :
170/60 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui (CBS)
Frein AV :
2 étriers Brembo à 4 pistons à fixation radiale, disques de 320mm de diamètre
Frein AR :
Etrier Brembo à 2 pistons, disque de 267mm de diamètre
Dimensions
Empattement :
1'560 mm
Hauteur de selle :
860-875 mm
Selles chauffantes en option à CHF 269.- / pièce
Poids à sec :
212 kg
Poids total :
230 kg
Réservoir :
23 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Gris métallisé
 
Orange métallisé
Catalogue
Prix de vente :
CHF 17'490.-
Pack électronique à CHF 1'030.-, Kit bagagerie touring à CHF 1'570.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Suzuki serait en train de travailler sur une GSX-R300
Les petites sportives ont le vent en poupe, notamment grâce au championnat Supersport 300 où les R3, Ninja 400 et autres RC 390 R se taillent la part du lion. Or, Suzuki entent apparemment revoir sa petite GSX-R.
Triumph Thruxton R "Martini Racing" by Hess Motorrad AG
Chez Hess Motorrad à Ostermundigen (BE), on sait magnifier les motos pourtant déjà très belles d'origine pour certaines. Nous pensons notamment à la Triumph Thruxton R.
Un chauffard trahi par sa vidéo postée il y a un an sur Facebook
Un motard allemand résidant à Zürich a été trahi pas sa vidéo postée il y a un an sur le groupe Swiss Race-Community sur Facebook le montrant rouler à près de 300km/h sur route ouverte.
MV Agusta de retour en Moto2 avec Forward Racing
Après bientôt 42 ans d'absence, MV Agusta fera son retour l'an prochain en Grand Prix, en collaboration avec l'équipe Forward Racing pour 4 saisons de Moto2.
Yamaha dépose un brevet pour une V-Max à trois roues
On se doute bien que la nouvelle Yamaha Nikken dont les réservations viennent d'ouvrir ne restera pas sans suite. Voici un premier indice avec le dépôt d'un brevet pour une V-Max dotée de trois roues.
Le système de réservation en ligne de la Yamaha NIKEN est désormais disponible
Le système de réservation en ligne de la NIKEN 2018 est désormais disponible

Recherche

Hot news !

La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.

Liens Partenaires