Reportage publié le 20 octobre 2016

Hard Alpi Tour Extrême - 36h de tout-terrain dans le Piémont italien [page 4]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Fotografica Sestriere, M. Souza & D. Zimmermann

Pages

A peine quelques kilomètres plus loin, on tombe sur nos coéquipiers arrêtés au bord de la route en train de bricoler à la lueur des lampes frontales sur la Super Ténéré de Jérôme. Ils ont découvert une fuite de liquide de refroidissement qui a coulé jusqu’à son capuchon de bougie et qui a eu pour conséquence de la faire tourner que sur un cylindre.

Jérôme trouve un moyen de fortune pour réparer ça avec du scotch, mais après réflexion il doit se résoudre à abandonner ici, parce que s’il tombe en panne quelque part dans la montagne, ce sera une vraie galère pour rapatrier sa moto. Il ne reste plus que Miguel et moi-même du team Meteor original. On continue à six avec Remo et les trois autres qui nous ont accompagnés depuis le début.

J’ai des moments difficiles. Par moment, j’ai l’impression que j’ai dormi en roulant ou alors que je n’ai aucun souvenir de certaines parties tellement j’étais fatigué. Heureusement, les organisateurs ont mis la plus grande partie des routes goudronnées au beau milieu de la nuit, ce qui nous permet de nous reposer un peu, bien que sur la totalité de l’itinéraire il y ait rarement plus de quelques centaines de mètres de routes sans virages !

Dimanche 06h00 - Lever du soleil et pierriers

Quand le soleil commence à se lever, on peut enfin commencer à admirer les magnifiques paysages qui s’offrent à nous. C’est également là qu’on attaque les passages les plus techniques, notamment une montée bien raide dans de grosses pierres. Il y a beaucoup de monde arrêté, et quelques gars sympas qui prêtent main forte à ceux qui sont en difficulté.

Je passe les difficultés sans problème au guidon de ma Ténéré, mais pour nos amis en GS 1200, c’est une autre histoire. Ils semblent avoir des problèmes. N’ayant pas la force de redescendre pour voir, je laisse lâchement aller Miguel et profite de dormir quelques minutes à même le sol, à côté de ma moto, tout comme Remo.

Quand on me réveille, une bonne demi-heure plus tard, l’équipe est au complet et on peut repartir.

Dimanche 08h00 - Le petit déjeuner à Sauze d’Oulx

Vers les 08h00, on rejoint le restaurant prévu pour le petit déjeuner. Je tombe sur mes amis du Raid Passion Désert qui sont venus avec leurs KTM 690 Quest. Manque de bol pour eux, le mécano de KTM Basel est en rade avec la sienne. Problème d’injection, il doit abandonner.

On attaque enfin les derniers 70 kilomètres. Après le col de l’Assiette qui est magnifique mais où j’arrive à perdre Miguel et Remo au sommet en partant dans la même direction que lors des précédentes éditions...

Cette année l’itinéraire nous faisait en fait redescendre de l’autre côté de la montagne. Quand je réalise mon erreur,  je fais demi-tour, mais avec un retard conséquent sur mon équipe, je termine les derniers 30 kilomètres seul. Cette nouvelle section comporte certains passages bien techniques avec notamment une descente ultra raide dans une terre très sablonneuse. Ici, j’ai serré les fesses à plusieurs reprises, je dois bien l’avouer. Je reconnais une partie des pistes sur lesquelles j’avais testé la CCM GP 450 lors de l’événement "In moto oltre le nuvole" en 2015. Dommage que cette fois, j’étais trop fatigué pour y prendre le moindre plaisir.

J’atteins enfin l’arrivée vers les 14h00, soit 38 heures après mon départ vendredi soir ! Si l’on enlève le temps mort entre l’arrivée à Sestriere samedi matin et le départ du Classic dans l’après-midi, cela représente tout de même près de 30 heures.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Triumph retouche sa 1200 Scrambler et sort une nouvelle édition limitée Steve McQueen
Triumph a fait de la Scrambler un modèle phare de sa gamme, avec un compromis route et chemin si cher à la marque. En 2020, 250 chanceux ont mis la main sur l'édition James Bond, place à une édition Steve McQueen en 2021 !
La KTM Super Duke RR épuisée en seulement... 48 minutes !
Il aura fallu moins d'une heure au constructeur autrichien pour vendre les 500 unités de son gros roadster extrême
Subtile mise à jour de la sculpturale MV Agusta Superveloce
Quand MV Agusta a mis cette beauté sur le marché, c'était une série limitée assez chère. La sauce a pris et les clients ont demandé une version de série qui s'est concrétisée. 2 ans après, mise à jour avec de nouvelles couleurs.
KTM se lance aussi dans l'ajout de Rrrr, voici la 1290 Super Duke RR
On se moquait quand c'était les japonais qui le faisaient, maintenant c'est au tour de KTM d'ajouter un caractère plus sportif à sa Super Duke 3ème du nom, laquelle reçois un second R dans son patronyme.
Suzuki tease en vidéo la sortie d'une nouvelle GSX-S 1000
Finalement commercialisée en 2015 et retouchée en 2018, le gros roadster de Suzuki sur base de GSX-R 1000 accuse un certain retard face à la concurrence. Retard qu'elle devrait remonter le 26 avril.
Le nouveau Suzuki Burgman 400 se présente
Cela fait 23 ans déjà que le Suzuki Burgman est arrivé sur le marché. Avec son moteur 400 cm3 et son attitude élégante, il a posé les premiers jalons du maxi-scooter.

Hot news !

Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.
Essai retro : CB 750 Four K0
Que pouvons nous retenir de la légendaire CB 750 plus de 50 ans après sa sortie ?
Essai Yamaha MT-09 2021 - Vous en aurez pour votre argent
Véritable moteur de la marque vers ce qu'elle est devenue, depuis 2013 la MT-09 a grandement contribué à la renommée de Yamaha à travers l'Europe. Place à un modèle entièrement nouveau et gavé de technologie.
Essai Aprilia Tuono 660 - Avec elle, le constructeur de Noale va se distinguer
L'annonce du moteur 660 chez Aprilia était clairement une bonne nouvelle. Ce vent de nouveauté, la marque de Noale en avait bien besoin.
Mais pourquoi les MotoGP sont-elles devenues si moches ?
La forme et la fonction, éternel débat.Les canons italiens de la beauté: des Grand Prix 500 de 1993 au MotoGP de 2021...
Suzuki Hayabusa 2021 – La campagne de teasing fonce à 300km/h
Alors que la présentation officielle aura lieu dans deux jours, des "fuites" savamment orchestrées nous permettent d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle mouture du missile sol-sol made by Suzuki.