Reportage publié le 24 juillet 2016

La Vercingétorix : 3 jours de bonheur sur les chemins d’Auvergne en Honda Africa Twin CRF 1000L

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann

La Vercingétorix n’est pas un nouvel album d’Astérix mais le troisième des quatre événements tout-terrain organisés en Auvergne par Cocoricorando, les organisateurs du Paris-Dunkerque. Si vous possédez un trail et que vous n’en n’avez encore jamais entendu parler, vous avez de la chance qu’AcidMoto.ch soit là pour combler cette méchante lacune et vous faire un peu rêver.

On ne change pas un concept qui gagne ! Pour cette seconde édition, la Vercingétorix rassemble près de 110 motards, soit près de trois fois la cuvée 2015 ! Yann, un des deux "pères" de ce concept nous a pondu un tracé à plus de 80% inédit par rapport à première édition. Au programme, 750 kilomètres de chemins et petites routes sur trois jours avec deux tracés à choix, l’Aventure pour les novices et l’Extrême pour les amateurs avertis.

Le grand avantage de la Vercingétorix par rapport au Paris-Dunkerque est que le départ et l’arrivée se situent au même endroit, ce qui simplifie grandement la logistique pour tous ceux qui sont venus avec des remorques ou des vans. Et pour nous les Suisses, Lavoute-Chilhac est bien plus près que Dunkerque. A titre d’exemple, depuis Fribourg, c’est 500 kilomètres contre 830 kilomètres pour Dunkerque...

Le point de rencontre se situe dans le camping de la magnifique petite ville de Lavoûte-Chilhac, en Auvergne. Les 500 kilomètres de route qui me séparent depuis Fribourg seront expédiées en cinq heures sous un soleil de plomb. Pour cet événement, Honda m’a confié la nouvelle Africa Twin CRF 1000L, la version avec boîte manuelle. Si sur route elle n’égale pas le confort de ses concurrentes 1200cc, j’ai hâte de la tester sur les pistes, là où elle devrait tirer son épingle du jeu.

Etape 1 : Lavoûte-Chilhac - Le Moulin 260 kilomètres

Après les cafés-croissants au bord de la rivière, le départ est donné sur le coup des 09h00 par groupe de 3-4 motards. En temps qu’amateur de mécanique, j’en profite pour jeter un coup d’œil au parc moto. Il y a quelques perles qui sautent aux yeux immédiatement, comme une XT500 et une CCM GP450. Moins de GS que sur le Paris-Dunkerque et plus de trails des années 90 comme des Dominator, Transalp, XT600 et autres Suzuki DR.

Je prends le départ avec deux Suisses, Miguel et Patrice, tous deux possédant une grosse paire de cylindres, puisqu’ils roulent avec des R1200GS à refroidissement liquide. J’avais rencontré Miguel l’année passée sur le Hard Alpi Tour et on a décidé de faire équipe cette année pour la version extrême de 36 heures. La Vercingétorix sera donc un bon exercice pour rouler ensemble.

Le temps de sortir de Lavoûte-Chilhac et on se retrouve presque immédiatement sur les chemins, quel bonheur ! L’Africa Twin avec sa roue avant de 21" et ses pneus TKC80 est un vrai vélo. Je suis instantanément à mon aise dessus, comme si je la connaissais depuis longtemps.

Les conditions ne pourraient être meilleures ! La météo est au top et le tracé, un excellent mix de petites routes et pistes de forêt. On roule avec un très bon rythme, quasiment sans pauses, jusqu’à ce que l’on trouve un restaurant dans un tout petit village. Je me moque de Patrice qui a la gueule toute noire de poussière... avant de voir la mienne dans le rétro. Ce n’est pas mieux ! Seul Miguel qui roule devant est immaculé.

On se pose à une table avec quatre autres motards arrivés avant nous. Le patron est totalement débordé, comme si un régiment entier venait de débarquer... Après nous, une bonne dizaine de participants arrivent petit à petit... Du coup, on attend longtemps mais on mange bien et pour pas cher.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Swank Sardegna Rally : Une 2ème édition plus forte que le Covid !
Le Swank Sardegna Rally, c'est un rallye à l'ancienne, pas comme les autres, dont la seconde édition s'est tenue malgré ce fichu Covid. David, toujours à l'affût de terre à projeter et d'aventures insensées, était parmi les participants.
Nouveau V4 Ducati : un moteur plus endurant et sans le desmo
Le V4 nouvelle génération qui fera son apparition sur la prochaine Multistrada annonce un intervalle de service des soupapes à 60'000 kilomètres. Ceci grâce à l'abandon des soupapes desmodromiques, traditionnelles à Bologne.
Info permis - 6 mois de répit pour certains candidat au permis A limité
La bascule qui aura lieu au 31 décembre 2020 concernant les permis moto a aussi une incidence sous-jacente à l'impact non-négligeable.
2020 - Vers une nouvelle année record de vente ?
Alors que le début de saison laissait envisager le pire, les ventes ont finalement décollé. Bien plus haut qu'imaginé !
Honda ajoute le 750 à sa gamme de scooter Forza
Adieu Integra, bienvenue Forza 750 ! Voici la nouveauté que Honda nous a peu à peu dévoilée depuis quelques semaines.
Kawasaki améliore la Versys 1000 SE pour 2021
La Kawasaki Versys se renouvelle pour la saison à venir. Trois versions sont présentées, mais seule la mieux équipée, la SE, sera disponible sur le marché Suisse.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.