Essai publié le 09 février 2018

Essai Triumph Tiger 800 XR et XC 2018 - La tigresse hausse le ton

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Kingdom Creative pour Triumph Motorcycles

S’il y a bien une catégorie qui a le vent en poupe, c’est celle des trails de moyenne cylindrée. Un encombrement contenu, un poids soutenable, une maniabilité élevée sur route comme en tout-terrain, une capacité à voyager, un budget d’achat et d’entretien raisonnable, une polyvalence accrue, cette catégorie a tout pour elle. C’est entre autres les raisons pour lesquelles Triumph soigne sa Tiger 800. A ce propos, pour 2018, la marque anglaise a revu sa copie.

Toutes les photos en fin d'article.

Triumph est l’une de ses marques qui fait dans la continuité. Sans bousculer ses fans, les modèles évoluent progressivement, sans rupture. A tel point qu’à l’annonce d’une nouveauté, le propriétaire du modèle de précédente génération ne souffrira pas d’un sentiment de frustration et ne sera pas nécessairement envahi par cette envie d’acheter le nouveau modèle à tout prix.

Quand bien même, Triumph annonce tout de même plus de 200 éléments nouveaux sur sa Tiger 800 2018. Du châssis au moteur, s’ajoute encore de nombreux équipements revus pour des performances améliorées et une ergonomie optimisée sur route comme en tout-terrain. En effet, la Tiger 800 se décline en deux versions distinctes XR et XC, l’une destinée à la route et aux périples urbains et l’autre plutôt orientée vers l’aventure hors des sentiers battus. Et finalement, l’une comme l’autre est capable d’emmener pilote et passager sur de longs, très longs trajets, avec l’ensemble de la bagagerie et dans un confort appréciable.

Paul Stroud, Directeur commercial chez Triumph Motorcycles, déclare : "Nous avons développé tout un arsenal de nouvelles technologies et d'améliorations d'ingénierie afin d'accroître les performances sur route et en tout-terrain de la nouvelle Tiger 800. Avec ces modifications pensées pour améliorer l'accessibilité et l'agilité de la Tiger, mais aussi pour réaffirmer son style de conduite et sa présence caractéristiques, la nouvelle famille 800 porte l'aventure à son maximum, tous les jours."

Tant que l’on parle de nouveautés, citons les principales avant d’entrer dans le détail. La Tiger 800 puise de nombreux éléments au catalogue électronique, comme par exemple un tableau de bord à écran couleur de 5 pouces de diamètre, des feux à LED, des commodos rétroéclairés avec joystick de navigation, un régulateur de vitesse de nouvelle génération et un mode de conduite supplémentaire (Off-road pro).
Naturellement, la Tiger 800 est équipée d’une commande des gaz électronique, d’un contrôle de traction et des cinq modes de conduite ; ces derniers éléments avaient été découverts en novembre 2014 lors de la précédente mise à jour de la précédente version.

Quant au moteur, la Tiger 800 fait toujours confiance à l’éprouvé trois-cylindres. Ce dernier ayant été revu profondément pour offrir plus de souplesse à bas régimes, mais aussi pour limiter la consommation d’essence. Fort de sa puissance de 95cv à 9’500tr/min et de valeurs de couple importantes à tous les régimes (un maximum de 79Nm obtenu à 8’050tr/min), le trois-cylindres n’a pas à rougir de ses performances.
Le trois-cylindres chez Triumph, c’est comme évoquer le V-twin de Ducati, une marque de fabrique, une identité à part entière. Outre cette « tradition », l’architecture-moteur à trois-cylindres a l’avantage d’offre beaucoup de souplesse à bas régime et une allonge confortable, de même qu’une nervosité bienvenue à l’approche de la zone rouge ; le trois-cylindres est en quelque sorte le parfait compromis mécanique entre un bi- et un quatre-cylindres.

Puis, quant à proposer des nouveautés, les designers Triumph ont aussi été mis à contribution. Une silhouette affinée, des carénages moins anguleux et tout en fluidité, le souci du détail exacerbé, l’allure donnée à cette Tiger 800 millésime 2018 est résolu plus moderne. En quelque sorte, la Tiger 800 perd en caractère au profit d’un design plus consensuel.

Et pour clore cet épilogue sur les nouveautés, la Tiger s’équipe d’un pare-brise réglable (à une main) sur cinq positions ainsi que de diffuseurs aérodynamiques pour un maximum de protection. Le système de freinage s’annonce plus efficient, Triumph ayant opté pour des étriers Brembo. La démultiplication du premier rapport de boîte est plus courte pour une meilleure maîtrise à basse vitesse et en tout-terrain. Le silencieux d’échappement est moins volumineux, plus léger et distille un son plus typé.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur
+
Suspensions WP (XC)
+
Polyvalence
+
Homogénéité
On a moins aimé :
-
Freins avant en utilisation sportive

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Tiger 800 XR/XC
Année :
2018
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Trois-cylindres, 4 temps, double ACT et 12 soupapes
Cylindrée :
800 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Séquentielle multipoint
Performances
Puissance max. :
95 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
79 Nm à 8'050 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Tubulaire, en treillis
Suspension AV :
Fourche inversée Showa ou WP, 43mm de diamètre, réglable en compression et rebond
Course AV :
180/220 mm
Suspension AR :
Monoshock Showa ou WP réglable en précharge
Débattement AR :
170/215 mm
Pneu AV :
100/90 ZR19 ou 90/90 ZR21
Pneu AR :
150/70 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque 305mm Brembo à deux pistons
Frein AR :
Simple disque 205mm Nissin à simple piston
Dimensions
Longueur :
2'215 mm
Empattement :
1'530/1' mm
Hauteur de selle :
810-860 mm
760mm sur version Low
Poids à sec :
199 kg
Poids total :
218 kg
Réservoir :
19 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'700.-
Dès CHF 11'700.- (modèle XR)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!