Essai publié le 13 juin 2016

Essai jean Rokker Revolution - Denim nec plus ultra

Texte de Patrick Schneuwly

En l'espace de quelques années, le jean renforcé s'est fait une place de choix sur le marché des équipements moto. A tel point qu'on trouve aujourd'hui une offre allant du premier prix au haut de gamme. La marque suisse Rokker fait partie de ceux-là en ne proposant que des modèles premium.

rokker jeans revolution

D'une gamme à l'autre, la construction de ces pantalons change radicalement. Les moins chers n'ont que des coutures plus solides et des pièces d'aramide sur des emplacements exposés. Un produit premium comme les Rokker n'utilise pas du tout les même matériaux qu'un jean classique. Ce qui le rend solide, ce sont les fibres tissées entre elles pour concevoir le tissu utilisé pour la fabrication.

Le denim utilisé par la marque saint-galloise dans sa gamme est aussi un produit suisse. Le Dynatec est un textile inventé par Schoeller et présente une excellente résistance à l'abrasion tout en étant agréable à porter et ayant l'apparance d'un jean conventionnel. Les pantalons Rokker ont aussi des emplacements prévus pour recevoir des protections aux impacts en D3O. Souples et légères, elles complètent bien la sphère de protection du pantalon pour les genoux ou les hanches.

Mais parlons un peu plus du modèle essayé : le Rokker Revolution. Tout dernier né de la gamme, il se distingue en étant le seul à être étanche à l'eau et imperméable au vent ! A l'extérieur, le traitement NanoSphere (de Schoeller) est un premier rempart à l'eau. Ce traitement rend la surface traitée hydrophobe, ce qui repousse considérablement le moment où le jean sera imbibé d'eau.

A l'intérieur, c'est une autre invention Schoeller qui assure l'étanchéité à l'eau et au vent. La membrane C_Change repousse les agressions climatiques mais assure une certaine respirabilité. Ainsi, comme une pomme de pin, elle se ferme pour conserver la chaleur par temps froid et à l'inverse s'ouvre pour laisser passer l'excédent de chaleur lors qu'il fait chaud ou durant une activité plus intense.

Pour ne rien laisser au hasard, le Revolution voit toutes ses coutures soudées et reçoit une fermeture à glissière étanche pour la braguette. Pour la coupe, Rokker ne s'est pas risqué à l'excentricité du slim ou du baggy en adoptant la simplicité de la coupe droite. Disponible en L30 à 36 (quatre longueurs) et W28 à 44, chacun trouvera une combinaison de taille adaptée à sa morphologie, peut-être encore plus facilement que pour d'autres vêtements.

J'ai eu l'occasion de porter ce Rokker dans une multitude de situations différentes. Il y a eu notamment l'essai de la Triumph Bonneville T120 sous un timide soleil printanier, où nous avons été surpris par une averse de pluie assez violente. Sur le moment, seul l'impact des gouttes d'eau sur le jean se fait sentir et, par la suite, j'avais seulement une sensation de froid qui a un peu persisté. Autrement, le pantalon est bien resté sec.

Lorsque je l'ai porté pendant les Acid'Days 2016, j'avais ôté les protections pour simplement me protéger des pluies torrentielles. Ce n'est qu'après plusieurs heures que j'ai réalisé que le Revolution ne me collait pas à la peau, ce feeling détestable qu'on a tous déjà vécu. Sans m'en rendre compte j'avais répondu à ma question : ce jean est vraiment étanche.

Le seul reproche que j'aurais à lui faire est qu'à l'approche des 20°C, je ne le porterai plus. L'effet étanche au vent empêche la circulation d'air et la membrane n'évacue pas assez vite la chaleur que je génère en plus de celle de la moto, qu'on ressent d'autant plus lors des fortes chaleurs estivales. Et puis il y a le prix, tout de même élevé mais qui tend à se justifier avec les matériaux de pointe qui sont utilisés (d'origine suisse!) et la production qui se fait en Europe. Chaque Rokker commandé est livré dans une boîte en bois avec un t-shirt de la marque ainsi que les protections. Un pur produit premium, à prix premium.

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
Utilisable presque tout le temps
+
Look très discret
+
Un produit suisse !
On a moins aimé :
-
Prix très exclusif
-
Montre ses limites au froid ou en été
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Utilisable presque tout le temps
+
Look très discret
+
Un produit suisse !
On a moins aimé :
-
Prix très exclusif
-
Montre ses limites au froid ou en été

Fiche technique

Modèle
Marque :
Rokker
Modèle :
Revolution
Tailles :
L30 à 36 (4 longueurs) et W28 à 44
Spécificités
Tissu extérieur :
Scholler Dynatec
Membrane intérieure :
Scholler c-change
Traitement de surface :
Scholler NanoSphere
Protections :
D3O aux genoux et aux hanches
Coupe :
Droite
Coloris disponibles
Coloris :
Denim
Catalogue
Prix de vente :
CHF 569.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Gilets chauffants Keis - Pas que pour l'hiver!
Quand on pense vêtement chauffant on pense immédiatement à des températures très basses. Du même coup certains peuvent arriver à la conclusion « je n’en ai pas besoin, je ne roule pas en hiver ! »
Test longue durée de l'ensemble Klim Kodiak
Après avoir utilisé pendant deux ans mon ensemble Klim Badlands pour lequel je vous avais pondu un test détaillé en 2016, j’ai eu la possibilité de tester un nouveau modèle de la marque américaine : le Klim Kodiak, sorti en 2017.
Bihr rachète la société anglaise MotoDirect et va développer la marque RST
Bihr accentue encore son développement et passe à la vitesse supérieure en rachetant la société anglaise MotoDirect, importateur des marques Arai, AGV, Motul, RST et Wolf.
EICMA 2019 - X-Lite X-803 RS Ultra Carbon - Encore plus racing
X-Lite présente sou nouveau modèle haut de gamme, le X-803, mais cette fois-ci en déclinaison RS « Racetrack Setup », comprenez-donc une version Ultra Racing du X-803 Ultra Carbon.
Nouveau casque Scorpion EXO-R1 Carbon Air
Le plus racing des casques de la gamme Scorpion, évolue pour 2020 en s'habillant de carbone, brillant ou mat.
Freidig Moto-Active reprend l'importation des marques de Philippe Coulon
Freidig Moto-Active GmbH reprend l'importation suisse des marques Shark, Bering, Segura, Bagster, Iota et Caberg de Philippe Coulon SA.

Hot news !

Essai Bridgestone S22 - Le pneu routier très, très sportif
C'est sur le fabuleux tracé de Jerez que Bridgestone nous a conviés pour l'essai de son pneu routier-sportif 2019. Culoté, mais payant, le comportement du S22 s'étant révélé particulièrement incisif!
Homologation des silencieux d’échappement en Suisse - Attention aux mauvaises surprises si certificat CE !
S’il y a bien un sujet qui revient continuellement sur les réseaux sociaux, c’est celui de l’homologation des systèmes d’échappements pour la Suisse.
Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.