Article du 29 février 2020

WSBK à Phillip Island - Razglioglu s'impose pour sa première course sur la Yamaha

Texte de Rédaction / Photo(s) de worldSBK.com

La première course de la saison a tenu toutes ses promesses avec de l’action en piste et son lot de rebondissements.

C’est sous un ciel voilé que s’est déroulée la première course de l’année pour le Championnat MOTUL FIM World Superbike. Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) s’élançait depuis la pole position mais au premier virage, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) prenait l’avantage sur le poleman, imité par Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) avant que le Turc ne se fasse à nouveau dépasser par Sykes qui tentait ensuite de doubler le quintuple Champion du Monde, le forçant à écarter et à traverser le bac à gravier.

Rea se retrouvait alors à la dernière place tandis qu’à l’avant, Sykes prenait la tête de la course devant Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Razgatlioglu pointait quatrième, suivi de près par Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) et Leon Haslam (Team HRC).

Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) était dans le sillage du pilote Honda alors que Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) hissait sa machine au huitième rang devant Maximilian Scheib (Orelac Racing VerdNatura) et Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati), dixième.

Sandro Cortese (Outdo Kawasaki TPR) pointait 11e devant Xavi Fores (Kawasaki Puccetti Racing) et Michael Ruben Rinaldi (Team Goeleven) se classait 13e. Álvaro Bautista (Team HRC) était 14e à 4 secondes du pilote de tête sans toutefois réussir à creuser l’écart sur Eugene Laverty (BMW Motorrad WorldSBK Team) et Federico Caricasulo (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team), 16e.

Rea parvenait à dépasser Takumi Takahashi (Mie Racing Althea Honda Team) pour la 17e place mais affichait 7 secondes de retard sur Sykes en tête de la course. Au cinquième tour, alors qu’il tentait de remonter sur Rinaldi, le Champion du Monde en titre partait à la faute au virage 8, mettant un terme à sa course, alors qu’à l’avant, Sykes tentait de se détacher de Redding et Van der Mark qui ne parvenaient pas de leur côté à distancer Razgatlioglu. Bautista réussissait à dépasser plusieurs adversaires dont Baz pour la huitième place et tentait alors de rattrapper son retard sur Gerloff qui comptait plus d’une seconde et demie d’avance sur l’Espagnol.

À la mi-course, Sykes menait le groupe de tête composé de Redding, Van der Mark, Razgatlioglu, Lowes et Haslam. Le leader de la course était ensuite dépassé par Redding, puis Van der Mark et ne parvenait pas non plus à contenir Razgatlioglu. Alors que Bautista s’installait au septième rang devant Baz, Fores chutait au virage 2.

Lowes s’emparait ensuite de la quatrième place et Haslam dépassait à son tour Sykes qui trouvait relégué à la sixième place après avoir mené les dix premiers tours de la course. Redding conservait la tête devant Van der Mark et Razgatlioglu mais Lowes et Haslam affichaient plus d’une seconde de retard sur le pilote Ducati.

Dans les derniers tours, Razgatlioglu prenait les rênes de la course mais devait contenir son coéquipier et Redding alors que Haslam et Lowes se disputaient la quatrième place. Bautista rattrapait son retard sur Sykes qui pointait toujours à la sixième place. À la huitième place, Baz était libéré de toute menace de la part de Laverty et Davies se classait dixième devant Gerloff et Rinaldi, 12e alors que Takahashi devait abandonner, réduisant le nombre de pilotes en piste à 15.

Au terme de trois derniers tours intenses entre les quatre pilotes de tête, c’est finalement Razgatlioglu qui arrachait la victoire sur la ligne pour seulement 0.007 secondes d’avance sur Lowes. Pour sa première course en WorldSBK, Redding se hissait sur la dernière marche du podium après avoir repoussé Van der Mark à la quatrième place. L’écart entre le vainqueur et le troisième homme était de 0.041 seconde.

Sur la toute nouvelle Honda, Haslam enregistrait la cinquième place, suivi de son coéquipier, Bautista qui concluait la course à cinq dixièmes du Britannique après s’être élancé de la 15e place sur la grille. Baz terminait dans le sillage du pilote espagnol au septième rang devant Davies tandis que Sykes, après avoir mené une bonne partie de la course, terminait neuvième.

Rinaldi fermait les portes du Top 10 à Laverty et Caricasulo terminait 12e de sa première course dans la catégorie devant Cortese. Le pilote américain, Gerloff, empochait les points de la 14e place suivi de Scheib.

Le Top 6 :

  1. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team)
  2. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) - +0.007
  3. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) - +0.041
  4. Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +0.137
  5. Leon Haslam (Team HRC) - +3.910
  6. Álvaro Bautista (Team HRC) - +4.426
Rédaction
Source :  worldSBK.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

La FMS annule l’ensemble des épreuves motocyclistes sur le territoire
Lors de la conférence de presse de vendredi après-midi, le Conseil fédéral a décrété de nouvelles mesures visant à limiter la propagation du COVID-19.
MotoGP - Le GP de france 2020 est repoussé
Le Mans subit le même sort que Jerez au vu du contexte actuel.
MotoGP - Andrea Iannone suspendu pour… 18 mois !
La Cour internationale disciplinaire de la FIM a rendu son verdict hier concernant le pilote Aprilia, et ce n’est pas un poisson d’avril, ce dernier écope d’une suspension de 18 mois.
MotoE et Coronavirus - Dominique Aegerter confiné en… Espagne
La grave pandémie qui bouleverse nos vies a également tout autant d’effets sur la vie des pilotes qui hormis le fait de ne pouvoir courir, peuvent se retrouver coincer à l’étranger à l’instar de Dominique Aegerter.
MotoGP - A. Márquez remporte la toute première course virtuelle !
Le Catalan n'aura fait qu'une bouchée de ses adversaires, au cours de cette épreuve plus que mouvementée.
Courses d’endurance de 24heures – La valse des dates
En visionnant cette excellente vidéo qui nous replonge au cœur du Bol d’Or 2018, je réalise plusieurs choses...

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.