Article du

Dakar 2019 - 5ème étape: victoire de Sam Sunderland, abandon de Paulo Goncalves

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de A.S.O. / DPPI / F. Le Floc’h / Duda Bairros
Imprimer cet article

Cette 5ème étape avait pourtant bien commencé. Une étape marathon (le bivouac de la veille était sans assistance) sans trop de casse ni réparation majeure à effectuer, un départ en ligne en bord d’océan, un soleil radieux…

Malgré la carte postale, 2019 ne sera l’année du Dakar pour Paulo Goncalves (Honda - #2). A 39 ans, le portugais, pourtant expérimenté avec 12 participations à son actif dont une 2ème place en 2015, doit abandonner suite à une lourde chute au kilomètre 155.

Verdict : un léger traumatisme crânien et certainement une fracture de la main droite. Coup dur pour celui était encore 6ème au classement ce matin, et plus encore pour Honda qui perd un 2ème pilote après Joan Barreda deux jours auparavant. Heureusement, l’américain Ricky Brabec (Honda - #15) conserve la tête du rallye, et ce malgré une 11ème place sur cette étape dont la spéciale comptait 345km. Il la conserve car même en 11ème position, il ne pointe qu’à 6’46 du leader du jour. Les 12 premiers pilotes dans les 7 minutes, c’est vous dire le niveau de performance sur une spéciale dantesque, avec des dunes atteignant les 150m de haut. D’ailleurs, l’australien Sam Sunderland (KTM - #14), vainqueur du jour, est en embuscade, à seulement… 59 secondes au général de Ricky Brabec ! Oui oui, après plus de 1500km de spéciale, ces deux-là arrivent à se tenir dans un mouchoir de poche ! Impressionnant !

Du côté des Yamaha, ça fonctionne plutôt bien. A priori handicapées sur la plage par leur conception (boite 5 vitesses quand les KTM en ont 6), elles s’en sorties avec les honneurs. Adrien Van Beveren (Yamaha – #4) a sans doute fait parler l’expérience du Touquet, malgré un choc frontal avec un oiseau (1 – 0 pour la Yamaha). Quant à Xavier de Soultrait (Yamaha – #18), il est passé à un doigt de la victoire et fait un sans-faute. A un doigt car d’abord déclaré vainqueur, il est rétrogradé en 2ème position lorsque Sam Sunderland, qui s’était arrêté pour porter assistance à Paulo Goncalves, se voit recréditer la dizaine de minutes perdues. Sportif et normal. Pablo Quintanilla (Husqvarna - #6), qui était en tête durant la quasi-totalité de la spéciale, a malheureusement perdu de précieuses minutes à seulement 4km de l’arrivée. Il se classe 14ème de cette spéciale, et hérite de la 3ème place au général, à 2’52 de Ricky Brabec.

La bonne surprise du jour nous vient de Sherco, et de son pilote Lorenzo Santolino (Sherco #16) qui signe une superbe 3ème place lors de cette étape, et se place en 11ème position. Pas mal pour un 1er Dakar ! Assurément à suivre lors de la 2ème partie du rallye. Car aujourd’hui, c’est journée de repos à Arequipa. L’occasion de souffler un peu et de remettre en état les mécaniques avant le sprint final du retour à Lima.

Le mot de la fin est pour Ricky Brabec : « Je ne sais pas si c’est un rêve ou la réalité. J’adorerais avoir une belle marge sur mes poursuivants, mais je n’ai qu’une minute. Le Dakar n’est jamais facile. Je me suis beaucoup investi ces derniers mois pour être au rendez-vous de ce Dakar, alors j’ai des objectifs élevés, et c’est bon de voir que je suis récompensé. J’ai fait un bon résultat aujourd’hui, et je vais démarrer la prochaine étape en bonne position pour attaquer. Je croise les doigts pour gagner l’étape après la journée de repos et creuser mon avantage. Je ne sais pas si je suis un favori, mais il y a une occasion d’écrire l’histoire : devenir le premier américain à remporter le Dakar, et en même temps mettre fin à la série de victoires de KTM. Tout cela, c’est beaucoup de poids sur mes épaules. Mais je vais essayer de profiter de ces moments et faire que tout cela arrive, jour après jour. »

 

Classement :

 

Etape 5 :

1. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally)

2. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 3’23

3. Lorenzo Santolino - #16 (Sherco TVS 450 Rally) – à 4’00

4. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 4’26

5. Andrew Short - #29 (Husqvarna FR450 Rally) – à 4’36

6. Luciano Benavides - #77 (KTM 450 Rally) – à 4’36

7. Stefan Svitko - #11 (KTM 450 Rally) – à 5’05

8. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 5’45

9. Skyler Howes - #73 (Husqvarna FR450 Rally) – à 6’00

10. Matthias Walkner - #1 (KTM 450 Rally) – à 6’32

Général:

1. Ricky Brabec - #15 (Honda CRF 450 Rally)

2. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 0’59

3. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 2’52

4. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 3’21

5. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 6’36

6. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 9’01

7. Matthias Walkner - #1 (KTM 450 Rally) – à 9’17

8. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 18’37

9. Stefan Svitko - #11 (KTM 450 Rally) – à 26’28

10. Andrew Short - #29 (Husqvarna FR450 Rally) – à 27’54

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Le lancement du team Ducati MotoGP 2019, c'est ce soir à Neuchâtel
En fin d'après-midi, le lancement du team Ducati MotoGP 2019 se déroulera non loin des rives du lac de Neuchâtel. Nous y serons et vous ferons vivre l'événement en direct !
Repas de soutien du PRT #456 "Pecable Racing Team" - Le 9 février à Agiez (VD)
Le team suisse, PRT #456 "Pecable Racing Team", vice-champion d'Europe d'Endurance  SST1000  en Open Endurance FIM-Europe, organise son repas de soutien.
Dakar 2019 – And the winner is...
Grosse tension ce matin à Pisco, au départ de cette dixième et dernière spéciale du Dakar 2019.
Dakar 2019 – 9ème étape : vous connaissez la fable du lièvre et de la tortue?
« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. » Dans cette version péruvienne de la classique fable de La Fontaine, la tortue est autrichienne et les lièvres, principalement japonais, sont multiples.
MotoGP 2020 – La place aux côtés de Dovizioso sera attribuée au mérite
Non, non il ne s'agit pas d'une faute de frappe dans le titre, nous allons bien parler de la saison 2020 de MotoGP alors que la 2019 n'a pas encore commencé.
Dakar 2019 – 8ème étape : le retour de KTM
Une étape au départ particulier, ce mardi à San Juan de Marcona. Nommé « Super Ica », il avait pour principe de faire partir ensemble les 10 motos, les 10 autos et les 5 camions les plus rapides de l’étape de la veille. Sympa pour le spectacle, nettement moins pour les motos qui devaient rouler avec les camions.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires