Article du

MotoE 2019– Il faudra bien s’y faire, alors autant comprendre !

Texte de Gonzo
Imprimer cet article

Il n’y a rien de nouveau dans le fait que l’an prochain, la DORNA mettra en avant un Championnat du Monde de motos électriques. 

En revanche, ce que j’ai pu observer lors de diverses discussions, c’est que la majorité des gens s’arrêtent au fait que ce soit des motos électriques. Ok, moi aussi ça me dérange une moto qui ne fait pas de bruit, mais il y a l’aspect performance (ou pas), les batailles et tout ce qui va avec un nouveau championnat qui en fait tout de même un truc à suivre… Du reste, que savez vous vraiment de ce championnat ? A l’heure ou les MotoE ont effectués leurs premiers essais, voilà ce qu’il en est. 

Tout comme les Moto2, il y aura un modèle commun à tous à savoir la moto italienne Energica EGO Corse. Pour info, cette moto développe 120 kW, soit l’équivalent de 160 chevaux et promet une vitesse de pointe avoisinant les 270 km/h. Et si le poids de la machine de course n’a pas été annoncé on peut s’attendre à quelque chose de relativement lourd (c'est environ 260 kilos qui sont murmurés)… La joie des batteries ! 

En contrepartie, le couple sera énorme, à savoir 195 Nm ! Mais le plus beau, c’est qu’il arrivera de manière instantanée. Hé oui, pas de combustion, juste une « connexion » à faire… allumez ou éteignez la lumière de la pièce dans laquelle vous vous trouvez et dites vous que le couple arrivera sur les MotoE aussi vite que la lumière ! 

Mais toutes les motos ne seront pas identiques et les différences se feront donc au niveau de quelques pièces de la partie cycle. Pour les parties communes, le châssis est un cadre tubulaire associé au fabricant suédois Öhlins pour les suspensions et l’italien Brembo pour les freins. Et comme pour les MotoGP, c’est Michelin qui s’occupera de faire passer les watts au sol, en entourant les jantes Marchesini. 

Ok, des machines qui promettent un comportement assez différent de ce que l’on peut connaître donc… Mais très proches pour tous les pilotes. Voilà qui promet de belles batailles entre tous ces hommes et femme qui feront jouer leur expérience et leur savoir-faire !

Hommes et femme car, sur les 18 engagés, une seule femme sera présente sur la grille de départ. Les plus intéressés sauront évidemment qu’il s’agit de la pilote espagnole Maria Herrera. Pour le reste, trois espagnols (donc quatre avec Maria Herrera), quatre italiens, trois français, mais également un finlandais, un brésilien, un anglais, un australien, un saint-marinais, un belge et un suisse en la personne de Jesko Raffin, tenteront de remporter la première édition du Championnat du Monde de MotoE.

Les palmarès affichés laissent présager bien des batailles car on trouvera d’anciens champions, d’actuels pilotes d’endurance ou encore des pilotes de MotoGP tels que Bradley Smith… Le tout réparti dans 12 teams aux noms plus qu'évocateurs!

Le championnat se déroulera sur 5 manches (et 6 courses) qui se disputeront en ouverture des manches Moto3 lors des courses européennes. Du coup, on trouvera dans l’ordre : 

  • Jerez, 
  • Le Mans, 
  • Sachsenring, 
  • Autriche, 
  • Misano, à savoir que pour cette manche, deux courses sont prévues

Là où le bât blesse c’est que chaque course ne durera que 15 minutes, les batteries ne permettant pas d’assurer une course plus longue pour l’instant. 

Et pour se faire une idée des performances que pourra nous offrir cette catégorie, les récents tests de Jerez, qui se sont déroulés sous la pluie et sur le sec ont révélés des temps très proches (à 4 secondes) de ceux réalisés par les Moto3 lors de la manche de Jerez… 

Vu de cette manière, on se dit que ces MotoE nous offrirons finalement un spectacle qui pourrait être bien sympa…

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MotoGP 2019 – Lorenzo se fracture le scaphoïde
La saison 2019 débute bien mal pour les troupes Honda en MotoGP, Jorge Lorenzo venant grossir la liste des blessés.
MotoGP - Le team Ducati 2019 dévoilé à Neuchâtel
Vendredi soir, le Cube de Philipp Morris International à Neuchâtel, c'était en quelque "the place to be". La raison ? Ducati y présentait la livrée des Desmosedici d'Andrea Dovizioso et de Danilo Petrucci ainsi les motivations du team Ducati pour cette nouvelle saison MotoGP qui débute le 6 février à Sepang avec les essais collectifs.
Le lancement du team Ducati MotoGP 2019, c'est ce soir à Neuchâtel
En fin d'après-midi, le lancement du team Ducati MotoGP 2019 se déroulera non loin des rives du lac de Neuchâtel. Nous y serons et vous ferons vivre l'événement en direct !
Repas de soutien du PRT #456 "Pecable Racing Team" - Le 9 février à Agiez (VD)
Le team suisse, PRT #456 "Pecable Racing Team", vice-champion d'Europe d'Endurance  SST1000  en Open Endurance FIM-Europe, organise son repas de soutien.
Dakar 2019 – And the winner is...
Grosse tension ce matin à Pisco, au départ de cette dixième et dernière spéciale du Dakar 2019.
Dakar 2019 – 9ème étape : vous connaissez la fable du lièvre et de la tortue?
« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. » Dans cette version péruvienne de la classique fable de La Fontaine, la tortue est autrichienne et les lièvres, principalement japonais, sont multiples.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires