Article du

MotoGP - Jorge Lorenzo impose sa Ducati au Red Bull Ring

Texte de Rédaction
Imprimer cet article

À l’extinction des feux, Andrea Dovizioso (Ducati Team) venait se porter en tête devant le poleman Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Cal Crutchlow (LCR Honda Team). Toutefois le classement n’allait pas tarder à évoluer.

Profitant d’un moment de confusion, Jorge Lorenzo (Ducati Team) récupérait en effet les commandes à hauteur du virage 3, mais là encore ce ne fut que provisoire et pour cause ! Marc Márquez venait déloger son compatriote du leadership à l’entame du deuxième tour.

Très rapidement, trois hommes se détachaient du peloton emmené par Cal Crutchlow (LCR Honda Team) : Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Marc Márquez. À ce stade de la course, Marc Márquez tenait d’ailleurs à bonne distance les Ducati, puisqu’une seconde le séparaient de ses deux poursuivants. Craignant de se faire distancer définitivement, Andrea Dovizioso semblait quant à lui montrer quelques signes d’impatience dans la roue de Jorge Lorenzo, mais le Majorquin fit le travail en effectuant la jonction. Les trois pilotes étaient alors de nouveau réunis…

Au 19e tour Jorge Lorenzo porta une attaque sur Marc Márquez. Une lutte s’engageait alors entre les deux futurs coéquipiers du team Repsol Honda, le tout sous les yeux d’Andrea Dovizioso, qui avait commis quelques secondes plus tôt un léger écart. Ne pouvant suivre le rythme imposé, l’Italien laissait tout compte fait filer ses adversaires ibériques. Tout allait donc se jouer entre les deux Espagnols.

Battu dans le dernier virage par Andrea Dovizioso la saison passée, Marc Márquez n’entendait pas laisser échapper une nouvelle fois la victoire… À deux boucles de l’arrivée, le Champion du Monde profitait justement d’une erreur de Jorge Lorenzo dans le fameux virage 3 pour repasser en tête, mais le représentant Ducati, qui avait estimé avoir attaqué trop tard en République tchèque, était plus déterminé que jamais. Après plusieurs passes d’armes, on frôlait d’ailleurs le contact.

orge Lorenzo négocia le dernier tour en tête. Marc Márquez tenta sa chance dans le virage 3, mais la trajectoire de son rival fut cette fois parfaite et plus jamais il ne sera en mesure de l’inquiéter.

Jorge Lorenzo décrochait ainsi son troisième succès de l’année devant Marc Márquez, qui échouait à un peu plus d’un dixième. Andrea Dovizioso devait pour sa part se contenter de la troisième marche du podium. Cal Crutchlow terminait quant à lui quatrième et premier pilote indépendant. Danilo Petrucci héritait de son côté de la cinquième place, mais il s’en est fallu de peu car Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) sera remonté comme un boulet de canon en fin de course, lui qui partait pour mémoire de la cinquième ligne !

Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) se classaient septième et huitième. Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), qui n’aura pas réussi à accrocher le bon wagon et Álvaro Bautista (Ángel Nieto Team) complètent le Top 10.

Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing), qui courait devant ses employeurs, empochait deux petits points, devant le meilleur rookie, Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu).

Le Belge Xavier Siméon (Reale Avintia Racing) fut contraint à l’abandon.

Au Championnat Marc Márquez possède désormais 59 longueurs d’avance sur Valentino Rossi, 71 sur le vainqueur du jour Jorge Lorenzo et 72 sur Andrea Dovizioso.

Source :  MotoGP.com

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MXGP of Switzerland - Un maillot traditionnel limité à 91 exemplaires aux couleurs Jeremy Seewer #91
Le matador local Jeremy Seewer (SUI) démarre le MXGP of Switzerland de Frauenfeld-Gachnang en costume traditionnel suisse orné de motifs de SCHÄRESCHNITT (papier decoupé).
MotoGP 2019 – Lin Jarvis dévoile la composition du team SIC Petronas
Lors du Grand-Prix d'Autriche, le boss de la compétition chez Yamaha Racing a dévoilé la line-up du futur team SIC Petronas qui fera rouler les M1 satellite la saison prochaine, il s'agit de Franco Morbidelli et Fabio Quartararo.
Moto2 – Le team Swiss Innovative Investors dans la tourmente ?
Les nouvelles en provenance du team CBGM ne sont guère rassurantes. Selon nos confrères de Speedweek, il semblerait qu'un cruel manque de fonds fasse défaut.
Hugo Lopes, un Genevois au Dakar 2019: vidéo de présentation
Vidéo de présentation d'Hugo Lopes, pilote de motocross genevois, pour sa première participation au Dakar 2019 en catégorie "malle moto", du 6 au 17 janvier au Pérou.
Pocket bike - Eros Messina, un Neuchâtelois qui a le vent en poupe
Un jeune Chaux-de-fonnier s'illustre en pocket bike à Franciacorta (I).
Tom Lüthi de retour en Moto2 en 2019 avec le team Dynavolt
C'est signé ! Tom Lüthi sera de retour dans la catégorie intermédiaire au sein d'une équipe forte, à savoir le team Dynavolt Intact.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires