Article du

Promo Découverte à Magny-Cours – Papy fait de la résistance

Texte de Marc
Imprimer cet article

Comme tous (ou la plupart de) nos défis, tout est parti d'un "chiche" autour d'un apéro dont je ne sais même plus s'il était arrosé ou pas (à mon avis, oui). Toujours est-il que le résultat est là : ce week-end je me suis retrouvé sur le tracé de Magny-Cours en compagnie de Gonzo, Alex, Nico et Jenny pour disputer la catégorie Promo Découverte au sein des Coupes de France Promosport.

Arrivé le vendredi en milieu de journée avec Alex, nous rejoignons Jenny et Nico, des amis qui sont des habitués de nos sorties AcidTracks, ainsi que Gonzo et sa très bientôt femme Caro et leur fiston Bryan. Une fois installés dans notre box, c’est la Fraga Connection, à savoir José et Sébastien #80, qui nous ont rejoints afin de nous soutenir tant sur le plan des conseils (ça c’est le rayon à Seb) que sur le rayon psychologique et décapsulage des bières (plutôt le rayon de José). Enfin, une autre surprise arrivera encore le samedi avec la venue (surprise comme indiqué) d’Aurore et Xavier, venus tous deux nous filer un coup de patte et nous supporter.

Installation / essais libres

Le vendredi aura donc été dévolu à l’installation de notre box et celui de notre hospitality. Encore bravo, José, on devait avoir la plus belle et la plus fonctionnelle installation de tout le paddock. Nous aurons aussi une petite session d’essais libres de 20 minutes afin de retrouver nos marques sur le tracé de Magny-Cours.

Pour ces essais, nous nous élançons en gomme neuve, le Promo Découverte devant se courir avec des Pirelli SuperCorsa V2 SC2 ou SC3. Vu les températures annoncées, nous avons privilégié les SC2, qui auront bien du mal à digérer les nombreux degrés annoncés durant tout le week-end… Pour ma part, je suis resté assez sage durant ces essais, préférant travailler sur ma technique et mes repères plutôt qu’à aller chercher le chrono, cela étant pour le lendemain.

Le soir même, avant d’aller nous remplir la panse, nous profitons d’avoir Maître Seb#80 avec nous pour faire un tour du circuit à pied et profiter de ses conseils avisés. Bon, Seb, si tu lis cet article, c’est le moment de passer au paragraphe suivant, je t’ai lancé assez de fleurs ce week-end :-) L’humilité de ce gamin est juste impressionnante, hormis quand il me rappelle qu’il pourrait largement être mon fils. Ses explications sont d’une simplicité et d’un respect juste incroyable sachant que son meilleur chrono sur cette piste est en 1:42.7…

Essais chronos

Nous voici arrivés aux essais chronos, une seule session de 20 minutes le samedi (sous une chaleur écrasante) pour bien se qualifier sur la grille… Perso, ce n’est pas l’exercice que je préfère, il me faut du temps pour monter en régime, un peu à l’image d’un vieux moteur. Mais heureusement, j’ai les conseils de Seb ainsi que de José (dit le sage). Je m’élance donc pour une première série de 5 tours pour claquer une pendule sage afin d'assurer la qualification et je rentre pour respirer un moment.

De retour au box, Seb me rassure et m’annonce un 1:54.3 et me demande de me lâcher dans les deux tours qu’il va me rester pour aller chercher un 1:53... Comme j’ai voulu lui faire plaisir, j’y suis arrivé ! Il aura suffit que je parte plus décontracté pour arriver à cela.

Au final je réalise le 24ème temps sur les 77 partants, Nico finit classé juste derrière moi à la 25ème place et l’impressionnant Alex au guidon de sa R6 se classe 37ème pour sa première course ! Gonzo, qui aura connu quelques soucis avec sa fourche qui refusait de fonctionner comme il faut, termine au 51ème rang et Jenny au 66ème. J’en profite pour la féliciter également, car bien qu’elle n’ait pas obtenu le chrono voulu en qualification, se retrouver en pré-grille, puis s’élancer dans une séance qualif' est tout sauf évident !! Il y a une énorme pression à gérer, et Jenny l’aura gérée de façon admirable.

Course 1

La première course du dimanche matin ne sera pas seulement la première de la journée mais également un "dépucelage" pour Nico, Alex et Jenny, Steve ayant déjà participé aux 500miles (en fait les 250miles vu qu’on avait fait la moitié), mais cela sera également son premier départ arrêté.

Premier départ, je pars comme une balle mais étant placé sur la gauche de la grille je me retrouve enfermé à l’intérieur du premier virage et je vois Nico qui passe tout le monde à l’extérieur !! Ça bouillonne sous mon casque et j’arrive à prendre une trajectoire intérieur pour arriver à Adélaïde et croque une bonne demi-douzaine de concurrents. Le premier tour est vraiment chaud bouillant et j’ai de la peine à retrouver mes trajectoires et mon rythme en essayant de revenir trop vite… D’ailleurs au freinage du deuxième tour à Adélaïde je me fais une énorme chaleur en prenant les freins (trop) tard et en passant à 5cm devant la roue d’un pilote en tirant tout droit…

Quelques mètres plus loin, c’est un autre pilote qui touche la roue arrière de Nico et qui s’envole, cela me permettra de recoller à Nico et d’engager une lutte qui durera jusqu’au dernier virage !! Se battre en course c’est déjà sympa, mais se battre contre un ami qui a une ténacité comme Nico ça ajoute du piment ! On se passera plusieurs fois jusqu’au drapeau à damier et perso j’ai pris un pied d’enfer ! Je le vois encore me faire l’accélération en étant sur la bande verte dans la ligne droite des stands car je m’étais raté à la chicane et je me revois lui refaire les freins dans la descente avant le virage du Lycée, que du bonheur ! Cela m’a forcé à ne pas me relâcher pour passer la ligne devant, merci Nico !!!

Pour notre autre acolyte qualifié en finale A, Alex aura dû tirer tout droit dans le bac au premier virage, avant de revenir en piste et remonter jusqu'au 36ème rang.

En finale B, avec une moto un peu mieux réglée Gonzo a récupéré un peu de confiance en son train avant et a animé le peloton de tête pour finir au 5ème rang pendant que Jenny, elle, aura réussi à réaliser le chrono tant attendu de 1:58 et un tout petit '58 avec très exactement 1.58.081... le 1:57 n'est pas loin ! Elle prend la 20ème place !! Chapeau à vous.

Course 2

Pour la course deux, on repart avec les mêmes pneus sous une chaleur écrasante, il doit faire au moins 39 degrés dans l’air et la température de la piste dépasse allègrement les 60 degrés ! Pas de quoi mettre à mieux nos SC2 qui préfèrent des températures plus clémentes, mais la donne est la même pour tous, hormis que nous avons fait le choix de partir avec nos « vieux » pneus.

Cette fois je réussis mieux mon départ et m’engouffre dans le premier gauche avant de réussir à me glisser à droite avant Adélaïde pour conserver ma place.

Impossible de savoir où est Nico, du coup je me concentre pour me défaire du groupe dans lequel je suis et retrouver mes trajs et mes chronos. Avec de la décontraction cela sera beaucoup plus facile qu’en course 1, et malgré des pneus rincés et du mouvement à chaque accélération je gère bien mieux.

Après les deux tiers de la course, je reviens sur un groupe et me rends compte que mes adversaires souffrent de la chaleur, je réussis à en passer un mais me fait manger par deux autres qui arrivent mieux à ressortir des virages… je manque cruellement d’accélération, mon pneu et mon amortisseur donnant de tels mouvements de saucissonnade à ma R1 que j'ai pensé un moment lui donner le nom de Justin Bridou.

Je passe la ligne en P22, Nico, qui je l’apprendrais plus tard aura tiré tout doit à Adélaïde, en P29 et Alex en P36. On arrive complètement rincés au box, mais plein de belles images et de bons souvenirs avec une seule envie (en tout cas pour moi)... y retourner !!

En ce qui concerne Gonzo et Jenny, ils nous auront vendu du rêve en finale B !

Steve s'arrachant de la ligne de départ pour passer le 1er virage en 3ème position, puis dépassant les deux premiers au premier freinage d'Adelaide, pour finalement mener la course pendant 9 des 11 tours. Il terminera 4ème (!) pendant que Jennifer défend vaillamment sa position malgré la chaleur étouffante, avec à nouveau un tour le plus rapide en dessous des deux minutes, ce qui la placera 22ème sur la ligne d'arrivée.

Remerciements

Je voudrais tout d’abord commencer par remercier toutes les personnes qui sont venues ou qui nous ont soutenus de loin (c'est loin la Corse, hein Cédric), vous êtes tous des dingos et ça fait chaud au cœur de vous avoir. Un gros bec licornesque aux Fraga qui se sont investis à fond dans notre délire et sont des gens comme on en rencontre peu… Ensuite à tous les autres dingos qui sont venus rouler, et pour revenir au début du récit, c’est un « chiche » qui valait la peine et la seule question qui reste en suspens c’est : « on y retourne quand ? »....

Va falloir réorganiser un apéro très vite !!

PS : vous l'aurez compris, le titre est une boutade pour mes petits camarades de jeu, faut bien les motiver !!!

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto2 2019 - Sam Lowes réintégrera le team Gresini Federal Oil
Après deux saisons difficiles, le sympathique pilote britannique Sam Lowes retournera en 2019 chez le team qui l'a dévoilé en Moto2 : Gresini Federal Oil.
MotoGP à Silverstone – Loris Baz sur la KTM en remplacement de Pol Espargaro
Loris Baz fera son grand retour dans la catégorie reine en remplacement de Pol Espargaro au guidon de la KTM officielle pour le Grand-Prix d'Angleterre à Silverstone.
Championnat MotoE 2019 – Et les nominés sont…
L'année prochaine débutera le Championnat du Monde MotoE qui se courra en marge du MotoGP, au final se seront douze équipes qui y prendront part.
MXGP of Switzerland - Un maillot traditionnel limité à 91 exemplaires aux couleurs Jeremy Seewer #91
Le matador local Jeremy Seewer (SUI) démarre le MXGP of Switzerland de Frauenfeld-Gachnang en costume traditionnel suisse orné de motifs de SCHÄRESCHNITT (papier decoupé).
MotoGP 2019 – Lin Jarvis dévoile la composition du team SIC Petronas
Lors du Grand-Prix d'Autriche, le boss de la compétition chez Yamaha Racing a dévoilé la line-up du futur team SIC Petronas qui fera rouler les M1 satellite la saison prochaine, il s'agit de Franco Morbidelli et Fabio Quartararo.
Moto2 – Le team Swiss Innovative Investors dans la tourmente ?
Les nouvelles en provenance du team CBGM ne sont guère rassurantes. Selon nos confrères de Speedweek, il semblerait qu'un cruel manque de fonds fasse défaut.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires