Article du

EWC au Slovakia Ring - Le YART remporte la victoire - Le GMT se rapproche de la tête du championnat

Texte de Rédaction / Photo(s) de FIMewc
Imprimer cet article

Après une course menée avec autorité, le YART Yamaha remporte les 8 Hours of Slovakia Ring devant le GMT94 Yamaha et le F.C.C. TSR Honda France qui reste en tête du championnat de monde FIM EWC.

Le duel entre les deux Yamaha officielles aura duré jusqu’au au bout de la nuit slovaque. Le YART Yamaha s’impose finalement avec moins de 32 s d’avance sur la GMT94 Yamaha. La Yamaha autrichienne, qui marque ses premiers points de la saison, s’est installée au commandement après 1 h 30 de course. Broc Parkes, Marvin Fritz et Max Neukirchner ont su gérer et contrôler la course malgré des soucis d’électronique et résister aux efforts du GMT94 Yamaha avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio. Face au rythme imposé par les deux machines de tête, le F.C.C. TSR Honda France a opposé une belle résistance avec Freddy Foray, Alan Techer et Josh Hook. Freddy Foray établit d’ailleurs le nouveau meilleur tour en course an 2’04.185. Cette 3e place aux 8 Hours of Slovakia Ring permet pourtant au F.C.C. TSR Honda France de rester en tête du classement provisoire du championnat du monde FIM EWC 2017-2018 pour un point seulement devant le GMT94 Yamaha.

Au pied du podium, une autre CBR 1000 RR a fait un beau parcours. Honda Endurance Racing ont longtemps bataillé dans le peloton de tête et devance les BMW du NRT48 avec Kenny Foray, Stefan Kerschbaumer et Peter Hickman et du Mercury Racing avec Karel Hanika, Jakub Smrž et Matej Smrž.

Des favoris à nouveau malmenés

Le Suzuki Endurance Racing Team termine en 7e position dans le sillage du Mercury Racing après une course délicate. D’abord retardé par une pénalité stop & go infligée en raison de l’absence de marquage sur un pneu hier en qualifications (20 stickers pneus accordés en EWC et 13 en Superstock pour une course de 8 heures), Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black ont connu des soucis de freinage similaires à ceux rencontrés au Mans.

Le Bolliger Team Switzerland (Roman Stamm, Robin Mulhauser et Sébastien Suchet) termine au 8e rang devant la ZX-10R officielle du Team SRC Kawasaki. La Kawasaki #11 faisait partie des favoris mais une chute de Randy de Puniet en début de course puis une panne d’essence après 5 h de course lui fait perdre le contact avec le Top 5.

Rebondissements aussi en Superstock

Yamaha Viltaïs Experiences, le meilleur Superstock pointe en 10e position à l’arrivée. Axel Maurin, Florian Alt et Vincent Lonbois devance la Suzuki d’Atomic 68 confiée à Clément Stoll, Guillaume Antiga et Stéphane Egéa, pourtant touchés par une chute en début de course. Le Gert56 hérite de la 3e marche du podium après une fin de course très mouvementée en Superstock qui a touché deux animateurs de la catégorie. Le Tati Team Beaujolais Racing a été retardé par une panne d’essence mais termine 5e Superstock et conserve la tête du classsement provisoire. Le sort a aussi touché le Junior Team Le Mans Sud Suzuki qui a vu ses rêves de podium s’évanouir sur une casse moteur à 10 mn avant le drapeau à damier.

Dans cette catégorie, un autre favori, Moto Ain, a perdu toutes ses chances de victoire en début de course avec la chute de Roberto Rolfo. Moto Ain termine 6e en Superstock.

Dans cette catégorie, la finale se jouera sur la prochaine manche du championnat FIM EWC, les 8 Hours of Oschersleben en Allemagne le samedi 9 juin.

Tous les résultats ici.

Source :  FIMewc

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto2 à Aragon - Brad Binder s'offre la pole et la victoire
Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), auteur de sa toute première pole position en Moto2™, signait un parfait envol.
Moto3 à Aragon - Neuvième pole de la saison pour Jorge Martin
Martín écrase ses adversaires en qualifications
MotoGP à Aragon - Marc Márquez domine la première journée sur "son" circuit
GP Movistar d’Aragón : Márquez résiste aux Ducati en FP2
WSBK 2019 – Tom Sykes chez Honda ?
L'échiquier mondial Superbike est de loin pas encore fixé avec notamment un pilote de pointe, Tom Sykes, dont on sait seulement qu'il quittera Kawasaki à la fin de la saison.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires