Article du

European Championship STK1000 à Misano – Le week-end de Bryan Leu

Texte de Marc
Imprimer cet article

Le 18 juin s'est tenu la 5ème manche du Championnat Superstock1000 sur le tracé de Misano Adriatico, notre pilote Bryan Leu y a pris part avec diverses fortunes et une décision quant à sa fin de saison.

Bryan Leu#92 ne lâche rien, après une manche difficile à Donington, le pilote de Choulex se rendait à Misano le couteau entre les dents afin d'y enregistrer un bon résultat. Malheureusement Bryan a également appris qu'un sponsor se retirait ce qui va l'obliger à raccourcir sa saison 2017 en STK1000, il espère néanmoins rebondir.

On vous laisse découvrir son résumé ci-après :

Le weekend du 16 au 18 Juin avait lieu le 5ème week-end de course sur le circuit Misano World Circuit Marco Simoncelli (I). Après un weekend compliqué en Angleterre où les ennuis techniques avaient continués en course, je me réjouissais d’aller en Italie, sur cette belle piste de Rimini. De grosses températures nous attendaient tout au long du weekend.

Les essais

La première séance du vendredi matin était une découverte pour moi. Elle ne s’est pas trop mal passée malgré que la transmission était très longue (4ème vitesse au maximum).

Pour la seconde séance, il fait vraiment chaud et je retrouve le problème dont je souffre depuis le début de saison à savoir le manque de feeling avec l’avant en entrée de courbe spécialement dans les portions lentes.

Samedi matin lors de la troisième séance, j’essaie de forcer un peu plus et j’améliore mon chrono avec les pneus usés mais je ne suis vraiment pas à l’aise dans les petits virages et perds beaucoup de temps…

Pour la qualification les réglages proposés ne fonctionnent pas, je roule moins vite en pneu neuf qu’en FP3… La moto n’est vraiment pas saine et je n’arrive pas à piloter correctement. Du coup je pars super loin en 35ème position.

Je parle directement avec un ingénieur suspension de mes problèmes et il me propose un réglage pour le warm up du dimanche matin. Je réalise mes 15 minutes et, enfin, cela va dans la bonne direction. Il reste encore à se creuser la tête pour la course afin que je me sente à l’aise.

La course

La moto n’est pas encore au point et c’est déjà l’heure de la course. Je teste un setting pendant le tour de mise en place sur la grille de départ et décide de l’utiliser pour la course. Je m’extrais moyennement de ma position sur la grille de départ et au second virage une chute ralentit un groupe de pilote dont je fais partie.

Je me sens mieux sur la moto que lors des séances d’essais, j’arrive mieux à entrer dans les courbes. Je passe le premier tour en ayant gagné 3 positions et durant le second tour essaie de passer le pilote de devant mais butte sur lui. Il ralenti dans l’enchaînement des trois virages rapides et je manque de le percuter mais reste dans sa roue.

Dans le virage 14, le plus lent du circuit, ce pilote écarte alors je m’engouffre au point de corde, je ré-accelère et en ne comprenant pas trop ce qui se passe je me retrouve en l’air et retombe sur le dos… un peu mal à celui-ci et au pied gauche. Grosse déception, car après un weekend compliqué je me sentais mieux en course et aurait pu essayer de gagner des places.. Après un tour au centre médical, les médecins me diagnostiquent une petite fracture de mon petit orteil gauche mais rien sur le dos... ouf !

Ce week-end se termine sur deux notes amères… d’une part le fait que course après course lorsque je transmet mes informations lors du débriefing au chef mécanicien, il me dit de tout changer sur ma façon de piloter et n’essaie pas de régler la moto, que l’année passée avec notre moto et un mécanicien j’étais bien plus rapide, que les problèmes techniques s’accumulent.. C’est un tout qui fait que je ne suis pas en confiance sur la moto et dans le Team et malgré que je me donne à fond, il ne peut pas y avoir de progression.

D’une autre part, j’ai appris avec une grande tristesse la renonciation d’un sponsor qui devait me permettre de réunir le budget de fin de saison... Ma famille a réussi à me fournir le soutien nécessaire pour rouler à Misano mais ayant perdu ce gros soutien, je ne peux terminer les 4 dernières courses en raison du coût de celles-ci. Je vais tout faire pour essayer de rouler dans des championnats nationaux cette année encore afin d’honorer mes sponsors qui m’ont accordés leur confiances cette année mais aussi afin de retrouver le feeling que j’ai toujours eu sur la Yamaha R1. Les courses d’endurance sont aussi dans ma ligne de mire.

Je suis vraiment dégouté de la situation et navré pour mes sponsors et partenaires mais je n’a pas le choix.

Je reste néanmoins extrêmement motivé afin de prouver que malgré les problèmes, je sais me relever et prouver ma valeur.

Je vous remercie du fond du coeur pour votre soutien, votre confiance et vous donne bientôt des nouvelles concernant les courses futures.
Salutations sportives,
Bryan LEU#92

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MotoGP 2018 - Qui pour remplacer Folger ?
Alors que plusieurs sites Internet annoncent que Yonny Hernandez remplacera Jonas Folger, tout du moins lors des tests de Sepang qui se dérouleront on le rappelle dans 10 jours, rien n’est moins sûr et Hervé Poncharal veut tempérer les ardeurs.
Découvrez en vidéo la préparation spécifique de la Yamaha R1 EWC du team GMT94
Les courses d'Endurance, certainement l'une des plus belles choses qui soient arrivée au sport motorisé.
MotoGP - Jonas Folger forfait pour la saison 2018
Le jeune pilote Allemand, après avoir déclaré forfait en fin de saison passée, jette l'éponge pour 2018. Après son forfait fin 2017, dû au diagnostic d'un syndrome de Gilbert, c'est un nouveau coup dur pour Folger et pour Tech3, qui doit trouver un remplaçant au pied levé.
Kalex et Triumph ont le plaisir de vous annoncer la naissance de leur première Moto2
Le constructeur allemand, Champion du Monde en titre avec Morbidelli, a été le premier à recevoir son moteur Triumph Moto2… Et voilà donc un premier prototype de ce qui sera la Moto2 de la prochaine saison.
MotoGP – Ducati présente ses couleurs 2018
Aujourd’hui, Ducati était le premier team à présenter à Borgo Panigale ses couleurs officielles pour la prochaine saison.
MotoGP 2019 - Vers une explosion des salaires des pilotes ?
A l’issue de la saison 2018 les contrats de la plupart des pilotes arriveront à échéance et en cas de grands mouvements sur l’échiquier des transferts les tarifs risquent fort de prendre l’ascenseur !

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires