Article du

FSBK – Le résumé de Seb Fraga#80 de la 2ème manche à Nogaro

Texte de Marc / Photo(s) de TCP Racing et Fabien Marcorelles
Imprimer cet article

La 2ème manche du FSBK s'est déroulée à Nogaro les 7 et 8 mai et notre pilote Seb Fraga aura marqué les esprits avec tout d'abord une figure artistique puis une remontée depuis le fond de grille pour finir 7ème sur la ligne d'arrivée !

Seb Fraga#80 commence à se faire un nom dans le paddock du FSBK, la remontée qu'il a effectuée en course 1, passant 23 concurrents pour finir 7ème, aura été remarquée. On vous laissera aussi donner une note artistique à son highside dans la galerie ci-dessous et admiré sa nouvelle position dite de "l'autruche".

Laissons la parole à Seb80# :

Nous étions à Nogaro afin de disputer la seconde manche du FSBK, toujours en catégorie Supersport EVO.
Je partais pour ce week-end très motivé car c’est un circuit que j’apprécie bien et sur lequel je suis à l’aise.

ESSAIS LIBRES

Le vendredi matin je pars pour les essais libres sous une météo mitigée. En effet, il tombait quelques gouttes, mais pas assez pour monter les pneus pluie. Je n’ai fait que quelques tours afin de me remettre en jambe, sans trop attaquer. En revanche, pour la deuxième séance libre, la piste a séché et je décide d’attaquer un peu afin de régler au mieux ma moto, ce qui me fait terminer cette journée en 4ème position.

QUALIFICATIONS

Le samedi matin je me réveille et je constate qu’il a plu toute la nuit et que nous partirons pour la 1ère qualification sur une piste mouillée. Ayant un bon souvenir de ce circuit sous la pluie, je pars pour cette séance très motivé et décide d’attaquer tout de suite… mais peut-être un peu trop… !

En effet, dans mon 4ème tour, alors que je commençais à vraiment accélérer, je fais un gros highside et chute, ce qui va m’empêcher de chasser le chrono avec tous mes concurrents puisque que je n’ai pas pu repartir. Je partirai donc 30ème et bon dernier pour la première course, puisque mes adversaires ont pu améliorer leurs chronos sur une piste séchante.

Pour la 2ème qualification je pars la rage au ventre d’avoir complètement raté ma première qualif. Notre stratégie m’a permis de faire trois beaux « runs » afin d’avoir les meilleurs réglages possibles pour en effectuer un dernier avec des pneus neufs. Cette stratégie a été très bonne puisque j’arrive à décrocher une première ligne derrière Cédric Tangre et Louis Bulle.

LES COURSES

Le dimanche matin ma première pensée a été : « pourvu que la piste soit sèche ». Heureusement pour moi c’était le cas. Je partais très motivé pour la première course, même si je savais que ça n’allait pas être une course facile.

Parti de la 30ème position sur la grille, je prends un excellent départ et à la fin du premier tour je me retrouve déjà en 18ème position (douze places de gagnées). Tout au long de la course, j’ai attaqué le plus que je pouvais avec comme objectif d’au moins décrocher un top 10. Trois tours avant la fin j’étais remonté en 8ème position, mais je me voyais revenir sur Hugo Casadesus.

Deux tours avant la fin, avec ce dernier et Clément Stoll, nous formions un groupe de trois à nous battre pour la 6ème place. Dans le dernier virage du dernier tour, je suis rentré 8ème, mais je savais qu’en sortant comme il faut je pouvais passer devant mes deux concurrents. J’ai donc réaccéléré extrêmement tôt, mais je n’ai réussi à dépasser que Clément Stoll pour 0.001s et je termine à 0.102s derrière Hugo Casadesus (qui lui partait de la pole position). Je termine cette course à la 7ème place après une remontée de 23 concurrents.

Pour la 2ème course, je partais surmotivé de la première ligne, car je savais que j’avais un très bon rythme.

Au départ j’ai réussi à conserver ma 3ème position suivant Cédric Tangre et Louis Bulle de très près. Après 9 tours de course je suivais toujours Louis Bulle relativement facilement et je me préparais à attaquer dans les tours à venir.

Malheureusement, à cause d’un test technique qui a été longuement réfléchi avec mon team, ma Yamaha R6 s’arrête avant la fin de la course. Malgré cet abandon mon équipe et moi-même sommes très satisfaits car j’avais le rythme pour réaliser mon premier podium en Supersport. J’ai également réussi à faire le meilleur en course en 1’31.095.

Ce week-end a été très positif puisque les acquisitions de données de la deuxième course nous seront très utiles pour le reste de la saison, afin d’être encore plus performants pour les prochaines courses.

Un grand merci à toute mon équipe qui a fait un travail remarquable durant tout le week-end.

Rendez-vous à Lédenon les 26-27-28 mai 2017 pour la 3ème manche du championnat.
Que le grip soit avec vous !

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Le Team Bolliger Switzerland #8 pourrait vivre sa dernière saison en Championnat du Monde d'Endurance
C'est un coup de tonnerre qui est parvenu dans la boite mail de la rédaction hier soir. Le genre de mail que nous n'aimons pas ouvrir... car le titre est assez limpide pour savoir que quelque chose ne va pas.
Loris Baz en négociation pour son retour en WSBK
Avec la confirmation ce week-end de l'engagement de Xavier Simeon aux côtés de Tito Rabat, Loris Baz a officialisé son départ de la catégorie et sa recherche de guidon en WSBK.
Moto3 Aragon– Joan Mir sanctionné pour le GP du Japon
Pour l’espagnol, le GP d’Aragon s’est soldé par une victoire et un record, celui du nombre de victoires. Mais un point négatif est venu entacher ce tableau idyllique peu après la course.
MX des Nations 2017 - L'équipe suisse est au complet
Chaque année, le MX des Nations oppose, comme son nom l'indique, plusieurs pays dans des courses de plusieurs catégories que sont le MX1, MX2 et Open.
MotoGP à Aragon - Márquez s'offre une cinquième victoire
Le Catalan a dominé le Grand Prix Movistar d’Aragón devant Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.
Moto2 à Aragon - Morbidelli renoue avec le succès
Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS), qui n’avait plus figuré sur la plus haute marche du podium depuis Spielberg, s’est imposé du côte d’Alcañiz à l’occasion du Grand Prix Movistar d’Aragón.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires