Essai publié le

Essai casque Shoei VFX-W - La perle des casques cross

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de C. Bagalini et D. Zimmermann
Imprimer cet article

Avec le VFX-W, le constructeur japonais leader dans le marché des casques haut de gamme ne nous promet rien de moins que le casque motocross le plus évolué au monde ! Motochic, l'importateur Shoei pour la Suisse, nous l’a mis à disposition pour la saison 2015.

Lorsqu’on voit le Shoei VFX-W pour la première fois, difficile de résister à son look racé et agressif avec sa visière taillée à la serpe, sa calotte pleine de reliefs sans parler de la déco qui est magnifique. Niveau look, les nippons ont frappé fort et depuis qu’il est sur le marché, nombreux casques concurrents ont ainsi pris un coup de vieux instantané.

Annoncé à 1'220g, il est plus lourd que les casques carbone, mais son poids reste tout de même contenu pour un casque en fibres et il est très bien équilibré.

Les ventilations

Le principal atout technique mis en avant par la marque est un système de ventilation extrêmement performant. Cinq canaux d’entrée d’air et sept canaux d’évacuation, tous conçus pour un maximum d’efficacité. Cinq canaux sont directement moulés dans la garniture interne du casque et permettent de refroidir efficacement le dessus de la tête. L’air entre depuis des trous situés sur l’avant du casque et ressort derrière au bas du casque. La garniture interne dans laquelle se trouvent les canaux est fabriquée dans une densité plus faible que la garniture externe, afin de mieux amortir les chocs en cas de chute.

Une mousse située derrière la traditionnelle grille au niveau de la bouche permet de retenir la plus grande partie de la poussière. Il suffit de démonter la grille au moyen d’une vis cruciforme pour ôter la mousse dans le but de la laver. Bien vu !

Les mousses

Un des points qui différencie bien souvent les casques haut de gamme du reste de la production, c’est la qualité des mousses. Chez le VFX-W, elles ne font pas exception à la règle et sont hyper confortables. Très rapides à enlever pour les laver (moins de 30 secondes), on se rend compte qu’elles ont une texture très aérée, qui permet d’absorber la transpiration mais aussi de sécher rapidement. La composition des mousses est également un assemblage de différents matériaux de diverses densités.

Un système d’éjection rapide des mousses latérales en cas d’accident grave facilitant le travail des secouristes équipe également ce casque. Il suffit de tirer sur les deux languettes rouges pour les libérer. Malin, mais encore faut-il que les secouristes connaissent ce système...

En pratique

Testé durant la saison 2015 sur plusieurs événements dont le Tuareg Rally au Maroc, dans les alpes italiennes lors de l’événement tout terrain In Moto oltro le nuevole (Hard Alpi Tour), une chose est certaine, la ventilation est réellement très efficace. Lorsque le thermomètre dépasse les 30°C, c’est une bénédiction de sentir les filets d’air passer sur le dessus de votre crâne. J’ai même fait quelques centaines de kilomètres sur l’autoroute avec le VFX-W pour descendre en Italie. Autant la ventilation que le confort de ce casque sont au-dessus de toute critique.

D’un point de vue technique, la seule chose que je reproche au Shoei est la vis de fixation de la visière. Celle-ci est en plastique et ne semble pas très solide, on n’ose pas la serrer trop fort. D’ailleurs sur l’autoroute, à cause des turbulences, celle-ci a tendance à se desserrer. Mais de toute façon, on est bien d’accord que ce type de casque ne s’utilise normalement pas à des vitesses si élevées.

Le seul défaut du Shoei réside dans le fait que les vis de fixation de la visière soient en plastique.

Le masque 100% Racecraft utilisé sur le Shoei VFX-W

Conjointement au Shoei VFX-W, j’ai utilisé le masque 100% Racecraft déjà testé l’année passée mais avec de nouveaux écrans, dont un écran double antibuée qui fonctionne à merveille. Si c’était le seul défaut que j’avais pu lui trouver à l’époque, l’utilisation de l’écran double à résolu le problème. En plus, 100% commercialise une version rouge et blanche qui semble faite pour aller de pair avec mon Shoei VFX-W.

Pour utiliser le masque Racecraft avec le Shoei VFX-W, il est nécessaire d’ôter la protection amovible pour le nez sur le masque, car le casque en est déjà équipé d’une.

Conclusion

Difficile de trouver des défauts au Shoei VFX-W. Il est beau, léger agréable à porter et sa ventilation est fantastique. C’est très probablement la quintessence de ce qu’un casque cross peut offrir en 2015, et bien évidemment, toutes ses qualités ont un prix.

Plus de photos et de coloris dans la galerie ci-dessous.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look agressif et racé
+
Confort
+
Ventilation
+
Déco
+
Mousse "filtrante" au niveau de la bouche
On a moins aimé :
-
Prix
-
Molette de fixation de la visière en plastique

Fiche technique

Modèle
Marque :
Shoei
Modèle :
VFX-W
Tailles :
XS - XXL
Poids :
1'270g
Spécificités
Sécurité :
Coque en AIM +
 
Système EPS à double calotin amortisseur à 2 densités
 
EQRS (Emergency Quick Release System = système de déverrouillage rapide d’urgence)
 
Fermeture par boucle double D
Confort :
4 différentes coques
 
Mousses de joues 3D Max-Dry détachables et lavables
 
Bonnet 3D Max-Dry détachable et lavable
 
Caches jugulaire Max-Dry détachable et lavable
Aération :
Entrées et sorties d’air multiples, intégrées à la coque et particulièrement faciles à entretenir
 
Plusieurs entrées à hauteur du front et de la tête
 
Sorties à l’arrière de la tête
Aérodynamique :
Coque de conception entièrement nouvelle, dans un design radicalement novateur et sportif, avec spoilers intégrés pour un aérodynamisme et des performances optimales
 
Nouveau design pour la visière, extra large pour assurer une protection parfaite contre le soleil et la boue
 
Protection du visage à la forme agressive
Accessoires :
Mousses de joues 3D Max-Dry disponibles en différentes épaisseurs
 
Visière et ventilations basses disponibles dans plusieurs couleurs
 
Protection contre la boue et housse de protection originale SHOEI livrées avec la casque
Coloris disponibles
Coloris :
Nombreux coloris à choix
Catalogue
Prix de vente :
CHF 496.- (coloris unis), CHF 569.- (décos)
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11
Shoei présente sa collection 2018 des NXR et X-Spirit III
Le fabricant Japonais de casques haut de gamme, Shoei, vient de dévoiler sa collection 2018.
Essai du casque Airoh S5 - La bonne alternative qualité/prix
Un casque hybride route/tout-terrain avec un look racé et pourvu d’un écran pare-soleil pour moins de CHF 300.- ? Ça existe et on le trouve chez nos voisins transalpins Airoh.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires