Essai publié le

Essai de la BMW R1200 GS Adventure - L'aventurière de tous les superlatifs

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini
Imprimer cet article

En 2013, BMW présentait sa GS, la nouvelle R1200 GS motorisée par le boxer à refroidissement air/eau. Quand les aficionados criait au scandale suite à l'abolition du boxer à refroidissement air/huile, la presse et les heureux possesseurs de cette nouvelle mouture s'exaltaient quant aux capacités et aux performances de la Bavaroise. Une année plus tard, à l'aube 2014, BMW commercialise une version baroudeuse sous le nom de R1200 GS Adventure.

Lire notre essai de la R1200 GS "de base" : BMW R1200 GS 2013, la suprématie bavaroise

Connue depuis 2005, cette déclinaison Adventure de la GS "de base" fait référence sur le marché. Et la version 2014 compte bien perpétuer la tradition.

Contrairement à certaines concurrentes, la GS Adventure ne fait pas dans la discrétion et montre clairement ses intentions. Des coloris exclusifs à l'image du vert kaki de notre modèle d'essai, mais surtout des attributs de carrosserie évocateurs font que cette GS Adventure détonne complètement dans le paysage. Un tour du propriétaire s'impose !

Tout d'abord, parlons du coeur de la GS Adventure. Elle reprend l'excellent boxer de la GS, le nouveau 1170cc à refroidissement air/eau développant 125cv à 7'750tr/min et 125Nm à 6'500tr/min. Sur le papier, des performances généreuses pour un trail et, une fois en selle, on constate des performances explosives, surtout lorsque l'on s'amuse à taquiner l'accélérateur et que l'on dépasse les 4'000tr/min... Cette nouvelle génération du bicylindre boxer a été une révélation au moment de l'essai de la R1200 GS en 2013, et plus récemment de la R1200 RT. En plus, BMW lui a greffé un volant-moteur plus lourd (+950g) ainsi que d'un amortisseur de vibrations entre la sortie de la boîte et l'arbre à cardan ; à en croire les déclarations des ingénieurs BMW, ces éléments rendraient le moteur encore plus onctueux et plus conduisible.

Du côté de la partie-cycle, les suspensions ont gagné 20mm de débattement, à l'avant (210mm) comme à l'arrière (220mm), ce qui a permis d'augmenter la garde au sol de 10mm par rapport à la GS "de base". Les capacités de franchissement sont donc améliorées, de même que le niveau de confort. Par contre, au grand dam des petits gabarits, la selle gagne 40mm de hauteur et culmine à 890mm dans sa position standard.

Et ce qui surprend le plus, ce sont bien les habillages du carénage. Tout d'abord, il y a son réservoir ultra volumineux contenant pas moins de 30 litres d'essence (contre 20 litres pour la GS "de base"). Ensuite, il y a cette cage en tubes d'acier qui encercle le moteur de part et d'autre ; le boxer est ainsi à l’abri en cas de chute. A cette cage s'ajoute une armature métallique de fixation de la bagagerie, servant également de protection si la moto devait se coucher.

Les chutes ? Oui, il ne fait aucun doute qu'avec les 263kg annoncés (tous pleins faits) de la bête, il sera difficile de l'emmener dans des chemins accidentés sans risquer la chute. Aussi, les manoeuvres à basse vitesse, même sans la bagagerie, seront à faire avec un doigter extrême... au risque de se retrouver affalé sur le sol, les quatre fers en l'air, aux côtés de la moto. La GS Adventure, comme son apparence esthétique le sous-entend, ne se laisse pas mener par tous ; il vaut mieux avoir un minimum d'expérience avec les grosses et hautes motos.

Pour en revenir au réservoir, il permettra de pousser l'autonomie à 600 kilomètres, en considérant une consommation moyenne réaliste aux alentours de 5 litres pour 100 kilomètres parcourus. A ce sujet, BMW annonce 4.3 litres à la vitesse stabilisée de 90km/h et 5.9 litres à 120km/h, des chiffres 5% plus élevés que pour la GS "de base". Il est clair que l'aérodynamisme n'est pas au rendez-vous, raison pour laquelle la GS Adventure n'excelle pas sur les tronçons rapides, notamment sur l'autoroute.

Le pare-brise (réglable d'une main à l'aide d'une molette) gagne en surface, pour une meilleure protection du pilote et de son passager. En position haute, il protège convenablement et permet d'écarter les turbulences du vent. Le réservoir, le moteur et de petits déflecteurs desservent aussi à la protection du pilote lors d'averses.

Dans les petits détails qui échapperaient facilement aux yeux avertis, on retrouve les repose-pieds élargis ainsi que les commandes aux pieds renforcées (frein arrière et sélecteur de vitesse). La selle prend quelques millimètres d'épaisseur de mousse et propose la possibilité d'être réglée en inclinaison.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
R1200 GS Adventure
Année :
2014
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre à plat (boxer)
Cylindrée :
1170 cm3
Refroidissement :
Refroidissement air/eau
Alimentation :
BMS-X
Performances
Puissance max. :
125 ch à 7750 tr/min
Couple max. :
125 Nm à 6500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports, sélection par fourchettes et crabots
Embrayage :
Multidisques anti-dribble en bain d’huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre périmétrique en tubes d’acier, moteur à fonction porteuse
Suspension AV :
Telelever BMW
Course AV :
210 mm
Suspension AR :
Paralever EVO BMW
Débattement AR :
220 mm
Pneu AV :
120/70 R19
Pneu AR :
170/60 R17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique, Ø 305 mm
Frein AR :
Monodisque, Ø 276 mm
Dimensions
Longueur :
2'255 mm
Largeur :
980 mm
Hauteur de selle :
890/910 mm
Poids total :
263 kg
Réservoir :
30 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Olive
 
Racing Blue
 
Alpin White 3
Catalogue
Prix de vente :
CHF CHF 18'900.-.-
Avec rabais Euro Bonus : CHF 16'600.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Essai Honda CBR1000 RR Fireblade et CBR1000 RR SP1 2017 - Le 2.0 au service de tous
Cela fait des années que les fans de la marque ailée attendaient le retour de modèles sportif. Pour l'occasion, Honda n'a pas fait semblant et propose pas moins de 3 déclinaisons de sa nouvelles CBR1000RR.
Essai Kawasaki Ninja 650 - Sport tourisme réinventé
Directement liée au roadster Z650 tout fraîchement sorti, la Ninja 650 aura la tâche de percer dans le marché du sport tourisme. On peut lui trouver une parenté avec l’ER6F mais cela s’arrête au premier coup d’oeil. Le concept est différent et les attentes plus grandes. L’essai qui suit va droit à l’essentiel: que peut-on attendre de cette Ninja.
Triumph Rocket III "Café Racer" par Wenley Andrews
Personnaliser sa moto et lui donner un look de Café Racer, ce n'est ni nouveau et ni à la veille d'être démodé ! Un préparateur australien, Wenley Andrews, le prouve avec cette Triumph Rocket III revisitée...
Ducati - Un V4 pour la future Panigale R ?
L'avenir des sportives de la firme de Bologne passera-t-il par une motorisation V4 en lieu et place du traditionnel V2 desmodromique ? Le PDG de la firme l'a laissé entendre lors de la présentation du team MotoGP.
Il s'achète une moto à 14h00 et perd son permis à 15h00 suite à un excès de vitesse
Nul doute qu’en acquérant sa moto, ce quadra fréjusien ne se doutait pas qu’une heure plus tard, il la verrait repartir…
Essai Ducati Scrambler Desert Sled - Rififi au pays du Western Spaghetti
La famille des Scrambler compte 6 membres : la Classic, la Icon, la Full Throttle, la Cafe Racer, la Sixty 2 et enfin la Desert Sled qui vient remplacer la Urban Enduro. C'est celle-ci que nous avons le privilège d'essayer dans le désert qui a servi de cadre aux westerns spaghettis dans le sud de l'Espagne.

Recherche

Hot news !

30 mois de prison pour le "Ghost Rider" genevois
Déjà condamné pour un "exploit" publié sur Youtube en 2012, un motard récidiviste du bout du lac repassera par la case prison après avoir récidivé sitôt sa première peine purgée.
Essai Triumph Bonneville Bobber – Elégance brutale pour le Hot Rod anglais
En quelques mois, la famille Modern Classic de Triumph s’est vue enrichir de nombreux modèles, tous intimement liés les uns aux autres. La Bonneville Bobber fait figure d’exception en s’aventurant sur un marché inexploré depuis 1940 par la marque de Hinkley.
Acid'Track 2017 - Les inscriptions sont ouvertes !
Vous les attendiez ? Nous on piaffe d'impatience ! Les inscriptions pour les Acid'Track 2017 sont ouvertes. Au menu : Circuit de Bresse les jeudi 15 et vendredi 16 juin 2017 et Vaison Piste les samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017.
Essai Ducati Multistrada 950 – Sport et polyvalence devenus accessibles
Pour Ducati, la Suisse est une terre promise à la Multistrada. Bien qu’onéreuse, celle-ci se vend bien à des motards qui savent ce qu’ils veulent. Avec la 950, la marque italienne cible des néophytes à la recherche de plusieurs motos concentrées en une. Voyage, sport, tout-chemin et prix accessible. Que demander d’autre ?
Essai KTM 1290 Super Duke R 2017 – The Beast 2.0 : Le retour
On l’attendait impatiemment, et la voilà. Si elle a été présentée au salon de Milan EICMA 2016, nous avons enfin pu la rouler pour vous en parler plus en détail. L’essai de "La Bête" sur les routes de Doha au Qatar, et sur la piste de Losail, c’est ici !
Essai Yamaha MT-09 2017 – Style transgressif pour roadster best-seller
Le roadster culte de Yamaha a déjà 3 ans. Avec la grande sœur au cœur de R1 définissant un nouveau style pour le segment, une mise à jour de la MT-09 était à prévoir. Dotée de quelques atouts mécaniques comme un shifter et un embrayage assisté antidribble, ce sera bien vers la suspension que se tourneront les regards. A moins qu'ils ne s'arrêtent sur la nouvelle face avant...

Liens Partenaires