Reportage publié le 24 août 2020

Le Sardegna Gran Tour - 4 jours à la découverte du paradis routier sarde

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Pandin Filippo, Klaus Nennewitz, David Zimmermann

Le Sardegna Gran Tour, c’est l’opportunité de découvrir le temps d’un weekend prolongé quelques-unes des plus belles routes de Sardaigne. En solo ou en duo, libre à vous de choisir l’un des deux itinéraires GPS journaliers; 100% routier ou mixte route-piste.L’organisation s’occupe des réservations pour le ferry, transporte vos bagages à l’hôtel et prévoit des gueuletons en milieu de journée sur la route et en soirée à l’hôtel. Vous avez dit gâtés ?

Initialement planifiée en mai, la 3ème édition du Sardegna Gran Tour a bien failli être annulée comme la majorité des évènements rassemblant du monde en cette année 2020. C’était sans compter sur la persévérance et la détermination des organisateurs, qui ont fait le pari de repousser l’évènement début juillet plutôt que de l’annuler. C’était gonflé, la situation pouvait changer à tout moment, mais ils ont eu de la chance. Non seulement le Sardegna Gran Tour a eu lieu, mais en plus on a pu profiter d’une ile quasi vierge de touristes.

Première étape : Milan – Livourne (370 km)

Le rendez-vous est donné à Milan, sur la futuriste place Gino Valle inaugurée lors de l’Expo Milan 2015. Malgré la situation sanitaire incertaine, près de 70 participants ont répondus présent. Sans grande surprise, je suis l’un des trois seuls étrangers, avec un compatriote tessinois et un journaliste allemand. Les autres, une trentaine, ayant préféré annuler. 

La proportion de participants en Honda (Africa Twin, X-Adv) est telle que je me demande ce qui se passe, dans un marché normalement largement dominée par la sacrosainte BMW GS. J’aurai rapidement l’explication d’un des organisateurs. Honda a pris en charge la moitié des frais d’inscription de ses clients ! Plutôt sympa non ? 

Une fois les formalités réglées, je sélectionne la trace mixte route/tout-terrain sur mon GPS et je profite de partir dans les premiers afin de ne pas avoir à rouler en groupe. A peine sorti de la périphérie de Milan et de son trafic chaotique, les jolies routes ne se font pas attendre. 

J’avais déjà roulé avec la Moto Guzzi V85 TT l’an passé lors de son lancement presse et c’est avec un grand plaisir que je retrouve la version "Travel" pour ce voyage pour lequel elle me semble taillée sur mesure. J’aime bien le concept de ces évènements où l’on nous fourni une trace GPS et basta. Chacun peut rouler à son rythme sans dépendre des autres. 

Aujourd’hui la partie off-road est marginale, peut-être seulement 60 à 70 km. C’est donc une excellente mise en jambe de ce qui nous attend en Sardaigne pour le reste du weekend. 

Je roule un peu sur des œufs les premiers kilomètres avant de progressivement me lâcher. Normale me diriez-vous, on m’a confié une moto flambante neuve avec une franchise de 1’000 balles en cas de dégâts ! A ma défaveur, j’ai omis de baisser la pression des pneus par pure flemme et j’ai préféré garder mes valises histoire de ne pas devoir porter mes affaires pour ce soir dans un sac à dos... 

Après une petite halte sur une terrasse ombragée pour le repas organisé, je reprends la route avec deux Africatwinistes avec j’ai partagé la table. On rejoint le port de Livourne avec une avance copieuse et comme tous les autres, on prend d’assaut le seul petit bistro du coin dont l’unique employé, assailli de commandes de paninis et de bière sait plus où donner de la tête.

L’attente pour l’embarquement est longue et les mesures spéciales Covid19 ne facilitent pas les choses. Contrôle des documents relatifs à la pandémie, prise de température, etc. Quand enfin on est à bord, je fais la connaissance de mon collègue de cabine, Thomas, un journaliste pour la revue italienne Endurista. Avec ses 30 ans, c’est le plus jeune de groupe et il roule avec une vieille Super Ténéré 750 qui a déjà dépassé les 100'000 km. 

La suite sur la page 2

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Test de la Yamaha Ténéré 700 Rally - Elle vend du rêve!
Au début de cet été, Yamaha crée le buzz en nous balançant un magnifique teaser mettant en scène la nouvelle Ténéré 700 Rally aux côté d’une vénérable machine d’usine du Dakar de 40 ans son ainée. On ne va pas se mentir, ça vend sérieusement du rêve. J’en avais presque les chaussettes pleines de sable dans mes Birckenstocks rien qu’en la regardant !Parée d’une superbe robe bleue gauloise soulignée par un kit déco et d’une paire de jantes dorées rendant directement hommage à la toute première Ténéré 600 sortie en 1983 (à l’époque uniquement disponible en France avec ces coloris), Yamaha suit le même créneau qu'Honda avec son Africa Twin Adventure Sport sortie en 2018 rendant hommage à la vénérable XRV 650. Et ça marche !
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
OFRAG recrute un assistant support technique clientèle
L'importateur Aprilia, Piaggio, Vespa et Moto Guzzi en Suisse recrute un(e) assistant(e) support technique.
Nouvelles couleurs pour la Kawasaki Z900 2021
Cette année elle était visible à chaque coin de rue, avec 1027 unités immatriculées jusqu'à fin août la Z900 est le best-seller de Kawasaki.
Une nouvelle photo de RC390 2021 a fuité
Le 15 août vous avez vu une première série de photos capturées autour de l'usine KTM en Autriche. Il y a du nouveau...
BMW vise le titre WSBK et sort 500 exemplaires d'une M 1000 RR
BMW pourrait bien viser le titre WSBK avec une S1000RR d'homologation nommée pour le coup la M1000 RR ! Après le M-package, c'est la première fois que cette lettre habituellement dédiée à l'automobile est utilisée dans le nom d'une moto.

Hot news !

Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.
Aprilia RS660 – Le premier teasing est en ligne
Surprise à plusieurs reprises lors des tests sur route, Aprilia lève le voile sur la très attendue RS660 dans un teasing qui bouge.
BMW F900 XR vs. Yamaha Tracer 900 GT - Duel de voyage en 900 cm3
Le nouveau roadster de la marque allemande a fait l'objet d'un comparatif face au leader du marché, la Kawasaki Z900. Pour la déclinaison plus trail, la F900 XR, on a choisi de l'opposer à la Yamaha Tracer 900 GT.