Reportage publié le 23 juillet 2019

Hard Défi Tour 3ème édition - Plus dur tu meurs! [page 3]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann, Hard Défi Tour

Pages

A l’abri dans une grange, l’organisation a dressé des tables et on nous sert un repas chaud qui fait autant de bien que la bonne humeur des gens qui nous accueille. 

La météo ne montre pas de signe d’amélioration, et je reprends la route en compagnie d’un compatriote vaudois ayant perdu ses deux coéquipiers.

CP 2 et abandon

La difficulté est à la hausse et les montées et descentes sont de plus en plus raides avec des cailloux et des racines glissantes pour compliquer la tâche. Mon rythme loin d’être supersonique en prend pour son grade. J’atteins le Check Point 2 après 230 km vers les 18 heures. Vincent avec qui j’ai fais route depuis le CP 1 décide de jeter l’éponge et de rentrer à Singles par la route. Je dois avouer que j’en profite un peu pour me trouver un prétexte pour abandonner, le cœur n’y est plus… 

Ironiquement, c’est à ce moment qu’il arrête de pleuvoir et que le soleil fait son apparition. En évitant les voies rapides, il me faudra encore deux heures pour rejoindre le camping par de petites routes sinueuses où je me fais plaisir et je m’autorise même une petite pause au soleil pour manger le pique-nique qu’on nous a donné au CP 1.

Quand j’arrive au camping vers les 20 heures et au vu du nombre de participants présents, je comprends que je suis loin d’être le seul à avoir jeté l’éponge, ce qui soulage quelque peu mon égo…

Toutes les AJP sont parvenus au bout de la totalité du parcours, ce qui est une excellente carte de visite pour la petite marque, mais qui en dit surtout long sur le niveau de ceux qui les pilotaient ! Notre coéquipier, Olivier, qui nous a semé dès le départ est également l’un des rares « finishers ». A ses dires la toute dernière section entre le CP 4 et 5 était de la folie, jamais il ne l’aurait passée avec son Africa Twin 1000. 

Je comprends à présent très bien pourquoi la moitié des participants sont venus avec des enduros. Si par temps sec le Hard Défi Tour n’a déjà rien d’une balade, avec la boue, c’est carrément hardcore pour un amateur. Je ne serais pas étonné d’apprendre qu’une partie des participants ayant opté pour une enduro cette année était venu avec un trail lors d’une précédente édition. 

Le Hard Défi Tour l'évément trail tout-terrain le plus dur?

Pour avoir participé a tous les Hard Alpi Tour depuis 2014, je peux vous certifier que la difficulté du Hard Défi Tour est bien deux niveaux au-dessus de son homologue italien. Je ne ferai même pas la comparaison avec les évènements de Cocoricorando qui s'adresse à un public moins pointu.

Avec des conditions météorologiques pareilles, il est probable que d’autres organisateurs eu annulé l’évènement ou tout du moins neutralisé une partie de l’itinéraire. 

James n’a neutralisé que les boucles hardcore optionnelles prévu pour les enduristes chevronnées. Nul doute que cette 3ème édition du Hard Défi Tour va rester dans les annales pour sa difficulté et ses conditions météos difficiles et que les petits nouveaux seront terrifiés par les récits des survivants…

Pour ma part, comme ça à chaud après l’évènement, je vous dirais que j’y reviendrais… mais de préférence au guidon d’un vraie enduro équipée de pneus neufs, ce qui me permettrais d'abord l'évènement de façon beaucoup plus sereine, et particulièrement en cas de pluie !

J’en profite pour dire un grand merci à James et à tous ses collaborateurs qui ont permis l’organisation et le bon déroulement de cet évènement.

Vous trouvez la vidéo du Hard Défi Tour 2019 ici.

Détails pratiques

Vous trouverez toutes les informations relatives au Hard Défi Tour sur le site officiel :

L’inscription au Hard Défi Tour coute 170 euro et inclus un T-Shirt et tous les repas du vendredi soir au samedi soir.

L’emplacement pour les 2 nuits de camping coûte 21,10 euro et des cabines sont également disponibles. Vous trouverez toutes les informations ici.

Vous pouvez dors et déjà sortir votre agenda, la prochaine édition aura lieu les 5 et 6 juin 2020. 

David
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Ducati Panigale V2 - Ne m’appelez pas baby !
La Panigale V2 n’est pas une baby Panigale « au rabais », contrairement à ce qu’on pourrait penser à prime abord.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
Alliance Kawasaki-Bimota - Quelle suite est attendue ?
La présentation de la Bimota Tesi H2 aura été la véritable surprise du salon EICMA de Milan, cette dernière confirmant l'union entre les deux constructeurs. Mais maintenant on peut rêver à la suite qui sera donnée.
Loto annuel du Norton Sport Club – Ce dimanche 17 novembre
Après la course de côte internationale de Verbois, le Norton Sport Club organise son désormais traditionnel loto annuel ce dimanche 17 novembre à la salle des Asters à Genève.
Les inscriptions du Hard DéfiTour 2020 sont ouvertes!
Les inscription pour la 4ème édition du Hard DéfiTour sont ouvertes. Celui-ci aura lieu le weekend du 5 au 7 juin 2020 en Augergne.
EICMA 2019 - La Ducati Streetfighter V4 élue plus belle moto du salon
Le salon EICMA de Milan nous aura gâté cette année avec un nombre impressionnant de nouveautés.

Hot news !

EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.
EICMA 2019 - MV Agusta dévoile une Superveloce 800 « économique »
Dévoilée et commercialisée à prix d’or, version Oro oblige, l’année passée, la Superveloce 800 avait frappé fort, étant adulée ou détestée. Le constructeur de Varèse proposera dès 2020 une version plus « économique ».
L'Aprilia Tuono 660 déjà surprise lors d'un roulage
Alors que la présentation officielle de l'Aprilia RS 660 se fera la semaine prochaine, la version roadster certainement nommée Tuono 660 a déjà été surprise lors d'un roulage à Imola.
EICMA 2019 – Voici la première image de l'Aprilia RS 660 2020
Très attendue sur le stand du constructeur de Noale, Aprilia vient de lâcher la première vraie image de sa future Supersport mid-size, la RS 660.
Concept BMW R18 – Deux modèles aperçus lors d'un transport
La présentation officielle du Concept R18 du constructeur à l'hélice devrait arriver sous peu, deux prototypes ayant été aperçus lors de leur chargement dans un véhicule.
Triumph Thruxton RS 2020 – Le café racer ultime d'Hinckley
Le constructeur anglais fait feu de tout flamme, après les nouvelles Daytona 765, Rocket III R et GT et la Street Triple RS essayée il y a à peine quelques jours, voici l'arrivée d'une version RS de la Thruxton.