Essai publié le 02 septembre 2013

Ducati Diavel versus Yamaha V-Max - Les chevaux sauvages sont lâchés

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Vous l'aurez certainement constaté : depuis des années, prendre la route avec une moto sportive devient un véritable calvaire. Si le regard est toujours au loin et non sur votre compteur, vous risquez bel et bien de vous retrouvez à pied pour un long moment.

Les roadsters et autres cruisers restent donc des valeurs sûres et permettent aux différents constructeurs de proposer des machines débordantes de charisme... et surtout de couple !

Aujourd'hui, j'ai décidé de jeter mon dévolu sur deux étireuses de bras, la Ducati Diavel dans sa version Dark et la mythique Yamaha V-Max. Deux motos ayant le même objectif : vous éjecter sur la selle passager à chaque rotation de la poignée de droite !

Vous ne connaissez pas les étireuses de bras ?

Sortez de votre grotte, il est temps de découvrir deux monstres de puissance et de sensations !

A gauche, la Ducati Diavel, tout droit venue de Bologne en Italie. Un look ramassé, tel un bulldog campé sur ses pattes avant, le torse bombé et une fière allure ! Sa robe noire de cette version Dark renforce encore plus le côté bad boy de la bête.

Côté performances et fiche technique, la moto offre un bicylindre en L de 1198cc développant 162cv et 12,7Nm de couple dès 8'000tr/min. Vous associez à cela un châssis treillis, une tradition chez Ducati, des suspensions et un système de freinage hérités directement des modèles les plus sportifs de la marque, le tout assisté des dernières technologies en matière d'électronique embarquée. La couleur est annoncée ! Le poids de la machine reste tout à fait honorable au vu du gabarit (239kg tous pleins faits). 

Pour passer correctement la puissance au sol, la moto dispose également d'un DTC (Ducati Traction Control), mais surtout d'un pneu arrière ultra large (240/45 ZR17).

Le tour de l'Italienne étant fait dans les grandes lignes (notre essai de la Ducati Diavel Dark), passons à la la légende urbaine, la V-Max.

Pour les novices, la Yamaha V-Max ne date pas d'hier puisqu'elle est apparue au grand jour en 1984 à Las Vegas. A cette époque lointaine, ce premier opus fut équipé d'un moteur de 1200cc développant 145cv ! Pour l'époque, elle s'apparentait à un dragster.

Aujourd'hui, cette époque est révolue et la puissance de la V-Max est sublimée ! Un monstre, dit-on !

Le bouilleur passe donc à 1700cc et développe 16,6Nm à 6'500tr/min. Les chevaux se sont reproduits au fil des années et ce ne sont pas moins de 200 têtes de purs-sangs qui se  chamaillent dans le V4. Autant de puissance sans aucune aide électronique, est-ce bien raisonnable ?

Si la puissance a fortement augmenté, le poids de la moto, malgré la légèreté des matériaux modernes, a lui aussi pris l'ascenceur en passant de 258kg en 1984 à 310kg en 2013 !

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
La gueule de la V-Max
+
L'aspect trapu de la Diavel
+
Le moteur envoûtant de la V-Max
+
Le freinage de la Diavel
On a moins aimé :
-
Les freins un peu light de la V-Max
-
La consommation de la V-Max
-
La position très en avant de la Diavel
-
Le pneu de 240mm pas vraiment utile

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
V-Max
Année :
2010
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en V, quatre temps, double arbre à cames en tête, 16 soupapes
Cylindrée :
1'679 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique TCI
Performances
Puissance max. :
200 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
166.8 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre « diamant » en aluminium
Suspension AV :
Fourche télescopique, ø52mm
Suspension AR :
bras oscillant, amortisseur type Monocross
Pneu AV :
120/70 R 18
Pneu AR :
200/50 R 18
Freinage
Frein AV :
Double disque ø320mm, étriers 6 pistons
Frein AR :
Simple disque ø298mm
Dimensions
Longueur :
2'395 mm
Empattement :
1'700 mm
Hauteur de selle :
775 mm
Poids total :
310 kg
Réservoir :
15 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 29'890.-
En ligne :
Garage :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Diavel Dark
Année :
2013
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Testastretta 11°, bicylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1198.4 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique, corps papillon elliptiques avec système Ride-by-wire
Performances
Puissance max. :
162 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
127.5 Nm à 8'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne, pignon 15, couronne 43
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile avec commande hydraulique, Système as
Partie cycle
Châssis :
Cadre Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche Marzocchi de 50mm entièrement réglable avec traitement DLC
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Progressive avec mono amortisseur entièrement réglable. Monobras oscillant en aluminium
Débattement AR :
120 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17 Pirelli Diablo Rosso II
Pneu AR :
240/45 ZR17 Pirelli Diablo Rosso II
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2 disques semi-flottants de 320mm, étriers Brembo Monobloc à fixation radiale, 4 pistons
Frein AR :
Disque de 265 mm, pince flottante à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'235 mm
Empattement :
1'590 mm
Largeur :
860 mm
Hauteur de selle :
770 mm
Poids à sec :
210 kg
Poids total :
239 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir Mat
Catalogue
Prix de vente :
CHF 20'490.-
Avec garantie de 2 ans kilométrage illimité et hors frais de transport (150.-)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!