Article du 20 janvier 2021

Roadsters de moyenne cylindrée : KTM étoffe son offre avec la 890 Duke

Texte de Phoukham Phothirath / Photo(s) de Schedl R./J. Lissimore

C’est un segment particulièrement concurrentiel du marché moto – doux euphémisme. Ce cœur de gamme est bien plus qu’un segment, c’est un champ de bataille, dans lequel les constructeurs se livrent une âpre concurrence, une lutte à couteaux tirés. Et KTM de se jeter dans la bagarre. 

La firme autrichienne affûte son offre et dégaine la 890 Duke, qui vient ainsi épauler une 890 Duke R sortie un an plus tôt et qui défendra la marque orange au beau milieu des MT-09, Z900, Street Triple R et autre (nouvelle) Ducati Monster 950.

Ce modèle remplace la 790 Duke et, au passage, le moteur LC8c Euro5 voit sa cylindrée passer de 789 à 889 cm3, avec une puissance de 115 chevaux à 9’000 tours et un couple de 92 Nm à 8’000 tours. Ce supplément de 100 cm3 apporte un bonus de 10 chevaux par rapport à la 790 et il met surtout la 890 à 6 canassons de sa version « R », appelée aussi le « Super Scalpel ».

Dans sa version 890 Duke L, la puissance culmine définitivement à 95 ch, permettant de réduire sa puissance à 35 kW pour les besoins du permis A2/A limité.

Ce moteur est enchâssé dans un cadre treillis en acier, qui a la particularité d’intégrer le moteur comme élément porteur et qui se prolonge sur un bras oscillant en aluminium. Cette conception permet de contenir l’embonpoint et, ainsi, le poids à sec de la machine n'est que de 169 kg, un chiffre identique à celui de la 790 Duke. Quant aux suspensions, on se situe un cran en dessous de ce qui équipe la 890 R, mais on reste chez WP, avec une fourche inversée Apex de 43 mm non réglable, couplée à un amortisseur réglable, lui, en précharge.

La 890 est plutôt bien nantie au niveau des équipements électroniques, avec un « Ride by wire », une centrale inertielle 6 axes, un écran TFT avec affichage des modes de conduite. Ces derniers gèrent la réponse de la poignée des gaz, du contrôle de traction, la façon dont la puissance est délivrée et le niveau d’intervention de l’anti-wheeling: les modes « Rain », « Street » et « Sport » sont ainsi disponibles. Un mode Track entièrement paramétrable est également disponible en option. En option également le quickshifter, ainsi que le simulateur de départ arrêté.

En série, on trouve également un ABS actif sur l'angle (cornering ABS). Le freinage est optimisé par rapport à la 790, avec de nouvelles plaquettes pinçant des disques de 300 mm de diamètre. La selle, quant à elle, culmine à 820 mm du sol, soit quasiment la même hauteur que sur la 790, à 5 mm près. Enfin, on y trouve aussi des phares à LED, ainsi que les nouveaux pneumatiques Continental ContiRoad. En terme de connectivité, la 890 Duke jouit de la compatibilité avec l'application KTM MY RIDE.

Le look est également mis à jour, avec un réservoir qui devient orange sur l'une des deux versions. Et si jamais la nouvelle Duke n’est toujours pas à votre goût, il est toujours possible de piocher dans la gamme des accessoires KTM PowerParts ! Sur tout ces photos on voit le silencieux Akrapovic qui est évidement un accessoire, tout comme les leviers réglables et repliables ou les pièces anodisées orange.

Les motos de démonstration devraient être livrées début février pour ensuite un approvisionnement régulier à l'horizon de la mi-mars 2021. Le prix de vente est fixé à CHF 11'590.-, tant pour la 890 Duke que la 890 Duke L.

Foux Foux
Source :  KTM Sportmotorcycle GmbH
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
890 Duke
Année :
2021
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre parallèle,
Cylindrée :
889 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection directe
Performances
Puissance max. :
115 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 8'000 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports avec Qucikshifter+ optionnel
Embrayage :
Embrayage Antihopping PASC™, actionnement mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre acier chrome-molybdène avec moteur porteur comme élément participant à la rigidité du cadre, revêtement époxy
Suspension AV :
WP APEX ø43mm
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
WP APEX Monoshock
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 300mm avec étriers 4 pistons
Frein AR :
Étrier flottant à deux pistons, 240mm de diamètre
Dimensions
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
169 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'590.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

KTM Super Adventure 1290 R : Une refonte complète pour 2021
Conçue pour traverser les terrains les plus sauvages et les plus difficiles, la KTM 1290 Super Adventure R a la capacité d'emmener les aventuriers au bout du monde.
Tour d'horizon des Suzuki 35kW et leurs nouvelles couleurs
Pour l'année en cours, Suzuki propose une nouvelle palette de couleur pour ses modèles bridables à 35kW.
Ducati Monster Discovery Tour - Rencontrez la Monster 2021 près de chez vous
Ducati a pris un risque en offrant une nouvelle identité à son roadster emblématique. Pour satisfaire la curiosité ou convaincre les sceptiques, vous pourrez la voir chez votre revendeur.
Essai Yamaha MT-09 2021 - Vous en aurez pour votre argent
Véritable moteur de la marque vers ce qu'elle est devenue, depuis 2013 la MT-09 a grandement contribué à la renommée de Yamaha à travers l'Europe. Place à un modèle entièrement nouveau et gavé de technologie.
Triumph met à jour sa gamme Modern Classics: Bonneville T120, T120 Black et T100, Street Twin et sa série limitée Gold Line, Speedmaster et Bobber au programme.
Triumph met à jour sa gamme ”Modern Classics” pour 2021: Bonneville T120, T120 Black et T100, Street Twin et la série limitée Gold Line, Speedmaster et Bobber au programme.
Harley Pan America 1250 : L'Adventouring à la sauce Milwaukee
S'il y a bien une marque qui s'est fait remarquer là où personne ne l'attendait ces deux dernières années, c'est Harley Davidson!

Hot news !

Essai Aprilia Tuono 660 - Avec elle, le constructeur de Noale va se distinguer
L'annonce du moteur 660 chez Aprilia était clairement une bonne nouvelle. Ce vent de nouveauté, la marque de Noale en avait bien besoin.
Mais pourquoi les MotoGP sont-elles devenues si moches ?
La forme et la fonction, éternel débat.Les canons italiens de la beauté: des Grand Prix 500 de 1993 au MotoGP de 2021...
Suzuki Hayabusa 2021 – La campagne de teasing fonce à 300km/h
Alors que la présentation officielle aura lieu dans deux jours, des "fuites" savamment orchestrées nous permettent d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle mouture du missile sol-sol made by Suzuki.
Essai Yamaha MT-07 2021 - Toute la mesure du changement
43% des motos vendues par Yamaha sont une Hypernaked, presque une fois sur deux une MT-07 ! Imaginez la difficulté de renouveler le modèle pour le constructeur. Trop de technologie et le prix s'envole !
Aprilia Tuareg 660 – Le troisième membre de la famille arrive à grandes roues
Chez Aprilia on croit dur comme fer, et certainement à raison, à la nouvelle gamme mid-size. Après la RS 660 et la Tuno 660, voici la Tuareg 660 qui peaufine ses derniers éléments avant une commercialisation toute prochaine.
Essai Triumph Trident 660 - La nouvelle référence chez les roadsters de moyenne cylindrée ?
Dire que la bataille fait rage dans cette catégorie est un doux euphémisme ! Avec la Trident 660, Triumph s’attaque frontalement à ce marché et réclame clairement sa part du gâteau et des ventes.