Essai publié le

Essai Triumph Bonneville Bobber Black – Back in black !

Texte de Gonzo / Photo(s) de Photographe "Triumph"
Imprimer cet article

Tout ceux qui l’ont essayé vous le diront. Le Triumph Bobber est une chouette bécane. D’ailleurs Marcouille vous l’avait également fait savoir dans son article. Certes il n’était pas parfait,  il avait plein de points positifs, et il possédait quelques défauts. Mais malgré ça, Triumph le dit haut et fier : « le Bobber est la moto ayant eu le meilleur démarrage commercial de nos 115 ans d'histoire ».

Si certains se seraient arrêtés là, les britanniques ont décidé d’aller plus loin en up-gradant leur moto. Est-ce que ça fait du Bobber Black une nouveauté ? On pourrait philosopher longuement sur la question autour d’une pinte. D’un côté, on nous explique que c’est un nouveau modèle et que du reste, le Bobber « normal » reste au catalogue. Mais si on y regarde bien, le Bobber Black est un Bobber amélioré. Pour moi, ce n’est pas vraiment un nouveau modèle. Bref, il est surtout important de savoir que si vous êtes intéressé, les deux modèles existent au catalogue.

Mais alors, qu’est ce qui le rend meilleur ce Bobber Black ? Triumph a su écouter les critiques et a amélioré certains points tels que l’ensemble du train avant, à commencer par le freinage. Il faut bien l’avouer, c’était certainement LE point noir de ce modèle. La nouvelle anglaise se voit donc équipée d’un système de freinage composé de deux disques de 310 mm pincés par des étriers Brembo. Sur le papier en tout cas, le job a été bien fait. Il restera à vérifier si c’est également le cas en dynamique.

La fourche a également été revue. C’est maintenant un ensemble Showa de 47 mm de diamètre qui enserre une roue avant aux dimensions nouvelles. Avec cette roue (à rayons, s’il vous plait) en 16’ et ce large pneu (130/90 B16), la tenue de route devrait être différente de ce que l’on connaissait, et la réactivité de la machine modifiée.

Au niveau de l’avant, une modification reste à relever. L’éclairage passe au LED multifonction, avec des feux de jour distincts.

Ca c’est les modifications « techniques ». Car le Bobber Black, comme vous le savez certainement est… noir. Je veux dire tout noir. La majorité des pièces de la moto ont été peintes afin de la rendre plus sombre. Et franchement, avec cette couleur couplée à ce nouvel avant, Triumph a déjà réussi son pari. Souvent pendant cette présentation, on a entendu que le Bobber Black était « plus sombre, plus agressif et plus fort ». He bien force est de constater qu’au premier coup d’œil, c’est exactement ce que l’on ressent. Le rendu est plus agressif et plus musclé que le modèle classique.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
son moteur
+
Son train avant
+
La bande son
+
Super joueur sans contrôle de traction
+
Son look
On a moins aimé :
-
La garde au sol

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Bonneville Bobber Black
Année :
2018
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre parallèle, 8 soupapes simple arbre à cames en tête calé à 270°
Cylindrée :
1197 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint
Performances
Puissance max. :
77 ch à 6'100 tr/min
Couple max. :
106 Nm à 4'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi disques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre double berceau tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique Showa 47 mm
Course AV :
90 mm
Suspension AR :
mono-amortisseur à tringlerie
Débattement AR :
77 mm
Pneu AV :
130/90 B16 (Avon Cobra AV71)
Pneu AR :
150/80 R16 (Avon Cobra AV72)
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque de 310 mm avec étriers flottants à montage radial Àrembo, à 2 pistons
Frein AR :
Simple disque de 255 mm avec un étrier à un piston Nissin
Dimensions
Longueur :
2'235 mm
Empattement :
1'510 mm
Largeur :
800 mm
Hauteur de selle :
690 mm
En position basse. Hauteur réglable
Poids à sec :
237,5 kg
Réservoir :
9,1 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Jet Black
 
Matt Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'750.-
CHF 180.- seront à ajouter pour le coloris Matt Black
En ligne :

Plus d'articles Moto

29ème Trial de Noël – Ce samedi 15 décembre à Bassecourt
Le désormais traditionnel Trial de Noël reprendra ses quartiers pour la 29ème fois à Bassecourt (JU) le samedi 15 décembre avec un plateau exceptionnel.
Singer GP - Elle est prête à en (dé)coudre
Tout le monde connaît la fameuse marque Singer connue pour ses machines à coudre qui pour certaines valent aujourd’hui quelques sous, mais en voici une qui…roule !
Motorex Academy - Une académie de motocross pour les jeunes de 10 à 25 ans
MOTOREX répond à la demande croissante dans le domaine du Motocross en mettant sur pied la MOTOREX ACADEMY, un programme destiné à tous les jeunes pilotes de Motocross du pays.
Le rouge Ducati pourrait passer au orange KTM selon Stefan Pierer
La marque Autrichienne de Mattighofen ne cesse de progresser en Europe, à tel point que son patron, Stefan Pierer, ne cache plus ses ambitions pour les années futures et annonce clairement la nouvelle couleur qui l'intéresserait.
Can-Am Ryker, un trois-roues à prix d'ami !
Après plusieurs années à ne parler que de la famille Spyder, le Canadien Can-Am débarque avec le Ryker, un trois-roues qui vaut toute notre attention.
Domi Fighter's Racing Party, c'est le samedi 8 décembre 2018
Vous voulez faire la bringue avec notre Domino national ? Réjouissez-vous, car vous en aurez l'occasion d'ici la fin de l'année. Sortez votre agenda et bookez le samedi soir 8 décembre !

Recherche

Hot news !

Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.

Liens Partenaires