Essai publié le

Essai du casque Airoh S5 - La bonne alternative qualité/prix

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Airoh, HAT, KTM Press
Imprimer cet article

Un casque hybride route/tout-terrain avec un look racé et pourvu d’un écran pare-soleil pour moins de CHF 300.- ? Ça existe et on le trouve chez nos voisins transalpins Airoh.

Le design du Airoh S5, agressif et racé est une vraie réussite. Enième preuve, si on en a encore vraiment besoin, de la force des Italiens pour le design. Fabriqué en polycarbonate et disponible en blanc brillant, orange/noir brillant et noir mat (la version blanc, rouge et bleu n’étant semblerait-il pas disponible en Suisse). Le S5 affiche 1'420g +/-50g sur la balance, un poids tout à fait honorable pour un casque pourvu d’un écran pare-soleil.

Pour un prix relativement contenu de CHF 299.- (pour la version noir mat et blanc brillant), la marque transalpine a réussi à intégrer tout ce qu’on peut espérer d’un tel casque, ou presque si on peut se permettre de faire les difficiles... L'écran est pourvu d’ergots de fixation pour une écran antibuée Pinlock, mais celle-ci n’est pas incluse.

L’écran pare-soleil intérieur s’actionne sans effort au moyen d’un bouton situé sur le côté gauche et très facile d’accès en conduisant. Un détail intéressant que je vois pour la première fois sur un tel casque est la possibilité de rabattre la casquette de cross vers l’avant en appuyant sur un simple loquet situé au-dessus du casque. C’est efficace et très pratique pour le ranger dans un top case ou un coffre car il occupe ainsi un volume plus faible.

Le Airoh S5 est, comme la plupart de ses concurrents, utilisable dans différentes configurations, à savoir avec/sans écran et avec/sans casquette. Une clé Allen (non fournie) est nécessaire pour dévisser les deux vis en métal qui retiennent l’écran. C’est certes un désavantage, tout le monde n’ayant pas des outils sous la main. Par contre, d’un point de vu qualitatif, ces vis en métal sont certainement plus solides que les systèmes en plastique qu’on peut voir sur d’autres modèles. Dommage par contre qu’en configuration route, Airoh ait choisi d’utiliser un second type de vis (Philips).

Le S5 possède une ventilation au niveau de la mentonnière. On l’ouvre en appuyant sur une pièce mobile de l’extérieur et on la ferme en appuyant sur cette même pièce depuis l’intérieur de la mentonnière. Celle-ci est efficace sauf si l’on actionne l’écran pare-soleil, car celui-ci empêche une partie de l’air d’atteindre votre visage. Sous le casque, au niveau de la mentonnière, il y a un grand interstice laissant rentrer l’air, mais aussi rendant le casque un peu bruyant à haute vitesse. Une seconde ventilation est présente au-dessus du casque et l’air, mais celle-ci se fait peu remarquer.

Conditions de test

J’ai testé le Airoh S5 sur près de 3’000km, incluant les 36 heures du HAT Extrême et le KTM Adventure Rally. Si la plupart des casques en taille L sont toujours légèrement trop grands pour ma tête, le Airoh S5 est légèrement plus étroit. Du fait de l’espace réduit au niveau des tempes, le S5 ne convient pas à tous les porteurs de lunettes, la pression sur les branches étant trop grande (testé avec deux paires de lunettes différentes), vos binocles ne reposeront pas sur votre nez. 
S’il est confortable même pour des longs trajets, je trouve le frottement avec la garniture interne désagréable lorsque je l'enfile et l’enlève. Celle-ci gagnerait à être plus douce et plus souple. A mes yeux, c’est le seul véritable défaut de ce casque.

Conclusion

A CHF 299.-, le Airoh S5 est imbattable dans sa catégorie en polycarbonate. Son look racé et agressif en séduira plus plus d’un. De plus, il est léger, polyvalent, doté d’un écran pare-soleil efficace et d’une système ingénieux permettant de rabattre la casquette vers l’avant. Dommage que les garnitures intérieures ne soient pas un peu plus douces et qu’il ne convienne pas aux porteurs de lunettes.

Airoh est distribué en Suisse par Parts World.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Excellent rapport qualité-prix
+
Design moderne et agressif
+
Casquette basculable au moyen d'un bouton pour prendre moins de place
On a moins aimé :
-
Garnitures intérieures pas très agréables
-
Pas adapté aux porteurs de lunettes
-
Pinlock non inclus

Fiche technique

Modèle
Marque :
Airoh
Modèle :
S5
Tailles :
XS, S, M, L, XL
Poids :
1420g +/- 50g
Spécificités
matériau :
thermoplastique
écran :
incolore pré-percé Pinlock (Pinlock disponible en option) anti-rayure, démontable
visière :
interne par-soleil
casquette cross :
démontable, réglable en hauteur et rabattable le long de l’écran
intérieur :
démontable et lavable, en tissu Sanitized ©
jugulaire :
boucle micrométrique
Coloris disponibles
Coloris :
noir mat
 
blanc brillant
 
orange brillant avec lignes noires
Catalogue
Prix de vente :
CHF 299 (noir mat et blanc brillant), CHF 369 (orange brillant)
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Acid'Days 2018, les 5 et 6 mai - Devenir exposant ?
Si vous êtes un professionnel du monde de la moto, AcidMoto.ch vous ouvre les portes de sa manifestation qui se déroulera les 5 et 6 mai 2018 au centre TCS de Cossonay.
Test du sac à dos Kriega R30
Le spécialiste anglais de la bagagerie souple propose également une série de sac à dos spécialement conçus pour les motards.Outre une gamme d’excellentes sacoches souples destinées à la moto de route et tout-terrain, Kriega propose une série de sacs à dos. Le R30, conçu sur le même principe que les sacoches souples de la marque est 100% étanche. Qui dit mieux ?
Casque Airoh ST 501 - Le nouveau Sport/Touring de la firme italienne
Avec ses lignes modernes, le Airoh ST 501 compte bien conquérir le coeur des possesseurs de roadsters ou de routières qui cherchent à la fois un casque pratique, avec sa visière solaire intégrée et un look plutôt orienté sport.
O’Neal présente sa collection 2018 en vidéo
Pour une marque, il y a plusieurs manières de promouvoir ses nouveaux produits. Et pour la collection 2018, O’Neal a mis le paquet avec une vidéo qui déchire.
Dunlop continuera de fournir les Moto2 et Moto3 jusqu’en 2020
Depuis la création de ces deux catégories, le lien entre les machines et le bitume est assuré par Dunlop. Et ce lien continuera de perdurer pour les trois années à venir, jusqu’en 2020 inclus.
Scott MX 550, le premier vrai casque de la marque suisse
C'est en quelque sorte une petite révolution chez Scott. Jusqu'alors, la marque suisse ne proposait que des casques dont elle n'était pas la génitrice.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires