Essai publié le

Essai Moto Guzzi Audace - De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace !

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini
Imprimer cet article

Depuis 2014, la California complète la gamme Moto Guzzi et s’est affranchie d’un beau succès dès sa commercialisation. Par cette version Audace apparue en 2015, le power-cruiser transalpin affiche ses prétentions et fait chavirer les coeurs.

Exit les chromes, l’Audace fait l’apanage du noir. Partout ? Presque ! L’intégralité du châssis, les jantes multi-bâtons, les échappements courts et leurs tubulures, le guidon, les garde-boues, le bras oscillant et son cardan de transmission, ... La partie supérieure de la fourche brille de son chrome et le réservoir se pare d’un rouge pailleté. Ce dernier, par sa couleur, aurait-il pour but d’éveiller les sens ?

Moto Guzzi California Audace

Visuellement, le V-twin transversal occupe une place importante. Ses deux culasses noires ressortent, béantes, de chaque côté du réservoir, seules les extrémités des ailettes de refroidissement sont polies.

Moto Guzzi California Audace

De même, l’ensemble carter et boîte de vitesses impressionnent par leur volume. L’Audace est construite autour de son moteur, tout le reste semblant superflu. On ne reste pas insensible face à cet amas de testostérone exposée à l’état brut.

Moto Guzzi California Audace

Et à regarder de plus près, on remarque que la Guzzi est plutôt bien finie. Elle fait exception à cette réputation qu’ont les Italiennes, à savoir des motos au design irréprochable, mais dont les concepteurs ont parfois fait l’impasse sur les détails de finition. Il est vrai qu’encore à ce jour, il n’est pas rare d’observer quelques fils électriques apparents ou des connecteurs sur une diva italienne...

Moto Guzzi California Audace

Dans les détails qui plaisent, on note le garde-boue avant en carbone, le guidon type "drag bar", le boudin arrière de 200mm de large, les gros disques de freins de 320mm enserrés par les étriers Brembo à fixation radiale, les durites de frein en acier tressé, le design des jantes mis en valeur notamment par le bras oscillant intégrant le cardan de transmission, les échappements courts en forme de cornet, les amortisseurs arrières à cartouche déportée, le simple phare rond, ... L’Audace est réussie, c’est peu dire.

Moto Guzzi California Audace

Le gros bouilleur de l’Audace ne diffère pas de la California. Il s’agit toujours du fameux V-twin 1400cc ouvert à 90° et positionné transversalement. Cette architecture est la marque de fabrique de Guzzi et c’est ainsi que l’on reconnaît une Guzzi au premier coup d’oeil. Quand on regarde la fiche technique, on se risquerait de juger les 96cv trop maigres en regard du gabarit de la moto. En réalité, il n’en est rien ! C’est plutôt le couple qui fait toute la différence. Le couple maximum de 120Nm est atteint à 2’750tr/min et l’essentiel est disponible dès les plus bas régimes. Associé à une boîte à six vitesses parfaitement étagée, les accélérations et les reprises sont musclées. D’ailleurs, si Guzzi a équipé son Audace d’un antipatinage, ce n’est pas qu’un argument marketing, mais aussi une nécessité.

Moto Guzzi California Audace

Qui dit antipatinage dit généralement commande de gaz ride-by-wire. Les deux vont de pair et l’Audace n’y déroge pas. De plus, elle est équipée de trois modes de conduite : Rain, Touring et Veloce. Le premier limite le couple, le second distribue couple et puissance tout en douceur et le troisième laisse place à plus de brutalité et met en évidence le vrai caractère de l’Audace.

La commande de gaz ride-by-wire dirige avec brio l'injection. Aucun à-coup à bas régime, ni temps de latence. Le savoir-faire du groupe Piaggio, dont fait partie la marque de Mandello del Lario, n'y est sans doute pas pour rien.

En outre, on retrouve à son guidon un cruise-control pour rendre la balade encore plus confortable.

Moto Guzzi California Audace

Et maintenant que l’on parle de confort, il est vrai que l’Audace choit ses passagers. Le "pilote" a droit a une large et enveloppante selle, tandis que le passager se contente d’un épais bloc de mousse. Toutefois, à des fins esthétiques, on se passerait de la selle passager, quoique la surpiqûre rouge et l'impression Moto Guzzi confirme le souci du détail apporté à l'Audace.

La position de conduite est des plus confortables pour un cruiser. Notre dos n'est pas trop courbé vers l'avant, de quoi de ne pas fatiguer après quelques dizaines de kilomètres.

Moto Guzzi California Audace

La balade se poursuit et le plaisir des premiers tours de roues ne s'estompe pas. Au contraire, on prend goût à flageller le twin dès les plus bas régimes. Les deux flûtes noires qui ornent les flancs de l'Audace laissent échapper des vocalises soutenues, toujours raugues et viriles, bien qu'elles soient muselées par les normes drastiques auxquelles doivent se soumettre les ingénieurs motoristes.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Son moteur qui arrache
+
Son châssis et sa partie-cycle
+
Son freinage

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Moto Guzzi
Modèle :
California 1400 Custom
Année :
2014
Catégorie :
Cruiser
Moteur
Type :
Bicylindre en V à 90°, 4 temps, 8 soupapes, double allumage
Cylindrée :
1380 cm3
Refroidissement :
Air-huile
Alimentation :
Injection électronique multipoints Magneti Marelli IAW7SM
Performances
Puissance max. :
96 ch à 6'500 tr/min
Couple max. :
120 Nm à 2'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports (overdrive sur la 6ème)
Embrayage :
Simple disque
Partie Cycle
Châssis :
Double berceau en tubes d'acier
Suspension AV :
Fourche téléscopique Ø 46 mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Bras oscillant avec deux amortisseurs réglable en précontrainte
Pneu AV :
130/70-R18
Pneu AR :
200/60-R16
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Deux disques flottants en acier inox, Ø 320 mm, deux étriers de frein radiaux Brembo à 4 pistons opposés
Frein AR :
Disque en acier inox, Ø 282 mm, étrier flottant Brembo à 2 pistons parallèles
Dimensions
Longueur :
2445 mm
Empattement :
1685 mm
Largeur :
1030 mm
Hauteur de selle :
740 mm
Poids total :
318 kg
Réservoir :
20.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Grigio Mercuro (gris mercure)
 
Nero Basalto (noir basalte)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 21'700.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Yamaha YZF-R6 2017 - Le retour de la reine dans le bal Supersport
Ils l'attendaient ! Qui ? Les fans de 600 supersport naturellement... Car oui, les petites R6 millésime 2006, puis 2008 et 2010...
Aprilia Face the Race - Reçois ton équipement à l'achat d'une Aprilia
Durant tout le mois d'avril, Aprilia vous propose de vous équiper d'une combinaison cuir Gimoto ou d'une veste pour l'achat d'un V4 ou d'une 125cc.
Présentation des nouveautés Suzuki et apéro chez MM Ride à Thônex (GE)
Après l'essai de la nouvelle GSX-R 1000 le week-end dernier, c'est la gamme entière de Suzuki qui est à l'honneur ce samedi 25 mars de 9h00 à 16h00 chez MM Ride à Thônex.
Une journée sur le tracé de l’Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse
Jeudi passé, nous avons eu l’occasion de profiter de la gamme quasi complète de Yamaha sur le tracé de l’Anneau du Rhin. Le but ? Présenter les modèles qui seront sur le marché pour l’année en cours. Retour sur l’expérience.
Honda CBR250RR – Va y avoir du sport chez les p'tites cylindrées
On ne cesse de vous répéter que les marché des petites sportives à le vent en poupe, pour preuve, le premier constructeur mondial vient de dévoiler au salon d'Osaka sa nouvelle petite bombe : la CBR250RR qui se double d'une version course développée par le HRC.
Que se passe-t-il dans un moteur à 4'000 images par seconde ?
Lorsqu'on pratique notre passion nous avons tous un moteur entre les jambes, et peu importe le nombre de cylindres, on peut se demander ce qu'il s'y passe exactement ? La réponse en 4'000 images par seconde.

Recherche

Hot news !

Essai Yamaha MT-10 Tourer Edition et SP - Pack grand tourisme et roadster high-tech
Pour un fana de technologie, la R1M est le saint Graal. Pratiquement tout est réglable du contrôle de traction au rebond de l’amortisseur. Pour la route, c’est difficilement exploitable, mais maintenant avec la MT-10 SP vous aurez une arme sur route et sur piste. Plus envie de voyage? Le pack Tourer vous attend !
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai KTM 1290 Super Adventure S - Pas le temps pour le paysage
Déjà connue sur la planète moto, la 1290 Super Adventure était jusqu’alors une routière long courrier à l’embonpoint handicapant qui essaye de donner le change à une allemande du même gabarit.
KTM Duke 790 – Prête à débarquer sur nos routes
Vous vous souvenez de la vidéo de présentation de la future Duke 790 ? Une bête toujours en travers avec le pneu qui fume ? C'est elle ! Et la version quasi définitive vient d'etre surprise lors d'un roulage.
Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur
Souvent citée en exemple de polyvalence, une certaine GS attire les convoitises de nombreux constructeurs. Dans son domaine elle fait la loi, les seules places restantes autour d’elle sont réservées à un segment inférieur ou des modèles plus spécialisés. La 1090 Adventure se place un peu en retrait point de vue technologique mais se concentre à procurer le maximum en regroupant l’essentiel.

Liens Partenaires