Essai publié le

Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La marque Arai pense avant tout à la sécurité des pilotes. Chaque fois qu'un pilote de GP tâte du bitume avec un casque de la marque, l'équipe Arai du laboratoire à Hoeverlaken (NL) analyse les images et le casque. Le but est d'améliorer systématiquement la protection des casques en tirant parti des expériences faites en compétition.

Le cheval de bataille d'Arai, c'est la double homologation européenne et américaine de ses produits. La norme ECE22-05 souffre d'un défaut : les points d'impact du test sont prédéfinis, ce qui invite certains fabricants à renforcer ces points précis pour délaisser le reste du casque et ainsi sortir un produit plus léger. Aux Etats-Unis, la norme Snell indique une zone d'impacts possibles couvrant près des 80% du casque. Toute la calotte doit donc protéger de la même façon sous peine d'échouer au test d'homologation.

Arai RX-7V

Les casques Arai ont tous une coque extérieure en fibre, moulée à la main en une seule pièce. Une fois terminée, elle peut supporter le poids d'un homme se dressant sur le dessus du casque. A ce stade, on est sûr de la solidité de la calotte. Nous n'avons pas connaissance d'une autre marque pouvant se vanter d'une telle particularité.

Arai RX-7V

On reproche souvent à Arai la forme ronde de ses casques ; il faut savoir que cela contribue à la sécurité. Plus la forme est homogène, moins il y a de risques que le casque soit en cause d'un traumatisme crânien. Et les aérations, direz-vous ! Elles ne sont que collées sur la calotte ; en cas de frottement, elles se sépareront du casque sans résistance.

Arai RX-7V

Toujours pour la sécurité, le nouvel Arai est pourvu de la nouvelle version des "Emergency Tab" permettant aux secouristes d'ôter facilement les garnitures pour retirer le casque sans solliciter les cervicales.

Cessons de parler de généralités, décortiquons ce RX-7V ! A moins de savoir où regarder, les différences esthétiques passent inaperçues par rapport à son grand prédécesseur, le RX-7GP. Un premier changement est visible sur l'arrière avec les deux canaux d'air descendant 20mm plus bas, avec le petit spoiler mobile qui les relie.

Arai RX-7V

Une autre différence que l'ont voit quand on pose les deux générations côte à côte, c'est la forme et l'emplacement de la visière.

Arai RX-7V

Exit la visière SAI remontant sur le côté, place à la visière VAS (Variable Axis System) et sa nouvelle fixation qui est 24mm plus basse que sur le RX-7 GP. Pour placer la visière plus bas mais garder un large champ de vision, Arai a créé la cinématique avec un point de rotation mobile. Vous comprendrez mieux en consultant l'illustration ci-dessous.

Arai RX-7V

Cette nouvelle visière VAS V MV Shield (MV pour Max Vision) annonce aussi l'arrivée d'un nouvel insert PinLock. Il couvre presque la totalité du champ de vision et vient se placer dans un renfoncement ajouré. La pose est ainsi facilitée. La visière est épaisse de 2mm ; au niveau de l'insert PinLock, l'épaisseur est portée à 3.3mm.

Arai RX-7V

Démonter la visière la première fois demande d'être délicat. Le fait de voir ce que l'on fait rassure. Sur le RX-7 GP, il fallait avoir le coup de main et le faire à l'aveugle... frissons garantis !

Arai RX-7V

Dernier détail sur cette visière ; elle se verrouille automatiquement en position basse. Arai est allé chercher cette technologie sur les casques des pilotes de F1 : une fois abaissée, un levier monté sur ressort vient bloquer la visière. Pour l'ouvrir, il suffit de l'actionner d'un doigt puis de relever l'écran. Mais n'essayer pas de faire les deux en même temps ! Le mouvement se fait facilement, même avec des gants et d'une main. Les pièces qui composent ce système sont robustes et ont un aspect bien plus solide qu'un simple loquet plastique que l'on voit chez la concurrence.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Confort amélioré
+
Bonne aération
+
Double homologation
On a moins aimé :
-
Poids important face à la concurrence
-
Verrouillage de la visière demandant de l'habitude à l'utilisation
-
Prix élevé

Fiche technique

Modèle
Marque :
Arai
Modèle :
RX-7V
Tailles :
XS, S, M, L, XL, XXL
Poids :
1'620g ± 50 en M
Spécificités
VIsière :
VAS V MV
Anti-buée :
Pin-Lock sur tout le champ de vision
Homologation :
ECE22-05 et Snell
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc
 
Blanc perlé
 
Gris alu
 
Noir perlé
 
Noir mat
 
Coloris replica au catalogue 2016
Catalogue
Prix de vente :
CHF 899.- (couleur uni)

Plus d'articles Equipement

Essai Klim Badlands - Fringué pour aller jusqu’au bout du monde
Encore méconnue du grand public il y a peu, la marque américaine spécialisée à la base dans les équipements pour motoneige s’est tournée vers le marché du deux-roues avec succès.
HJC présente deux nouvelles décos - IS-17 Deadpool et le FG-ST Ghost Rider
Fans de Marvel, réjouissez-vous, HJC vient de sortir deux nouveaux coloris pour ses casques IS-17 et FG-ST.
Stylmartin Ace - Du nouveau dans les bottes au look vintage
Depuis quelques années, les produits vintage fleurissent parmi toutes les marques. Et Stylmartin propose des produits à la qualité irréprochable et surtout au look inimitable. Voici la botte Ace !
Vidéo - L'équipementier Rev'it donne des envies d'évasion
Pour la promo de son nouveau catalogue 2017, Rev'it a concocté une vidéo sympathique titillant vos envies d'évasion, et ce n'est pas peu dire.
Les sliders en bois Power-Face arrivent en Suisse
Les sliders, éléments incontournables des combinaisons cuir, sont bien souvent considérés comme des pièces d'usure... à juste titre d'ailleurs.
Shoei GT-Air Thomas Lüthi – Présentation sur le stand Motochic à SwissMoto
Ce jeudi 16 février, Thomas Lüthi sera présent sur le stand Motochic pour y présenter la réplique de son casque Shoei en version GT Air et signer des autographes.

Recherche

Hot news !

Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.
Un motard responsable est un motard qui s'équipe correctement !
Ne roulez jamais sans votre deuxième peau ! Vous l'aurez certainement remarqué, lors de nos essais, nous sommes constamment vêtus d'un équipement adapté à la pratique du deux-roues motorisé. Avec la tenue qu’il faut, la pratique de la moto, ou du scooter, est non seulement plus sûre, mais aussi plus agréable !
Schuberth C3 Pro - Le modulable touring le plus sportif du marché sur le banc d'essai
Durant cette saison, à la rédac', on a reçu un casque rassemblant un poil de luxe, un brin de sportivité, une modularité exemplaire et un look indémodable. Lequel est-ce ? Pas difficile, il s'agit bien du nouveau casque Schuberth C3 Pro digne descendant du renommé et best-seller C3.

Liens Partenaires