Essai publié le

Essai de la Kawasaki Vulcan S - Une bonne dose de fraîcheur et de jeunesse [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Kawasaki

Pages

En attendant le "feu vert" de notre guide, on profite de s’accoutumer aux commodos et de découvrir le bloc-compteur à affichage mixte digital/analogique. La Vulcan S affiche d’office sa simplicité, les commodos tombent naturellement sous les doigts de même que les informations de l’écran sont claires au premier coup d’oeil. On y trouve moultes informations, des trips habituels aux consommations moyennes et instantanées, sans oublier le fameux avertisseur de conduite écologique si cher à Kawasaki. D’ailleurs, on remarque que le bloc-compteur n’est autre que celui de la ER-6, ce qui répond à cette volonté de classer la Vulcan S parmi les motos au style urbain et jeune. De part et d’autre du compte-tours analogique se trouvent un indicateur de rapport engagé (en option : CHF 260.-) ainsi qu’une prise 12V (en option : CHF 31.-) pour les accessoires. On notera le choix inopportun des couleurs : le rouge du rapport engagé détonne quelque peu avec le bleu ciel de l’écran LCD et de l’aiguille du compte-tours.

Allons, ne tardons plus et démarrons le bicylindre en ligne ! Le Neimann se situe à l’extrémité avant du réservoir, inhabituel pour un cruiser mais plus pratique.

Un coup de démarreur plus tard et le twin prend vie. Discret à souhait ! Ce n’est pas au ralenti que l’on réveillera le voisinage, ni même en donnant quelques coups de gaz. Et il serait dommage de changer le silencieux d’échappement puisque celui d’origine est bien dessiné.

La commande d’embrayage offre la bonne consistance, ni trop dure, ni trop souple. Le point de friction se trouve sans peine et les démarrages sont ainsi facilités. Il faut dire que le twin a bien du couple et ce dès le ralenti ! Pour preuve, il suffit de lâcher l’embrayage sans même donner des gaz pour que la moto se mette en mouvement. Les apprentis-conducteurs et les jeunes permis n’auront aucun souci lors de la fameuse épreuve du démarrage en côte, assurément.

Ensuite, on enchaîne les rapports un à un, tout sur le couple. Une boîte de vitesse courte associée au généreux couple du bicylindre est la bonne recette dont bénéficie la Vulcan S. Même bas dans les tours, le moteur ne rechigne pas à tracter vigoureusement et les Dunlop StreetSmart encaissent sans broncher.

Le temps de traverser le coeur de la ville côtière de Vera, dans la région d’Almeria, pour se rendre compte de la maniabilité du custom. On se faufile d’une ruelle à l’autre sans effort et la Vulcan S fait preuve d’une grande stabilité à basse vitesse. La commande des gaz est facilement dosable et le moteur répond fidèlement. On ne regrette que de petits à-coups d'injection à la remise des gaz, entre 3'000 et 4'000 tours par minute. Ceci dit, il y a de fortes chances que Kawasaki résolve ce problème dans les mois à venir.

Conclusion, la ville fait partie de son terrain de jeu, on ne l’aurait pas cru !

Plus loin, en direction d'Almeria, la côte est bordée de reliefs. La route arpente les sommets escarpés et dessine d'agréables virolets à perte de vue. C'est l'occasion de découvrir la Vulcan S à rythme soutenu. C'est à nouveau sa maniabilité que l'on apprécie ! Son poids contenu et son châssis lui confèrent de très bonnes capacités dynamiques. Ses éléments de suspension, aussi, ont trouvé le parfait compromis entre confort et précision. On le remarque notamment en courbe et lorsqu'une dépression survient à ce moment, la Kawasaki ne saucissonne pas, ni ne se trouve déstabilisée.

Et, contrairement à nos appréhensions, avec ce cruiser, on peut prendre de l'angle ! Bien sûr, il ne s'agit pas d'une supersportive, mais si l'on compare aux autres cruisers du marché, la Vulcan S jouit d'une belle garde au sol, ce qui permet de repousser les vitesses de passage en courbe et augmenter le plaisir de conduite. De même, si un obstacle devait survenir au détour d'un virage, il y aura souvent assez de marge pour corriger la trajectoire en toute sécurité.

Côté motorisation, c'est aussi une bonne surprise ! Le bicylindre a du punch. Coupleux bas dans les tours, il permet d'enrouler sur le dernier rapport lorsque la limitation de vitesse est à 50km/h. Et, vigoureux dans la plage des mi-régimes, il permet de tenir la dragée à bon nombre d'autres motos lorsqu'il s'agit d'accélérer le rythme. Naturellement, avec 61cv, il n'y a pas le risque de voir nos bras s'allonger à la moindre accélération... Cependant, les performances sont franchement honorables pour un cruiser de cette cylindrée.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Style et état d'esprit
+
Qualité de finition
+
Performances du moteur
+
Partie-cycle
+
Prix compétitif
On a moins aimé :
-
Freinage
-
Coloris disponibles, choix un peu triste !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Vulcan S
Année :
2015
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4-temps
Cylindrée :
649 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection : Ø 38 mm x 2 avec papillons secondaires
Performances
Puissance max. :
61 ch à 7'500 tr/min
Couple max. :
63 Nm à 6'600 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d’huile, à commande manuelle
Partie Cycle
Châssis :
Périmétrique, acier haute densité
Suspension AV :
Fourche standard ø41 mm
Suspension AR :
Simple amortisseur à biellettes avec point d'ancrage inférieur décalé et réglage de la précharge sur 7 positions
Pneu AV :
120/70 R18
Pneu AR :
160/60 R17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 300 mm, étrier à 2 pistons
Frein AR :
Simple disque de 250 mm, étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'310 mm
Empattement :
1'575 mm
Largeur :
880 mm
Hauteur de selle :
705 mm
Poids total :
228 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Metallic Royal Purple
 
Flat Ebony
 
Pearl Crystal White
Catalogue
Prix de vente :
CHF 8'000.-.-
En ligne :
Garages :
 

Plus d'articles Moto

WSBK à Assen Course 1 – Rea rejoint le king Fogarty au nombre de victoires dans la cathédrale d’Assen
Malgré les assauts du local Van Der Mark, et d’un Chaz Davies en forme, Jonathan a fait du Rea en augmentant son rythme en fin de course pour s’assurer la victoire et égaler ainsi le king Fogarty au nombre de victoire sur ce circuit.
Ducati va équiper ses motos de radars anti-collision dès 2020 - Le programme ARAS est en marche
La firme de Bologne continue son processus d’innovation en matière de sécurité sur ses motos et introduira dès 2020 un système de radars sur l’un de ses modèles.
Mehdiator - Les balades en groupe, à chaque fois une nouvelle histoire
Mehdiator le retour ! Un an après sa dernière vidéo, le maitre de l'humour à la sauce motarde, nous remet une couche de son talent.
Projet Yard Built Type 11 d’Auto Fabrica – Une histoire en trois prototype
Le constructeur aux trois diapasons vient de présenter son concept Yard Built Type 11 qui a été confié aux préparateurs britanniques d'Auto Fabrica. Celui-ci se décline en trois différents prototypes.
Portes ouvertes le 28 avril au Pôle Mécanique à Vich (VD)
La concession Kawasaki, Suzuki et Royal Enfield de Vich, vous convie à sa journée portes ouvertes le samedi 28 avril de 08h00 à 16h00.
Retour sur notre stage de Vaison Piste - Le gymkhana en vidéo
Lors de notre stege de Vaison Piste nous avions préparé une petite surprise à nos "stagiaires", à savoir un gymkhana à moto pour tester leur agilité.

Recherche

Hot news !

Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.
Yamaha YZF-R1M 2018 – Les réservations sont ouvertes
Le site dédié aux réservations de la R1M 2018 sont ouvertes. Si vous voulez la vôtre, faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde.

Liens Partenaires