Essai publié le

BMW F700 GS, le trail bavarois low cost all-inclusive

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

Cette année, c'est BMW ! Tel est l'adage que nous pourrions chantonner.

Les Bavarois n'en finissent plus de présenter des nouveautés : la F800GS testée dernièrement, la S1000R HP4, la future R1250GS que nous découvrirons en live lors du salon de Cologne.

Aujourd'hui, nous nous retrouvons face à la remplaçante de la défunte F650GS. Cette dernière en promettait beaucoup sur le papier, mais malheureusement, les acheteurs ne se sont pas bousculés en concession pour en prendre possession. BMW essuie cet échec commercial et réajuste son tir. C'est ainsi qu'une 700GS est commercialisée !

Premier bon point, l'esthétique s'améliore et rejoint le reste de la gamme (F800GS et R1200GS). Plus stylée, plus classe, l'effort des Allemands est notable. Outre mes goûts spéciaux, la moto paraît également plus massive !

D'ailleurs, les photos ci-dessous affichent une R1200GS "Thomas Lüthi Edition" aux côtés de notre F700GS d'essai.

La F700GS gagne donc en embonpoint. Les grands gabarits (comme moi qui mesure 188cm) apprécieront cette attention, d'autant plus en présence de la selle confort qui culmine à 835mm, alors que la version standard affiche 820mm. J'ai de la place pour mes grandes guiboles. Seul défaut, un saute-vent purement symbolique vous rappellera que les autoroutes sont proscrites du champ d'utilisation de cette GS.

Le tableau de bord est identique à la F800GS tout comme les commodos qui reprennent les réglages de l'ESA, ASC, ABS, RDC... Côté informations, vous aurez du choix ! C'est facile à lire et lisible en tout temps ; le côté esthétique a été quelque peu délaissé.

Sur le réservoir (ah bien non!), le réservoir est sous la selle ! Reprenons ! Près du Neimann, une prise de type allume-cigare fait son apparition et permettra de brancher votre détecteur de radar, enfin, plutôt votre GPS ; accessoire très pratique pour voyager.

Passons aux images qui bougent !

Comme dit plus haut, les grands gabarits trouveront leurs marques facilement et pourront profiter d'une position idéale. La selle confort porte bien son nom et vous permettra d'envisager de longue virée sans crainte. Les repose-pieds sont recouverts de caoutchouc qui peuvent se retirer pour des excursions plus off-road. Quoique avec des jantes à bâtons (avant : 110/80-19 et arrière 140/80-17), ce ne serait pas vraiment l'arme idéale ! 

La grande nouveauté est sans nul doute la suspension ESA. Nous n'allons pas faire une description complète de cette dernière, le fonctionnement est identique aux autres modèles de la gamme déjà essayés (voir notre liste des essais). Toutefois, exit le mode duo ou chargé de valises. Cette version se contente de trois modes : Confort, Normal et Sport. En cas de roulage en duo, vous pourrez toujours compter sur une molette très facile d'accès du côté de l'amortisseur arrière. Le système de freinage avant adopte un double disque de 300mm pincé dans des étriers flottants à deux pistons. L'arrière est équipé d'un disque de 265mm et d'un étrier flottant à un piston. Le système ABS monté de série s'est montré, comme toujours, très discret, mais surtout efficace sur toutes sortes de revêtements.

Côté roulage, le mode Normal donne entière satisfaction dans 80% des cas, mais surtout lors de traversée de jungle urbaine. La moto se faufile tel un mulot dans un champ de blé et permet des gymkhanas téméraires bien que punis par la LCR. 

Pour l'arsouille, dans les cols par exemple, la préférence s'est portée sur le mode Sport. Ce dernier donne une assise quasiment parfaite à la moto et permet de prendre de l'angle plus qu'il n'en faut. Les passages en courbe se font avec une aisance impressionnante pour ce genre de moto. Il faudra attaquer fort pour limer les repose-pieds. La moto ne m'a jamais prise en défaut et m'a permis de punir quelques promeneurs du dimanche lors de courte arsouille.

Le mode Confort porte très bien son nom et vous aidera lorsque la route se dégrade ; votre séant et vos lombaires apprécieront cette attention. Toutefois, la moto perd son agilité et devient mollassonne dans les enchaînements de virages. Personnellement, je ne m'en suis presque jamais servi.

C'est une F700GS ou une F800GS ?

Quoi de plus normal que de se poser cette question lorsqu'un constructeur vous présente un moulin de 798cm3, et le nomme 700 ! Chez BMW, cette pratique est courante, surtout dans le domaine automobile. 

Bref, ce moteur est donc dérivé de sa (grande) F800GS et perd quelques chevaux au passage. La F700GS se contente de 71cv à  7'300tr/min, soit une perte de 14cv face à la F800GS et ses 85cv. Cinq kilos de moins pour la F700GS (209kg tous pleins faits), cela ne vaut pas une perte de 14cv !

Le moteur se montre volontaire et permet de rouler sans à-coups en ville. Aussi, il reprend bas dans les tours et offre de bonne relance sur routes nationales (secondaires). Ce dernier aurait toutefois mérité une boîte de vitesses mieux étagée ce qui aurait évité de trop nombreux changements de vitesse. Ceci dit, il est toujours agréable et amusant de pouvoir faire glisser l'arrière lors de rétrogradages à haut régime (ASC sur OFF).

J'aurais préféré une course plus courte à la poignée des gaz ; mon poignet s'en souvient encore. Il m'est arrivé à plusieurs reprises de devoir relâcher la poignée pour mieux la reprendre et pouvoir tirer tous les chevaux du 798cm3. Côté appétit, le bloc s'est distingué par une excellente moyenne de cinq litres pour cent kilomètres. Un plein permet ainsi de parcourir plus de 300km avant que le témoin de réserve s'allume. Etonnant lorsque l'on sait que le réservoir affiche seize litres... Bref, je ne suis pas tombé en panne, c'est l'essentiel !

Une version low-cost pour les débutants, à l'image de la G650GS !

Cette moto ne m'avait pas conquis au départ, mais je dois reconnaître qu'au fil des jours passés à son guidon, elle me laisse un excellent retour. Facile à prendre en main, exploitable très facilement, elle ravira les jeunes permis comme les autres. Les aventuriers et gros rouleurs se dirigeront vers un modèle de la gamme supérieure offrant une protection et des performances plus élevées pour les très longs trajets. Proposée au tarif de CHF 11'090.-  dans notre version d'essai équipée du pack sécurité (ESA, ASC, RDC), vous en aurez pour votre argent !

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité de prise en main
+
Système ESA
+
Prix
On a moins aimé :
-
Esthétique discutable
-
La course de l'accélérateur qui n'en finit plus

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
F 700 GS
Année :
2012
Catégorie :
Enduro
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Bicylindre 4 temps refroidi par eau, quatre soupapes par cylindre, deux arbres à cames en tête, graissage à carter sec
Cylindrée :
798 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique dans le tuyau d’admission /gestion numérique du moteur (BMS-K)
Performances
Puissance max. :
71 ch à 7'300 tr/min
Couple max. :
77 Nm à 5'300 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne à joints toriques avec amortisseur de couple dans le moye
Boîte :
Boîte 6 rapports à commande par crabots, intégrée au carter mote
Embrayage :
Embrayage multidisque en bain d'huile, à commande mécanique
Partie Cycle
Châssis :
Cadre poutre tubulaire en profils d'acier avec cadre arrière boulonné
Suspension AV :
Fourche télescopique, diamètre des fourreaux 41 mm, étrier de fourche renforcé
Course AV :
170 mm
Suspension AR :
Double bras oscillant en profils d'acier, combiné ressort-amortisseur central commandé par système de biellettes, compression à réglage hydraulique en continu à l'aide d'une molette, détente réglable
Débattement AR :
170 mm
Pneu AV :
110/80-19
Pneu AR :
140/80-17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Frein doubledisque (diamètre 300mm), étrier flottant à 2 pistons, ABS
Frein AR :
Frein monodisque (diamètre 265mm), étrier flottant à 1 piston, ABS
Dimensions
Longueur :
2'280 mm
Largeur :
880 mm
Hauteur de selle :
820 mm
820 mm (selle basse: 790 mm; kit de surbaissement: 765 mm)
Poids à sec :
186 kg
Poids total :
209 kg
Réservoir :
16 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Red Apple Metallic
 
Glacier Silver Metallic
 
Ostragrau Metallic Matt (Kaki)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'300.-
Pack Sécurité CHF 790.- / Pack Confort CHF 590.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Kawasaki Open House 2018 - Découvrez les nouveautés Kawasaki les 24 et 25 novembre !
Le traditionnel Kawasaki Open House se déroulera le week-end du 24 et 25 novembre à Härkingen (SO).
MRS Oficina Kawasaki Z900RS - Le coup de maître !
Vous trouviez la néo-rétro Kawasaki Z900 RS un peu fade ? Le préparateur MRS Oficina dévoile une mouture à faire tourner les têtes !
Paton S1R – L'artisan italien fête ses soixante ans
L'artisan italien Paton fête ses soixante ans en lançant la S1R qui est également un hommage à la victoire de Michael Dunlop à son guidon au TT.
Bennetts vous invite à faire le tour de la Norton V4 RR
Le spécialiste de l'assurance anglais de l'assurance Bennetts vient de publier sur son FB une vidéo mettant en scène une véritable pièce d'orfèvrerie : la Norton V4 RR.
Essai Ducati Scrambler 1100 sport - La vintage tout terrain à l’italienne
Ducati soigne les détails et la finition de ses motos n’est plus à discuter. Se trouver au guidon de la Ducati Scrambler 1100 Sport n’était pas forcément mon premier choix pour un essai mais... qu’en est-il après deux semaines à son guidon ?

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires