Essai publié le

Gants Büse Motegi - Racing avant tout!

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schnewly
Imprimer cet article

Büse, vous connaissez? Non, pas le nom du célèbre volatile, mais celui de la marque allemande!

Pour cet été et pour parfaire l'ensemble des équipements de la marque à tester, je me suis naturellement dirigé vers les gants les plus racing du fabricant, les Motegi.

Avec un nom de circuit japonais, je ne peux que m'attendre à des gants à vocation sportive.

La recette est celle des meilleures! Gants en cuir de vachette qui alliera souplesse et résistance en cas de glisse, le tout renforcé de Kevlar sur le dessus intérieur du gant. Des touches de carbone viennent renforcer l'aspect sécuritaire mais protégeront surtout vos articulations du dessus de la main et du poignet en cas de chute.

Côté aération, les gants disposent d'aérations à profusion. Ca tombe bien, j'ai plutôt tendance à transpirer des mains...

Le dessous de la main reçoit des empiècements de cuir supplémentaires qui devraient garantir une meilleure résistance lors d'une chute. Une protection de l'os scaphoïde est également présente et vous évitera certainement bien des dégâts. L'index et le majeur bénéficient de deux grips en silicone pour un ressenti et un maintien parfait des commandes.

Le serrage des gants est assuré par deux velcros, un côté manchette et l'autre côté poignet. L'ajustement se fait en toute aisance et rapidement.

Place à la pratique et au roulage!

Quoi de mieux que des roulages incessants pour se faire une idée de ces gants? L'enfilage se fait avec aisance que vous ayez les mains sèches ou humides, rien ne vient entraver la mise en place. Les larges velcros se manipulent sans peine et assurent un ajustement au poil.

En roulage, si les nombreuses aérations deviennent très agréables une fois passé les 20° C, elles deviendront par contre trop présentes à l'approche des températures en dessous des 10° C. Eh oui, qui dit aération dit également roulage par beau temps. Après, tout est une question de sensibilité.

Le maintien et le ressenti à la poignée de ces Motegi sont dans la moyenne haute des gants en cuir de vachette. Souples en tout point, offrant un excellent grip des leviers et poignées, assortis à des protections qui ne se font pas sentir, le tout allié à une bonne impression de sécurité, je peux me lâcher quelque peu et entamer l'attaque des cols sans appréhension.

Les coutures internes passent totalement inaperçues et ne génèrent aucune gêne. Les aérations, après quelques runs, me donnent entière satisfaction et permettent de garder les mains presque complètement sèches. Je regrette toutefois que pour des gants racing, le petit doigt (auriculaire) ne soit pas relié à l'annulaire, alors que tout le reste a été pensé pour un maximum de sécurité.

Je vais encore les garder un moment...

Proposés à un tarif attractif (CHF 199.-) les Motegi feront parfaitement corps avec vos mains. Rouler bien protégé devient de nos jours une obligation morale. Lors du choix de vos gants, il faudra toutefois veiller à prendre une taille qui vous sert légèrement, car le cuir à une légère tendance à se détendre après plusieurs semaines de roulage par tout temps, pluie et soleil. Je me réjouis par avance de passer au test de la combinasion Büse Silverstone qui devrait s'avérer tout aussi sécuritaire.

Merci à Freidig Moto Active, importateur pour la Suisse de Büse, pour le prêt des gants Motegi.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look Racing à souhait
+
Confort et feeling excellents
+
Des protections à profusion
+
Le prix
On a moins aimé :
-
L'absence de liaison auriculaire-annulaire
-
Veillez à prendre une taille exacte

Fiche technique

Modèle
Marque :
Büse
Modèle :
Motegi
Tailles :
8 à 13
Spécificités
Matière :
Cuir de vachette
Protection :
Carbone sur le dessus
Doublure :
Kevlar
Fermetures :
Velcro aux poignets et manchettes
Renforts :
Scaphoïdes
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc/Noir
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 199.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11
Shoei présente sa collection 2018 des NXR et X-Spirit III
Le fabricant Japonais de casques haut de gamme, Shoei, vient de dévoiler sa collection 2018.
Essai du casque Airoh S5 - La bonne alternative qualité/prix
Un casque hybride route/tout-terrain avec un look racé et pourvu d’un écran pare-soleil pour moins de CHF 300.- ? Ça existe et on le trouve chez nos voisins transalpins Airoh.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires