Essai publié le

Kits Attrax et Explorer - Just For Fun

Texte de Yann / Photo(s) de Maina Loat / Avec la collaboration de Marc "X-Track.ch"
Imprimer cet article

Ce n'est pas tous les jours que l'on se voit proposer un essai des plus insolites. Rouler dans la neige en moto relève plus du parcours du combattant que de la partie de plaisir. Sauf si vous êtes équipé en conséquence... avec un kit Attrax ou Explorer, par exemple!

L'hiver étant une période plutôt morose pour la plupart des motards. Des balades plus que limitées, un froid de canard, des routes salées qui glissent et qui attaquent les motos, bref, les divertissements se font rares. Heureusement, je me suis vu proposer un test par Marc, le boss de la société X-track.ch. Marc est l'importateur des kits Attrax et Explorer pour la Suisse.

Je l'avoue, il n'a pas dû beaucoup insister pour que j'accepte sa proposition des plus farfelues: faire de la moto-neige. Non, de l'enduro dans la neige, non c'est pas ça. Bon, je récapitule! On prend une moto de cross ou d'enduro, d'une cylindrée minimale de 250cc. On lui colle des chenilles, dans le style de celles des dameuses, et on s'équipe en conséquence pour pouvoir résister au froid (-3°C pour cette journée) et aux éventuels plongeons dans la neige.

Une fois les présentations faites, passons aux explications. Rien de compliqué, il fallait juste y penser. La configuration du train avant adopte un ski big-size afin de vous aider à guider la moto dans la neige. La roue avant est conservée afin de vous permettre d'effectuer des trajets sur revêtement dur, mais n'espérez pas faire des dizaines de kilomètres dans cette configuration. L'arrière comprend un système de chenille en gomme. L' Attrax qui est monté sur la Kawasaki demande de devoir conserver la jante d'origine (sans pneu) pour pouvoir être utilisé. Le kit Explorer fait abstraction de la totalité de la roue arrière et se voit remplacé par un système complexe de chenille, ressemblant fortement à celui des vraies motos-neige.

Bon, la pluie commence à tomber, il est temps de tester tout ça avant que la neige devienne papette.

La Kawasaki KX 450F officiera pour mon baptême du feu qu'est cette escapade dans la neige. Enfin, après quelques coups de kick... Eh oui, exit les démarreurs électriques, et puis c'est bon pour l'échauffement. Je pars à la suite de mon ouvreur et nous nous lançons dans un chemin pour une petite virée.

L'aventure avec cette version Attrax sera des plus courtes en termes de roulage. La neige étant déjà bien imprégnée d'eau, la progression est des plus difficiles. La largeur de la chenille (13cm) étant quasi-équivalente à un pneu d'origine, la moto s'enfonce et peine à avancer dans ces conditions difficiles, et ce malgré une surface de contact au sol de 50cm de long . Mais ce n'est pas grave, nous continuons tout de même...

Je disais plus haut que nous continuions, mais pas pour longtemps! Mon ouvreur, pourtant habitué à ce genre de pratique, s'embourbe rapidement et je le suis comme un bleu pour me retrouver bloqué à mon tour! Du coup, un petit coup de pouce s'impose pour se sortir du bourbier. En résumé, plus on accélère, plus on s'enfonce. Comme dans du sable, la chaleur en moins. Tu parles, à force de tenter de se sortir, on se retrouve en sueur en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Les années me rattrapent et je me rends vite compte que j'ai pris un sacré coup de vieux du haut de mes 35 ans... Heureusement, la terre ferme arrive. Mais pas pour longtemps.

Malgré cette expérience plutôt difficile, je dois avouer que la moto tracte tout de même bien plus qu'avec une simple roue à tétines. Un essai sur une neige plus dure pourra confirmer cette impression de facilité à évoluer sur l'or blanc.

Passons maitenant au plus gros des deux kits, l'Explorer.

Ce dernier est monté sur une Yamaha WR400, et ça promet d'envoyer du lourd! Les amateurs d'enduro se réjouiront de savoir que ce kit peut se monter sans trop de difficultés. Pour tester ledit kit et afin de ne pas répéter le scénario précédent (à savoir nous embourber lamentablement), nous nous rendons sur un parking à proximité. Mais avant de pouvoir nous amuser, il faut démarrer le gromono de la firme aux diapasons. Seul souci, la soupape qui permet de décompresser le mono et absente. Il va falloir kicker fort, très fort, voire même se mettre debout sur la moto afin de faire pression sur se levier. Après une bonne dizaine de tentatives, le moteur fini par craquer! Il était temps, car le souffle commençait à manquer.

Me voilà parti sur ce nouveau terrain de jeu. Je dois dire que la sensation est totalement différente et que dans des conditions comme celles-ci, je prends enfin du plaisir. La sensation est proche de celle d'une moto de cross sur terrain poussiéreux. Un coup de gaz, un peu d'appui sur le cale-pied et hop, ça part en glisse!

La traction est bien présente et permet de mettre du gros gaz. Toutefois, il faut se rappeler que vous êtes sur un terrain plutôt glissant... D'ailleurs, l'un des participants n'a pas mis longtemps pour se jeter à corps perdu dans la neige. Ceci dit, j'ai bien failli y passer également, donc je ne me moquerai pas plus avant. Le kit Explorer est à mes yeux le partenaire idéal pour des conditions excécrables comme j'en ai vécues lors de cette journée. Le kit Attrax se destine plus aux pistes bien propres ou à de la belle poudreuse. Quoiqu'il en soit, il faut absolument tester ces kits pour pouvoir découvrir la pratique de la moto sous un autre jour.

Petit exemple dun roulage avec de la neige fraiche:

En conclusion: Just For Fun...

Certains partent une journée au ski, d'autres pour une virée raquettes. Chez AcidMoto.ch, on est plus pour une journée à la montagne à tester des engins bien funs et à découvrir des sensations encore jamais rencontrées. "C'est ça qu'c'est bon", comme dirait mon pote Manu. De la glisse, de la liberté (suivant les lieux). Bref découvrir, re-découvrir l'enduro autrement. Si je devais émettre un petit hic (ah, il en fallait bien un), ce serait le manque d'infrastructures dédiées à ce genre de pratique. Tout comme pour les motos-neige, vous êtes soumis à autorisation pour pouvoir rouler. Et vu comme les restrictions pleuvent (merci nos amis les bêtes, pardon, les Verts), il devient difficile de pouvoir s'amuser sans risquer de croiser nos chères pandorres.

Afin de connaître les prochaines dates de roulage, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook de X-track.ch.

Sincères remerciements à Marc du magasin X-Track.ch, pour son accueil et sa disponibilité. Merci également à notre photographe "Maina" d'un jour qui n'a pas hésité à mettre ses pieds dans la neige détrempée, le tout sans se plaindre. Merci également à nos deux ouvreurs, qui ont bien dû rire en me voyant m'embourber...

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Modèle
Marque :
X-Track
Modèle :
Explorer

Fiche technique

Modèle
Marque :
X-Track
Modèle :
Attrax

Plus d'articles Accessoires

Le spécialiste de la pièce racing ITR arrive en Suisse via MRPS Racing
Une nouvelle marque arrive sur le marché de la pièce racing en Suisse : ITR Racing Parts.
Essai Bridgestone Battlax A41 - Une gomme spéciale pour les gros trails
A l’aube 2018, Bridgestone a agrandi la famille Battlax avec l’A41, une gomme destinée aux maxi-trails de dernière génération.
Ixrace MK2 - Le silencieux au look MotoGP disponible avec homologation suisse
Le fabricant d'échappement Ixrace arrive en Suisse avec son nouveau système d'échappement MK2 adoptant le look des échappements de MotoGP.
ForeverFree - L'invention d'un Neuchâtelois au service des motards paraplégiques
Il y a trois ans, Maxime Pugin s'est lancé dans une belle aventure, celle de créer un système permettant de maintenir une moto en équilibre ; en ligne de mire, les paraplégiques, les personnes amputées ou âgées qui auparavant étaient motards.
Les protections moteurs Stark arrivent en Suisse - Un tarif unique pour toutes les motos
Une nouvelle marque de protections moteur "STARK" fait son apparition en Suisse, via MRPS Racing qui est basé à Genève.
Un camping-car Citroën spécial motards, le Jumper Bike Solution
En Allemagne, Citroën vient de lever le voile sur le Jumper Bike Solution, un Jumper pas comme les autres développé spécialement pour les motards qui ne voyagent jamais sans leur monture.

Recherche

Hot news !

RaceAnalyse - Votre chrono et coach GPS Swiss Made
Les solutions d'enregistrement de vos performances sur piste sont nombreuses, du lecteur de boucle magnétique à l'appareil le plus complet allant jusqu'à mesurer votre prise d'angle. RaceAnalyse s'adresse aux amateurs et aux professionnels à la recherche d'un outil simple et intuitif.
Motorex Helmet care et Protex Spray - Pour nettoyer et imperméabiliser
En plus de sa gamme de lubrifiants, Motorex a également tout un catalogue de produits innovants pour l'entretien courant de votre moto et de votre équipement. Avant l'hiver, pensez au pouvoir nettoyant de la mousse Helmet Care avant d'imperméabiliser à l'aide du Protex Spray !
Drift HD Ghost - Concurrente à la hauteur
Fleuron de la gamme Drift Innovation, cette caméra est la réponse à la GoPro Hero 3. Télécommande, appli mobile, étanchéité: tout y est. Si vous n'êtes pas équipé, lire ce qui suit vous donnera les points clés de l'utilisation in situ d'une caméra par un motard.
Les feux au xénon autorisés en Suisse sous certaines conditions !
C'est une petite révolution que nous venons d'apprendre et pourtant l'info circulait déjà depuis plus d'une année dans les différents services des automobiles.
Drift Innovation HD Ghost, de quoi faire trembler la concurrence !
Drift Innovation présente sa toute dernière caméra, la HD Ghost.
GoPro Hero 3 - 30% plus petite et 25% plus légère: le leader enfonce le clou
Après cinq versions avec des évolutions essentiellement internes, GoPro vient de présenter une sixième version appelée Hero 3 (c'est la troisième à filmer en HD1080). Cette fois-ci, le boîtier a nettement rétréci et embarque de nouvelles fonctionnalités.

Liens Partenaires