Essai publié le

iXS Carbon Mesh II

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Charles Donzé
Imprimer cet article

En début de saison, je cherchais des gants légers, bien aérés et surtout, protecteurs en cas de chute. A force de rouler, nous aurions rapidement tendance à exclure la chute d'une virée dominicale ou de la simple course de quelques kilomètres. Nous disons pourtant souvent : "un accident est si vite arrivé..." !

Des modèles en cuir à peine renforcés aux imperméables en textile en passant par les gants Racing... les présentoirs sont généralement bien fournis dans les showrooms des magasins d'équipements moto. Mon choix s'est porté sur une paire de gants du fabricant suisse iXS. Le modèle porte un nom un poil barbare, à savoir Carbon Mesh II.

A prime abord, cette paire de gants a un look agréable. Le ménage à trois, à savoir mesh, cuir et cuir retourné, lui va bien.

Prise en main :

J'enfile les gants et les ferme avec la bande Velcro au poignet. Le gant épouse bien la forme de ma main, il n'y a aucun flottement ou excédent de matière. Bien qu'elles soient à l'intérieur, les coutures ne gênent pas. Les tissus intérieurs ne sont pas d'une douceur remarquable. Pour l'anecdote, j'avais une plaie sur une phalange du pouce ; à chaque fois que j'enfilais le gant, le semblant de croûte qui s'était fraîchement formé sur la plaie s'arrachait. Ainsi, j'aurais volontiers accepté plus de douceur. Gare aux petites natures !

Les mains sur le guidon :

Le confort des gants dépend essentiellement de la position sur la moto. En position droite ou légèrement incliné vers l'avant, le Carbon Mesh II est très confortable. Les petits plis se formant en serrant la main sur la poignée ne gênent pas particulièrement.

Par contre, sur une moto sportive ou une moto dite sport-touring sur lesquelles notre corps repose sur les poignets, les choses se gâtent. Sur de longues distances, ces fameux plis blessent la peau se situant entre mon pouce et mon index. Après quelques mois d'utilisation sur ma Triumph Sprint ST et quelques phlyctènes (ampoule, cloque en langage médical) plus tard, ma peau s'est habituée en créant de la corne. Ainsi, les longs trajets ne me posent plus problèmes.

Le réel avantage de ces gants réside dans la ventilation permanente. En été, même par très forte chaleur, je n'ai jamais eu les mains moites ! Pour notre sécurité à moto, avoir les mains au sec est primordial. A contrario, dès que l'air se rafraîchit, en soirée ou au passage d'un col, vos doigts le ressentent de suite. C'est pour cette raison que j'emporte toujours avec moi une paire de sous-gants en soie pour maintenir une once de chaleur sur mes mains et le bout de mes doigts.

Le maintien des gants, bien que la découpe me paraît parfaite, n'est pas optimal. Le gant a tendance à bouger sur la main. Il n'a pas été rare que j'aie un centimètre de vide après l'extrémité de mes doigts. Ce n'est pas très dérangeant. Cependant, je me demande comment les gants réagiraient en cas de chute puis de glissade... resterait-il bien en place sur ma main ?

Conclusion :

Ces gants sont idéaux pour l'été et les déplacements quotidiens de quelques kilomètres. Leur légèreté, leur aération, leurs protections en cas de chute, leur design sont ses atouts. Par contre, je n'en ferai pas mon compagnon de route pour de longues virées de plusieurs jours par tous les temps possibles. Ils n'offrent pas une grande polyvalence. Finalement, ils m'ont offert ce que je recherchais initialement : mission accomplie.

Prix conseillé : CHF 99.- chez votre détaillant iXS Motorcycle Fashion.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Leur look
+
La circulation d'air à travers le gant grâce au Mesh
On a moins aimé :
-
Les plis pouvant blesser la peau
-
Leur maintien
-
Leur manque de polyvalence

Fiche technique

Modèle
Marque :
iXS
Modèle :
Carbon Mesh II
Tailles :
Hommes: S à 5XL, Femmes: DS à DL
Coloris disponibles
Coloris :
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 99.-
En ligne :

Equipement de l'article

Plus d'articles Equipement

Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11
Shoei présente sa collection 2018 des NXR et X-Spirit III
Le fabricant Japonais de casques haut de gamme, Shoei, vient de dévoiler sa collection 2018.
Essai du casque Airoh S5 - La bonne alternative qualité/prix
Un casque hybride route/tout-terrain avec un look racé et pourvu d’un écran pare-soleil pour moins de CHF 300.- ? Ça existe et on le trouve chez nos voisins transalpins Airoh.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires