Reportage publié le 03 décembre 2018

Le 7ème Rallye des Pionniers Agadir

Texte de David Zimmermann / Photo(s) et vidéo(s) de Didier Grifoullière

Un Rallye de régularité pour amateurs de véhicules historiques, c’est ce qu’offre le Rallye des Pionniers aux passionnés des années d’or du Dakar en Afrique. Après quatre éditions en France, le Rallye des Pionniers s’est tourné vers le Maroc où la septième édition vient de se terminer avec succès. 

Le Rallye des Pionniers : Définition

Le Rallye des Pionniers est un évènement organisé par et pour des passionnés de véhicules historiques de Rallye Raid, voitures, camions et motos. On parle ici de véhicules des années 80 à 90, précisément de 1979 (1er Dakar) à 1995. Chez les motos, comme on est peu nombreux, on a même droit à une 2ème catégorie de 1995 à 2010. La navigation se fait exclusivement au Road Book papier. Quelques points GPS sont donnés par sécurité et chaque participant est équipé d’une balise Owaka qui permet à l’organisation de nous suivre en temps réel. Le classement se fait sur la régularité et non la vitesse, un peu l’excuse pour que des poireaux comme nous ne se crashent pas tous le premier jour... 

En plus des habituels Check Points qu’il ne faut pas manquer sous peine de pénalité, certaines sections dites de régularité ont une vitesse moyenne qu’il faut maintenir. Rouler au-dessus ou au-dessous de cette vitesse est synonyme de pénalités. Et enfin, pour être vraiment authentique, on dort sous tente…

Arrivé à Agadir peu avant minuit, je fais connaissance le lendemain matin avec l’unique team belge parti quatre jours plus tôt par la route. Ils m’offrent une place dans leur fourgon pour rejoindre Fort Bou Jérif, le point de ralliement situé à 200 km au sud d’Agadir près de Guelmin. 

Les belges sont les seuls motards à avoir participé à toutes les éditions du Rallye des Pionniers. A 70 ans, alors que la plupart de ses contemporains se contentent de faire des matchs de cartes en sirotant des Duvels, Marcel fait encore de l’enduro et des rallyes dans le désert en compagnie de ses deux fils, Gunter, qui roule également et Bert, qui s’occupe de l’assistance et la logistique. Il vend du rêve notre ami, et je n’aborderai même pas les anecdotes de son passé de crossman où il enchainait les courses en catégorie 250 et 500 à la suite ! Avec eux, Carlo, un ami de longue date qui est l’unique participant à avoir terminé toutes les sept éditions du Rallye. Ces six heures de trajet sont passées drôlement vite avec cette joyeuse équipe et avant même le premier coup de kick, j’ai le sentiment que je vais passer une superbe semaine.

Fort Bou Jérif : le cœur de cette 7ème édition du Rallye des Pionniers

On accède au camping de Fort Bou Jérif par une piste bien accidentée d’une dizaine de kilomètres où l’on roule au pas avec notre van et sa remorque lourdement chargée. C’est perdu au milieu de nul part, aux portes du Sahara. Non loin, sur une colline on peut admirer les vestiges de l’impressionnant fort militaire en ruines qui a donné son nom au camping. Construit par les français en 1935, il a été occupé par près de 200 soldats jusqu’à la fin du protectorat en 1956.

Fort Bou Jérif sera notre quartier général pour les sept prochains jours. Cette édition 2018 du Rallye des Pionniers est non-itinérante. Mise à part l’étape marathon, on part et on revient à chaque jour d’ici, ce qui offre l’avantage de ne pas avoir à monter sa tente tous les soirs et à paqueter ses affaires chaque matin. On peut donc se lever plus tard et ainsi gagner de précieuses heures de sommeil. Bon quand je dis plus tard, ça veut dire petit déjeuner à sept heures, n’allez pas croire qu’on est au Club Med non plus. 

D’autant plus surprenant vu sa localisation improbable, le camping est équipé de douches avec eau chaude et de sanitaires propres avec rouleaux de PQ en abondance! Je dois avouer que je ne m’attendais vraiment pas à trouver ce genre de bourgeoisie dans un endroit aussi reculé.

 

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Bridgestone présente le nouveau Battlax Sport Touring T32 et T32GT
Sur son nouveau pneu Battlax Sport Touring, Bridgestone a encore amélioré la tenue sur le mouillé, chiffres à l'appui. Décliné en version GT, le nouveau T32 s'adresse aussi aux motos les plus lourdes du marché.
Surprise, il y a aussi une 890 Adventure (non R)
La présentation de la 890 Adventure R au cours d'une longue vidéo laissait une question en suspens. Voici maintenant la réponse.
Swank Sardegna Rally : Une 2ème édition plus forte que le Covid !
Le Swank Sardegna Rally, c'est un rallye à l'ancienne, pas comme les autres, dont la seconde édition s'est tenue malgré ce fichu Covid. David, toujours à l'affût de terre à projeter et d'aventures insensées, était parmi les participants.
Nouveau V4 Ducati : un moteur plus endurant et sans le desmo
Le V4 nouvelle génération qui fera son apparition sur la prochaine Multistrada annonce un intervalle de service des soupapes à 60'000 kilomètres. Ceci grâce à l'abandon des soupapes desmodromiques, traditionnelles à Bologne.
Info permis - 6 mois de répit pour certains candidat au permis A limité
La bascule qui aura lieu au 31 décembre 2020 concernant les permis moto a aussi une incidence sous-jacente à l'impact non-négligeable.
2020 - Vers une nouvelle année record de vente ?
Alors que le début de saison laissait envisager le pire, les ventes ont finalement décollé. Bien plus haut qu'imaginé !

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.