Reportage publié le 21 mars 2018

Moto Tour Series Tunisie 2018 - Le retour de notre rédacteur sur cette première expérience en rallye routier [page 4]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Islam Hakiri, VIP Motards, DZ, Gabriel bts / Vidéo(s) de Sonia Barbot

Pages

Jour 3 – Tataouine-Tataouine (430km)

La bonne nouvelle, c’est que ce matin on ne doit pas plier bagages puisqu’on va dormir ici à nouveau ce soir.
J’ai trouvé mon rythme de croisière sur le rallye, qui consiste à ne pas prendre de petit déjeuner pour se lever le plus tard possible, mettre le roadbook sur la moto au dernier moment en me maudissant de ne pas l’avoir fait directement la veille en rentrant et contrôler cinq fois mon heure de départ pour être sur de ne pas avoir de pénalité ! Miguel qui est bien avant moi dans le classement est déjà parti quand j’arrive dans le parc.

Ce matin on ne tourne pas autour du pot ! Après une magnifique liaison de seulement 40km, on est déjà sensé attaquer la première spéciale. L’attente est à nouveau longue à cause d’une chute. 

Si trois personnes travaillent à plein temps toute l’année pour le Moto-Tour, sur l’événement lui-même, il y a facilement une cinquantaine de personnes, des français et des tunisiens qui contribuent au bon déroulement du Moto-Tour. Officiels, commissaires, médecins, personnel s’occupant des check points, photographes et j’en passe, tout ce petit monde est là pour qu’on puisse se faire plaisir et on est toujours accueil avec le sourire et la bonne humeur.

Les autorités tunisiennes ont également pris cet événement au sérieux, comme on peut le voir par la présence policière importante sur les carrefours le long des liaisons.

La spéciale est magnifique, mais à nouveau très technique. Des virages en équerre, des dos d’âne où on n’a pas la moindre idée de ce qui nous attend derrière, un revêtement changeant. Bref tout ce qu’il faut pour nous rendre la vie difficile. D’ailleurs après la première chute, les commissaires ont mis des panneaux à plusieurs endroits pour signaler les dangers.

Après une liaison de 120 kilomètres on se retrouve au départ de la seconde spéciale, qui est en fait le même tracé que la première. Malheureusement, il y a eu une nouvelle chute. L’attente est longue, surtout qu’il fait 32 degrés et qu’il n’y a qu’un ou deux arbres rachitiques qui projettent une ombre bien insuffisante pour tout ce petit monde.

J’attaque la seconde spéciale plus serein puisque j’ai déjà pu la parcourir une fois. Malgré la concentration, je ne peux m’empêcher de reconnaître avec effroi la MV Agusta Rivale d’un pilote tunisien détruite dans le bas côté de la route… J’avais justement discuté avec lui la veille, partageant la même passion pour cette marque italienne… Heureusement, il s’en tire relativement bien au vu de l’état de sa moto.

Parti juste après moi, mon compagnon de cabine Michel a chuté également. Il s’en tire avec une clavicule et un pied cassé, le pauvre.

L’organisation décide d’annuler la troisième spéciale et envoie tous les participants directement vers le restaurant pour le repas de midi. On arrive au resto sur le coup des 16 heures juste le temps d’avaler une soupe froide et une salade avant de repartir pour la prochaine spéciale.

Cet après-midi encore, en raison des retards accumulés, la dernière spéciale doit être annulée. C’est un peu frustrant toutes ces spéciales annulées depuis hier, mais en même temps vu la centaine de participants que nous sommes, il serait difficile de faire autrement.

Guillaume Verdeau doit abandonner suite à des problèmes mécaniques. Nous ne sommes plus que trois Suisses encore en course.

Les vainqueurs de la journée par catégories :
Catégorie unlimited : Jérémy Barnoin en KTM SMT
Catégorie <750 : Christophe Oveney en Husaberg FE 450

Le classement du jour des Suisses :
Catégorie unlimited : Miguel Sousa 13ème, David Vidrequin 14ème, moi je suis 34ème

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Bajaj et Triumph débute ce jour un partenariat mondial
Triumph Motorcycles et Bajaj Auto India ont officiellement démarré aujourd'hui à Pune, en Inde, leur partenariat à long terme sans participation de capital.
Offre d&#039;emploi - L&#039;importateur du groupe Piaggio recherche un assistant marketing
OFRAG Vertriebsgesellschaft à Lupfig (AG), importateur général de moto et scooter des marques Piaggio, Vespa, Aprilia et Moto Guzzi, recrute un(e) Assistant(e) Marketing 100%.
BMW Race Bike by Scott Kolb – L&#039;essence même du flat
Il y a un dicton qui dit " Qui sait se passer du superflu est de loin supérieur à celui qui y sacrifie beaucoup ". Cette réalisation sur base de BMW R90 / 6 en est la définition même.
Offre d&#039;emploi - Black Way Motorcycles (GE) cherche un mécanicien moto
Le célèbre garage Black Way Motorcycles spécialisé dans la préparation ou l'entretien Harley Davidson et Buell, mais également capable de réaliser une moto sur mesure, cherche un novueau mécano moto.
Indian annonce un championnat européen de flat track
Indian Motorcycle renforce son investissement dans la croissance du sport moto européen avec la Dirt Track Riders Association (DTRA) en annonçant le calendrier des courses de la Indian Indian European Flat Track Series 2020.
Regent Motorcycles – Electro-rétro
Les constructeurs de motos électriques s'en donnent à cœur joie sur ce marché naissant, aujourd'hui c'est Regent Motocycles qui nous propose une électrique au style rétro.

Hot news !

Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.