Reportage publié le 21 mars 2018

Moto Tour Series Tunisie 2018 - Le retour de notre rédacteur sur cette première expérience en rallye routier [page 3]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Islam Hakiri, VIP Motards, DZ, Gabriel bts / Vidéo(s) de Sonia Barbot

Pages

Jour 2 – Douze - Tataouine (440km)

Au programme de cette deuxième journée au départ de Douze, trois liaisons et cinq spéciales pour un total de 440 kilomètres et une arrivée à Tataouine.
La grande surprise ce matin c’est de revoir Christopher Auzoux, le gars qui s’était crashé en Street Triple sur la première spéciale la veille.
Après quelques coups de téléphone, les motards tunisiens ont réussi à lui trouver une jante d’occase à Tunis et à la faire transporter jusqu’à Douze pendant la nuit. Ils l’ont montée le matin avant le départ et il est à nouveau dans la course ! Tout ça pour moins de cent euro, transport et montage inclus. On n’ose même pas rêver d’un service pareil chez nous, surtout un dimanche matin !
Le side-car est également à nouveau dans la course après une réparation du carter pendant la nuit à la pâte deux composants. Ils se sont couchés à trois heures du mat.

Quand j’arrive à la première spéciale, après une liaison sans grand intérêt, une cinquantaine de participants sont en train d’attendre, ce qui n’est pas bon signe...
Il y a eu trois chutes et le temps que les blessés soient évacués et que la course reprenne, on passe une bonne heure et demie à attendre sous un soleil de plomb. Avec mon teint de blanc-bec, j’hériterais d’un joli coup de soleil sur le pif, de quoi me donner un air de drapeau suisse inversé…

Un mal pour un bien, j’ai le temps de taper la causette avec quelques participants tunisiens qui me font réaliser à quel point il est difficile d’être motard chez eux. Ils n’ont aucun importateur officiel et doivent acheter des véhicules à l’étranger et se coltiner des taxes d’importations  énormes qui doublent le prix des motos. Par contre, en Tunisie au niveau du code de la route, les motards sont largement plus chanceux que nous.

J’attaque la première spéciale avec prudence, un peu refroidi par ces accidents. Force est de m'avouer qu’elle est vraiment chouette et que je commence à me prendre au jeu. Les 4.5 kilomètres sont une succession de virages, de dos d’ânes et même d’une section recouverte de gravillon. C’est très piégeur et je me garde une bonne marge de sécurité.

Au terme d’une magnifique liaison, on se retrouve au départ de la seconde spéciale qui se court sur le même tracé. J’améliore mon temps de 8 secondes en prenant un plaisir monstre. La troisième spéciale est annulée suite à une nouvelle chute.
C’est une journée noire pour les pilotes helvétiques puisque Julien Lasserre et Jacques Grandjean chutent les deux durant la liaison. Le premier a un poignet cassé et le second une omoplate. Vraiment dommage pour eux car ils étaient bien classés.

La pause de midi a lieu à Matmata, dans les anciens décors du film Star Wars, un des hauts lieux touristiques de la région. On mange dans une des maisons utilisée pour le film, maintenant transformée en restaurant. Il fait bien frais c’est agréable.

On enchaîne avec une nouvelle liaison tout aussi plaisante que ce matin. Par moment on se croirait presque en Arizona. Les paysages dans la région de Matmata sont beaucoup plus impressionnants et variés qu’hier.

Les deux spéciales suivantes auront lieu sur un nouveau tracé, un peu plus court que le premier, mais tout aussi intéressant. Je vous propose d’embarquer avec la championne française des rallye routiers, Sonia Barbot, au guidon de sa F700 GS. Seule motarde en course, elle est d'ailleurs classée dans le top 3 de sa catégorie.


Les vainqueurs de la journée par catégories :

Catégorie unlimited : Jérome Putin en Triumph Street Triple
Catégorie <750 : Christophe Oveney en Husaberg FE 450
Catégorie Tunisie : Tarek Azabou

Le classement du jour des Suisses :
Catégorie unlimited : Miguel Sousa 15ème, David Vidrequin 16ème, moi je suis 38ème
Catégorie <750 : Guillaume Verdeau 2ème

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Les anglais de Langen Motorcycles projettent de commercialiser un roadster 250 2-temps
Langen Motorcycles a présenté une maquette digitale et un moteur de roadster 250 2-temps plutôt séduisant.
La Kymco RevoNEX se dévoile sur des documents de brevet
Parmi les électriques, la Kymco RevoNEX est une excentrique dotée d'un embrayage et d'une boite de vitesse. La façon de faire accepter cette propulsion aux motards ?
Randy Krummenacher quitte l&#039;équipe MV Agusta avec effet immédiat
Le pilote zürichois a annoncé sa rupture immédiate du contrat qui le liait à la firme italienne, pour "préserver son intégrité morale et professionnelle".
Au tour de la Ducati Multistrada 950 S d&#039;avoir une nouvelle couleur
Après la Panigale V2, c'est au tour de la Multistrada 950 S de recevoir une nouvelle teinte GP White au catalogue.
Saga Speed Triple 2021 - Amortisseur en prise directe
Début de semaine on a découvert une première photo volée sur la couverture d'un journal allemand, RideApart nous sert toutes les photos.
Saga Ducati Multistrada V4 - Deuxième service de photos volées
L'activité de test et développement semble intense, la Multistrada V4 a refait une sortie et on note de nouveaux détails.

Hot news !

Essai défi : l&#039;Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.