Reportage publié le 29 mai 2014

Touareg Rallye 2014 - Le récit du team fino-suisse sur 7 jours de folie

Texte de David Zimmermann

Après ma première participation au Touareg Rallye, me voilà à nouveau dans l’aventure avec une moto mieux adaptée et sans assistance pour réduire mes frais. J’ai connu un Finlandais par internet, et on a décidé d’y aller ensemble. Un autre team finlandais se charge du transport de nos motos.

J’ai passé environ 3 mois à préparer ma moto et c’est le jour avant de devoir la livrer que je serre les derniers boulons ! Finir la moto à temps était plus stressant que la participation au rallye elle-même! Je n’ai pas eu le temps de refaire la peinture ni d’enlever les autocollants du précédent proprio, c’est dire ! Il s’agit d’une KTM 450 EXC avec un kit Rallye Meca’System. La moto date de 2006 et a déjà quelques rallyes dans les roues. Elle pèse 140kg à sec contre 160kg pour l’Adventure 640 que j’ai utilisé l’année passée.

Jour 0 - Douz

Le premier jour dans les paddocks, je rencontre beaucoup de personnes que j’ai connues l’année passée, ça discute de moto, ça bricole, tout le monde semble à la bourre pour terminer les préparatifs. Janne et l’équipe de Finlandais arrivent avec leur immense camion 8x8 dans la matinée. Après avoir terminé toute la partie administrative, je peux enfin aller tester ma moto pour la première fois dans les dunes à côté de l’hôtel. Je ne suis pas encore habitué à l’amortisseur de direction, mais les 25kg de moins que ma KTM Adventure se font sentir! Tout semble fonctionner correctement, je suis rassuré. 

Une petite soudure de dernière minute !

Jour 1 - Douz

L’année passée, c’était le jour le plus difficile pour moi et pour une grande partie des amateurs qui n’avaient jamais mis les tétines dans le sable. Ce sont des dunes, des dunes et encore des dunes. Et quand il n’y en a pas, ce sont des pistes de sables mou et profond. L’horreur absolue pour un puceau du désert!

Cette année, les choses commencent bien pour moi.

Ma moto va bien, je suis à l’aise, et j’arrive sans problèmes au CP3, où j’ai abandonné l’an passé. Dans le sable mou, je savoure avec un bonheur indescriptible mon amortisseur de direction. C’est le jour et la nuit de rouler avec, il facilite énormément la conduite et a dû m’épargner une bonne vingtaine de chutes dans la journée. Je comprends enfin ceux qui disaient Cette année, les choses commencent bien pour moi.

Ma moto va bien, je suis à l’aise, et j’arrive sans problèmes au CP3, où j’ai abandonné l’an passé. Dans le sable mou, je savoure avec un bonheur indescriptible mon amortisseur de direction. C’est le jour et la nuit de rouler avec, il facilite énormément la conduite et a dû m’épargner une bonne vingtaine de chutes dans la journée. Je comprends enfin ceux qui disaient que j’étais fou de rouler sans l’année passée. Je termine en 9ème position,  sans aucune pénalité, de quoi booster ma motivation.

Jour 2 - Douz-Gafsa

Le second jour est moins technique, plus long et axé sur la navigation. Tout le campement se déplace de Douz à Gafsa. Les premiers kilomètres sont un enfer absolu, du sable hyper mou, et quand on passe après les voitures et les pros qui ont déjà bien labouré la piste, ça n’arrange pas grand-chose. Mais une fois cette première partie difficile derrière moi, la journée s’annonce plutôt facile d’un point de vue technique. Au niveau de la navigation par contre, ça se complique et je fais plusieurs erreurs qui me font perdre du temps.

Les Finlandais de notre team ayant eu des problèmes qui nécessitèrent un remorquage, il a fallu attendre jusqu’au soir pour que le camion arrive et, enfin, avoir nos affaires, prendre une douche et faire le service sur les motos.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto3 au Mans - John McPhee l'emporte depuis la pole
Moto3™ : Encore un vainqueur différent au Mans !
Moto2 au Mans - Jorge Navarro en pole devant Tom Lüthi
Moto2™ : Navarro signe la pole au Mans
MotoGP au Mans - Marc Marquez décroche la pole et égale le record de Valentino Rossi
Márquez égale Rossi au nombre de poles en catégorie reine !
Moto3 au Mans - McPhee signe la pole après être passé par la Q1
L’Anglais, qui n’avait jamais aussi bien figuré sur la grille depuis Termas 2017, devient le premier pilote à signer la pole après une Q1 !

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.