Article du 15 août 2020

Dovizioso quittera le team officiel Ducati à la fin de la saison

Texte de Djeemee / Photo(s) de MotoGP.com

Il y a des séparations plus rudes que d'autres. Après 8 ans de collaboration, Ducati et Andrea Dovizioso ne courront plus ensemble après 2020. Le pilote italien, 3 fois vice-champion du monde derrière Marc Marquez, a dit "stop".

Si le monde du MotoGP savait que la relation Ducati/Dovi était sur la pente descendante ces derniers mois, les bruits de couloir prendront fin sur le sujet ce soir. Desmodovi a annoncé, via son manager Simone Batistella, qu'il ne courrait plus chez Ducati après 2020. 

"Nous nous connaissons très bien avec Ducati, a déclaré Dovizioso à MotoGP.com. Nous avons pris cette décision car c'était la meilleure à prendre. Au final, il y a cette chance en 2020 de se battre pour le championnat. Continuer de parler de ça et attendre certains résultats (et se mettre d'accord sur les conditions d'un nouveau contrat, ndr.)...ce n'était pas pertinent. maintenant, on se concentre sur la course."

Le très réfléchi et sage Andrea Dovizioso, un personnage aux antipodes de certaines stars de la moto, souhaite se concentrer sur la course, et rien que la course. Sa relation avec l'équipe officielle Ducati, avec une pression concernant les résultats, voire même son attitude en piste, parfois considérée comme trop raisonnable, semblait inéluctablement destinée à finir. Ce n'est qu'une demi surprise que d'apprendre la séparation de ces deux institutions du MotoGP moderne, mais la nouvelle reste rude.

Avant, face au phénomène Marc Marquez, il y avait Dovi et sa Ducati rouge. Pendant 3 saisons de suite. Sans le panache ni la fougue de certains, le pilote transalpin a aligné la meilleure partition possible et les chiffres parlent d'eux-mêmes. Personne n'a été en mesure d'inquiéter Marc Marquez autant qu'Andrea Dovizioso ces dernières années.

Mais ne cachant ni son désintéret progressif pour le MotoGP, sa passion brûlante pour le motocross et sa quête d'une vie simple, malgré les obligations d'un athlète de haut-niveau dans l'un des sports les plus médiatisés au monde, Andrea a dit stop. Le contrat et la rémunération proposés par Ducati pour continuer n'étaient pas non plus à la hauteur des attentes. Fin de l'histoire.

A qui profite le split?

Du côté de Ducati, via Paolo Ciabbati, le directeur sportif de Ducati Corse, on regrette bien sûr la décision de Dovi, mais elle semble plus tenir du commun désaccord que de la brouille : "Nous avons eu un meeting avec Simone Batistella ce matin. Les options n'étaient pas réunies pour continuer au-delà de cette saison. Je crois que le championnat est encore ouvert, le focus est sur finir le championnat de la meilleur façon possible et ensuite de passer à autre chose. Il y avait beaucoup d'autres raisons (que les résultats, ndr.), nous avons eu une discussion très ouverte avec Simone, nous travaillions depuis si longtemps ensemble que nous nous connaissons bien. Il est devenu évident qu'il n'était plus possible de continuer."

A la question qui est désormais sur toutes les lèvres, soit qui remplacera Dovi, Ciabatti a confirmé que plusieurs noms étaient évoqués en ce moment, mais qu'aucune décision n'était prise.

Celui qui devait être le coéquipier d'Andrea, Jack Miller, s'est dit déçu d'apprendre la nouvelle. "Il a dû entendre de sales rumeurs sur moi, a plaisanté l'Australien, avant de déclarer : c'est une nouvelle bouleversante."

Un certain Pecco Bagnaia, en nette progression après une première année compliquée chez Pramac, serait l'un des papables sur le second siège officiel Ducati. Mais deux autres noms circulent déjà, dont celui d'un jeune retraité majorquin, Jorge Lorenzo. Vivant actuellement la belle vie à Lugano, le pilote espagnol pourrait quitter sa retraite anticipée après le camouflet de sa saison au HRC pour rejoindre une équipe qui le voyait enfin briller avant un départ chez le constructeur japonais. Aucune nouvelle de l'intéressé à ce sujet pour l'instant, mais nous ne doutons pas qu'il sera prochainement sollicité par les médias.

L'autre nom qui circule, c'est celui du français Johann Zarco, qui renaissait de ses cendres à Brno, à l'occasion d'un podium formidablement conquis et qui sauvait Ducati de la catastrophe, les autres pilotes de la marque ayant connu bien des tracas en course. A Spielberg, le Français a bien sûr témoigné de son intérêt pour le poste désormais vacant de Dovizioso : "Pour moi, cela veut dire qu'il y a une place à prendre. Je veux rester chez Ducati et continuer à faire du bon boulot, voir si je mérite ce guidon officiel. Mais rester en MotoGP est l'objectif principal. Il y a quelques mois, je me demandais si j'allais simplement courir en MotoGP ces prochaines années."

Où ira Dovizioso après son ultime saison chez Ducati? Restera-t-il en MotoGP? Qui prendra la place et la lourde responsabilité de succéder (avec Jack Miller) au pilote le plus performant et régulier de l'usine Ducati? Ces questions ne vont pas manquer d'agrémenter ce double weekend autrichien de courses et les prochaines semaines de la saison.

Jimmy
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

MotoGP – Guy Coulon prend sa retraite
Le dernier Grand-Prix de cette saison 2020 on ne peut plus "spéciale" aura vu non seulement de grands pilotes comme Dovizioso et Crutchlow se retirer, mais également une autre grande figure du paddock en la personne de Guy Coulon.
MotoE – Aegerter rempile pour une deuxième saison et vise le titre
On le pressentait en World SuperSport où des tractations étaient engagées avec Ten Kate, mais pour finir Aegerter rempilera pour une deuxième saison en MotoE avec Dynavolt Intact GP avec comme objectif le titre.
Voici le roadbook du Dakar 2021, COVID ou pas
7'646 km attendent les concurrents qui partiront le 3 janvier de Jeddah pour y retourner 12 jours après. Place à une deuxième édition en Arabie Saoudite.
Aprilia ne joue pas aux chaises musicales pour 2021
Le projet MotoGP d'Aprilia suit son cours, mais pour la saison 2021 ils sont privés d'un de leur pilote titulaire.
Jonathan Rea claque un chrono à Jerez au guidon de la nouvelle Kawasaki ZX-10RR
Alors que sa présentation est agendée au 23 de ce mois, Kawasaki a laissé son sextuple Champion du Monde WSBK faire des ronds lors du test de Jerez au guidon de la nouvelle Kawasaki ZX-10RR. Verdict ? Meilleur chrono devant la MotoGP de Bradl.
Yamaha R6 RACE, pas homologuée, pas vendue en Suisse non plus. Mais...
La Yamaha R6, dominante sur le marché des Supersports 600 est contrainte de tirer sa révérence. Le constructeur ne lui fera pas de version Euro5.

Hot news !

Leçon de vie - Première course PMR de Renaud Pellissier
Je m'appel Renaud j'ai 28 ans et aujourd'hui on m'a proposé de raconter mon histoire. Je vais vous parler de ma première expérience en course de vitesse PMR, mon premier podium.
Dovizioso quittera le team officiel Ducati à la fin de la saison
La nouvelle tombe comme la foudre sur le Red Bull Ring. Andrea Dovizioso ne roulera plus chez Ducati fin 2020. La relation entre l'usine et le pilote italien n'était plus au beau fixe depuis plusieurs moi
OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.