Essai publié le 26 juin 2019

Essai Moto Guzzi 1400 Eldorado – Retour à l’âge d’or

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de Mathias Deshusses

L’Eldorado est un rêve. Un mythe qui a donné espoir aux conquistadors espagnols durant près de 4 siècles, lesquels espéraient trouver des cités fabuleusement riches en or. L’espoir surtout d’une sorte de paradis, où tout serait possible. 

Mais l’Eldorado, pour Moto Guzzi, c’est avant tout un modèle emblématique, lancé au début des années septante pour partir à la conquête du marché américain, alors largement dominé par les indétrônables bicylindres de William Harley et Arthur Davidson. Dotée de roues rayonnées, d’une large selle confortable, d’un guidon de type corne de vache et surtout bardée de chromes, la V7 850 Eldorado a rencontré un réel succès au pays de l’oncle Sam.

C’est à cette machine osée, lancée à la conquête de l’Amérique, que la firme de Mandello del Lario a voulu rendre hommage avec cette 1400 Eldorado. Construite sur la base de la California 1400 et sortie en 2015 déjà, elle fait une carrière assez timide, cachée derrière des grandes sœurs plutôt turbulentes, dont l’Audace, au look de bad boy, et la MGX-21, sorte de vaisseau intergalactique intégralement recouvert de carbone. C’est certain, l’Eldorado fait preuve de plus de retenue. Avec son look semblant tout droit sorti d’un roman de gare des années septante, elle séduira les amateurs de gros cruiser cherchant le style et la discrétion avant tout.

La ligne est réussie et on prend du plaisir à détailler la moto. Si, avec son bicylindre de 1380cc positionné transversalement à la route, elle en impose, l’ensemble est très harmonieux et ses courbes sont agréables à l’œil. Le galbe du réservoir est souligné par un double liseret blanc très classieux, qui prend naissance à l’avant de la culasse du twin, pour un effet typiquement seventies. Il continue sur les flancs, où il se transforme en V, comme un clin d’œil à l’architecture chère à la marque, pour se terminer sur le garde-boue arrière, à proximité d’un feu rond, d’un classicisme absolument parfait. Testée dans ce sobre coloris noir, l’Eldorado également disponible dans un rouge éclatant, qui n’est pas sans rappeler la Cadillac Eldorado, elle aussi star des seventies. Il y a des chromes à profusion: des flancs du réservoir à l’aigle qui orne ce dernier, en passant par les clignotants, les rétros ou, bien sûr, les pots d’échappement. Les gardes boues enveloppants, les roues à rayons et les pneus à flancs blancs achèvent de nous plonger dans une ambiance nostalgique.

Le soin apporté aux détails est très poussé, et la finition exemplaire, même si elle semble inégale, à l’image de l’emblème du réservoir qui se décolle, ou de la peinture malheureusement déjà marquée à certains endroits, alors que ma moto de test n’a que 600 kilomètres au compteur. A voir sur la durée, mais il faut avouer que cela peut faire grincer sur une machine vendue 22'480.- CHF.

Si la recherche esthétique a été poussée pour donner à l’Eldorado l’élégance authentique des américaines de l’époque, Moto Guzzi n’en a pas pour autant oublié une touche de modernité. Nous sommes en 2019 et la technologie se doit d’être présente, avant tout pour la sécurité : l’ABS est donc présent, ainsi qu’un contrôle de traction réglable sur 3 niveaux (et même déconnectable) et 3 modes de conduite (Veloce, Turismo et Pioggia). Cela ne sera pas de trop vu le poids de la bête et le couple disponible. Le contrôle de la poignée de gaz se fait électroniquement et un tempomat est installé de série sur le commodo gauche. Seule faute de goût à mes yeux : le compteur. Identique à celui de l’Audace, il est doté d’un compte-tour à aiguille, avec en son centre un gros écran LCD affichant une multitude d’informations, mais tranchant franchement avec le côté vintage de la moto. Dommage, un compteur à aiguille sur fond blanc, avec une jauge sur le réservoir, aurait sûrement été plus approprié.

Bon, c’est bien joli de se faire flatter la rétine, mais il est temps à présent de chevaucher l’engin. J’ai hâte de voir si l’Eldorado arrivera à transmettre les mêmes émotions en dynamique qu’en statique.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look vintage très réussi
+
Moteur authentique et vivant
+
Confort général
On a moins aimé :
-
Compteur LCD
-
Sonorité décevante
-
Devoir la rendre malgré tout

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Moto Guzzi
Modèle :
Eldorado
Année :
2019
Catégorie :
Cruiser
Moteur
Type :
Bicylindre en V à 90°, 4 temps, 8 soupapes, double allumage
Cylindrée :
1380 cm3
Alimentation :
Injection électronique multipoints Magneti Marelli IAW7SM
Performances
Puissance max. :
96 ch à 6500 tr/min
Couple max. :
120 Nm à 2750 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports
Partie cycle
Suspension AV :
Fourche hydraulique télescopique Ø 46 mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Bras oscillant avec deux amortisseurs réglables en précontrainte et détente
Débattement AR :
120 mm
Pneu AV :
130/90 R16
Pneu AR :
180/65 R16
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant en acier Ø 320 mm avec étrier de frein Brembo à fixation radiale à quatre pistons opposés, ABS
Frein AR :
Disque fixe en acier inox Ø 282 mm avec étrier flottant Brembo à 2 pistons, ABS
Dimensions
Longueur :
2445 mm
Empattement :
1695 mm
Largeur :
940 mm
Hauteur de selle :
740 mm
Selle basse en option (720mm)
Poids à sec :
310 kg
Poids total :
330 kg
Réservoir :
20.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Rouge
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 22480.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai de la Kawasaki Z650 2020 - Un roadster mid size très zélé et attachant
Dire que la Z650 2020 représente une moto stratégique pour la marque Kawasaki est un doux euphémisme.
Bajaj et Triumph débute ce jour un partenariat mondial
Triumph Motorcycles et Bajaj Auto India ont officiellement démarré aujourd'hui à Pune, en Inde, leur partenariat à long terme sans participation de capital.
Offre d'emploi - L'importateur du groupe Piaggio recherche un assistant marketing
OFRAG Vertriebsgesellschaft à Lupfig (AG), importateur général de moto et scooter des marques Piaggio, Vespa, Aprilia et Moto Guzzi, recrute un(e) Assistant(e) Marketing 100%.
BMW Race Bike by Scott Kolb – L'essence même du flat
Il y a un dicton qui dit " Qui sait se passer du superflu est de loin supérieur à celui qui y sacrifie beaucoup ". Cette réalisation sur base de BMW R90 / 6 en est la définition même.
Offre d'emploi - Black Way Motorcycles (GE) cherche un mécanicien moto
Le célèbre garage Black Way Motorcycles spécialisé dans la préparation ou l'entretien Harley Davidson et Buell, mais également capable de réaliser une moto sur mesure, cherche un novueau mécano moto.
Indian annonce un championnat européen de flat track
Indian Motorcycle renforce son investissement dans la croissance du sport moto européen avec la Dirt Track Riders Association (DTRA) en annonçant le calendrier des courses de la Indian Indian European Flat Track Series 2020.

Hot news !

Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.