Essai publié le 26 juin 2019

Essai Moto Guzzi 1400 Eldorado – Retour à l’âge d’or [page 3]

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de Mathias Deshusses

Pages

Il faut compter avec quelques mouvements lorsqu’on enquille les virages avec cette Guzzi. Pas de problèmes du côté des suspensions, qui encaissent sans le moindre souci le couple gargantuesque de la grosse cylindrée, ou avec la prise des freins, confiés à des étriers Brembo radiaux puissants, mais manquant un poil de mordant. Non, c’est encore et toujours ce couple de renversement avec lequel il faut compter. A chaque fois qu’on accélère ou qu’on tombe un rapport, cela provoque des petits à-coups latéraux qui peuvent déstabiliser les néophytes. Rassurez-vous, on apprend très vite à en tenir compte et c’est même plutôt jouissif. On sent ainsi vivre la moto entre ses jambes, et cela participe pleinement aux sensations de conduites offertes par l’Eldorado.

En fait, la seule déception vient de mon ouïe. Ou plutôt du son qui n’y arrive pas. La sonorité du twin est très feutrée et s’avère décevante sur cette version typée « Old School ». Clairement, les deux flûtes chromées font de l’excellent travail et ne laissent pas passer le moindre décibel. On entend donc beaucoup plus le moteur que l’échappement, et c’est vraiment dommage quand on connait la symphonie produite par les « silencieux » de l’Audace. Le positionnement marketing qui fait de l’Eldorado une moto classique et discrète aura certainement eu raison d’une sonorité un peu plus ronde. Dommage, car l’Eldorado possède ce petit côté clinquant qui en jette, et une mélodie un peu plus présente aurait été la bienvenue, sans dénaturer son style.

Pour autant, le plaisir est là, et bien là ! L’Eldorado une moto authentique dont le moteur se montre très convaincant, et la partie cycle très accueillante. De fait, on roule de façon plus apaisée, oubliant les notions de performance et de vitesse pour profiter de cruiser avec le sourire aux lèvres et le nez au vent, tant l’agrément offert par l’imposante moto est important. On roule au rythme du POUMPOUM imprimé par le gros V-twin et bercé par les « Good vibes » dont l’Amérique n’a plus l’apanage. Choisir cette moto au quotidien, c’est une philosophie, un art de vivre et même, selon certain, une preuve de bon goût. L’Eldorado fait la part belle aux sensations et laissera vos émotions prendre le dessus à son guidon.

Point final

La Moto Guzzi 1400 Eldorado est une belle moto, un peu à l’ancienne, mais avec un moteur vivant et attachant, qui puise son authenticité dans les racines de la marque. Avoir plusieurs motos est un rêve pour beaucoup de motards, mais si cette possibilité s’offrait un jour à moi, celle-ci rejoindrait illico mon garage, pour les balades du dimanche, mais surtout pour cette capacité d’évasion qu’elle seule a su m’offrir, sur les 22 testées en un an au sein d’AcidMoto. Cette moto fut parfaite pour mon ultime essai chez les licornes, mais je pense que je ne vais pas la rendre tout de suite. Je vais la garder encore un peu car à son guidon, mon horizon s’ouvre et je n’ai qu’une envie, tracer la route… en quête de mon propre Eldorado.

Merci à tous ceux qui m’ont lu, encouragé et soutenu depuis le début de cette aventure.

Mathias

Au final...

On a aimé :
+
Look vintage très réussi
+
Moteur authentique et vivant
+
Confort général
On a moins aimé :
-
Compteur LCD
-
Sonorité décevante
-
Devoir la rendre malgré tout
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look vintage très réussi
+
Moteur authentique et vivant
+
Confort général
On a moins aimé :
-
Compteur LCD
-
Sonorité décevante
-
Devoir la rendre malgré tout

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Moto Guzzi
Modèle :
Eldorado
Année :
2019
Catégorie :
Cruiser
Moteur
Type :
Bicylindre en V à 90°, 4 temps, 8 soupapes, double allumage
Cylindrée :
1380 cm3
Alimentation :
Injection électronique multipoints Magneti Marelli IAW7SM
Performances
Puissance max. :
96 ch à 6500 tr/min
Couple max. :
120 Nm à 2750 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports
Partie cycle
Suspension AV :
Fourche hydraulique télescopique Ø 46 mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Bras oscillant avec deux amortisseurs réglables en précontrainte et détente
Débattement AR :
120 mm
Pneu AV :
130/90 R16
Pneu AR :
180/65 R16
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant en acier Ø 320 mm avec étrier de frein Brembo à fixation radiale à quatre pistons opposés, ABS
Frein AR :
Disque fixe en acier inox Ø 282 mm avec étrier flottant Brembo à 2 pistons, ABS
Dimensions
Longueur :
2445 mm
Empattement :
1695 mm
Largeur :
940 mm
Hauteur de selle :
740 mm
Selle basse en option (720mm)
Poids à sec :
310 kg
Poids total :
330 kg
Réservoir :
20.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Rouge
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 22480.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Ducati Panigale V4 "Efesto" - On frise les 300cv grâce à l'hybridation
Le kit 200Novantanove de la société Efesto permet d'accroître la puissance de la Ducati Panigale V4 de 100cv. Les valeurs maximales de puissance et de couple atteignent ainsi 299cv et 300Nm... Ouch !
4Ever Multistrada - Ducati offre 4 ans de garantie à la famille Multistrada
Les Ducati 950 et 1260 Multistrada sont désormais garanties quatre ans kilométrage illimité.
La Harley-Davidson FXGTS Coast Glide décroche le titre de la Battle of the Kings 2019
Après une compétition internationale intensive précédée par des manches nationales et internationales, la Harley-Davidson de Laidlaw's a été élue le 5 novembre Global Custom King et grand vainqueur de la Battle of the Kings 2019.
Une nouvelle agence Kymco ouvre ses portes à Genève
100%2-Roues continue son développement et ajoute la marque Kymco à son arc.
Essai Ducati Panigale V2 - Ne m’appelez pas baby !
La Panigale V2 n’est pas une baby Panigale « au rabais », contrairement à ce qu’on pourrait penser à prime abord.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.

Hot news !

EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.
EICMA 2019 - MV Agusta dévoile une Superveloce 800 « économique »
Dévoilée et commercialisée à prix d’or, version Oro oblige, l’année passée, la Superveloce 800 avait frappé fort, étant adulée ou détestée. Le constructeur de Varèse proposera dès 2020 une version plus « économique ».
L'Aprilia Tuono 660 déjà surprise lors d'un roulage
Alors que la présentation officielle de l'Aprilia RS 660 se fera la semaine prochaine, la version roadster certainement nommée Tuono 660 a déjà été surprise lors d'un roulage à Imola.
EICMA 2019 – Voici la première image de l'Aprilia RS 660 2020
Très attendue sur le stand du constructeur de Noale, Aprilia vient de lâcher la première vraie image de sa future Supersport mid-size, la RS 660.
Concept BMW R18 – Deux modèles aperçus lors d'un transport
La présentation officielle du Concept R18 du constructeur à l'hélice devrait arriver sous peu, deux prototypes ayant été aperçus lors de leur chargement dans un véhicule.
Triumph Thruxton RS 2020 – Le café racer ultime d'Hinckley
Le constructeur anglais fait feu de tout flamme, après les nouvelles Daytona 765, Rocket III R et GT et la Street Triple RS essayée il y a à peine quelques jours, voici l'arrivée d'une version RS de la Thruxton.