Essai publié le 08 février 2016

Essai Moto Guzzi Audace - De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace !

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Depuis 2014, la California complète la gamme Moto Guzzi et s’est affranchie d’un beau succès dès sa commercialisation. Par cette version Audace apparue en 2015, le power-cruiser transalpin affiche ses prétentions et fait chavirer les coeurs.

Exit les chromes, l’Audace fait l’apanage du noir. Partout ? Presque ! L’intégralité du châssis, les jantes multi-bâtons, les échappements courts et leurs tubulures, le guidon, les garde-boues, le bras oscillant et son cardan de transmission, ... La partie supérieure de la fourche brille de son chrome et le réservoir se pare d’un rouge pailleté. Ce dernier, par sa couleur, aurait-il pour but d’éveiller les sens ?

Moto Guzzi California Audace

Visuellement, le V-twin transversal occupe une place importante. Ses deux culasses noires ressortent, béantes, de chaque côté du réservoir, seules les extrémités des ailettes de refroidissement sont polies.

Moto Guzzi California Audace

De même, l’ensemble carter et boîte de vitesses impressionnent par leur volume. L’Audace est construite autour de son moteur, tout le reste semblant superflu. On ne reste pas insensible face à cet amas de testostérone exposée à l’état brut.

Moto Guzzi California Audace

Et à regarder de plus près, on remarque que la Guzzi est plutôt bien finie. Elle fait exception à cette réputation qu’ont les Italiennes, à savoir des motos au design irréprochable, mais dont les concepteurs ont parfois fait l’impasse sur les détails de finition. Il est vrai qu’encore à ce jour, il n’est pas rare d’observer quelques fils électriques apparents ou des connecteurs sur une diva italienne...

Moto Guzzi California Audace

Dans les détails qui plaisent, on note le garde-boue avant en carbone, le guidon type "drag bar", le boudin arrière de 200mm de large, les gros disques de freins de 320mm enserrés par les étriers Brembo à fixation radiale, les durites de frein en acier tressé, le design des jantes mis en valeur notamment par le bras oscillant intégrant le cardan de transmission, les échappements courts en forme de cornet, les amortisseurs arrières à cartouche déportée, le simple phare rond, ... L’Audace est réussie, c’est peu dire.

Moto Guzzi California Audace

Le gros bouilleur de l’Audace ne diffère pas de la California. Il s’agit toujours du fameux V-twin 1400cc ouvert à 90° et positionné transversalement. Cette architecture est la marque de fabrique de Guzzi et c’est ainsi que l’on reconnaît une Guzzi au premier coup d’oeil. Quand on regarde la fiche technique, on se risquerait de juger les 96cv trop maigres en regard du gabarit de la moto. En réalité, il n’en est rien ! C’est plutôt le couple qui fait toute la différence. Le couple maximum de 120Nm est atteint à 2’750tr/min et l’essentiel est disponible dès les plus bas régimes. Associé à une boîte à six vitesses parfaitement étagée, les accélérations et les reprises sont musclées. D’ailleurs, si Guzzi a équipé son Audace d’un antipatinage, ce n’est pas qu’un argument marketing, mais aussi une nécessité.

Moto Guzzi California Audace

Qui dit antipatinage dit généralement commande de gaz ride-by-wire. Les deux vont de pair et l’Audace n’y déroge pas. De plus, elle est équipée de trois modes de conduite : Rain, Touring et Veloce. Le premier limite le couple, le second distribue couple et puissance tout en douceur et le troisième laisse place à plus de brutalité et met en évidence le vrai caractère de l’Audace.

La commande de gaz ride-by-wire dirige avec brio l'injection. Aucun à-coup à bas régime, ni temps de latence. Le savoir-faire du groupe Piaggio, dont fait partie la marque de Mandello del Lario, n'y est sans doute pas pour rien.

En outre, on retrouve à son guidon un cruise-control pour rendre la balade encore plus confortable.

Moto Guzzi California Audace

Et maintenant que l’on parle de confort, il est vrai que l’Audace choit ses passagers. Le "pilote" a droit a une large et enveloppante selle, tandis que le passager se contente d’un épais bloc de mousse. Toutefois, à des fins esthétiques, on se passerait de la selle passager, quoique la surpiqûre rouge et l'impression Moto Guzzi confirme le souci du détail apporté à l'Audace.

La position de conduite est des plus confortables pour un cruiser. Notre dos n'est pas trop courbé vers l'avant, de quoi de ne pas fatiguer après quelques dizaines de kilomètres.

Moto Guzzi California Audace

La balade se poursuit et le plaisir des premiers tours de roues ne s'estompe pas. Au contraire, on prend goût à flageller le twin dès les plus bas régimes. Les deux flûtes noires qui ornent les flancs de l'Audace laissent échapper des vocalises soutenues, toujours raugues et viriles, bien qu'elles soient muselées par les normes drastiques auxquelles doivent se soumettre les ingénieurs motoristes.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Son moteur qui arrache
+
Son châssis et sa partie-cycle
+
Son freinage

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Moto Guzzi
Modèle :
California 1400 Custom
Année :
2014
Catégorie :
Cruiser
Moteur
Type :
Bicylindre en V à 90°, 4 temps, 8 soupapes, double allumage
Cylindrée :
1380 cm3
Refroidissement :
Air-huile
Alimentation :
Injection électronique multipoints Magneti Marelli IAW7SM
Performances
Puissance max. :
96 ch à 6'500 tr/min
Couple max. :
120 Nm à 2'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports (overdrive sur la 6ème)
Embrayage :
Simple disque
Partie cycle
Châssis :
Double berceau en tubes d'acier
Suspension AV :
Fourche téléscopique Ø 46 mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Bras oscillant avec deux amortisseurs réglable en précontrainte
Pneu AV :
130/70-R18
Pneu AR :
200/60-R16
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Deux disques flottants en acier inox, Ø 320 mm, deux étriers de frein radiaux Brembo à 4 pistons opposés
Frein AR :
Disque en acier inox, Ø 282 mm, étrier flottant Brembo à 2 pistons parallèles
Dimensions
Longueur :
2445 mm
Empattement :
1685 mm
Largeur :
1030 mm
Hauteur de selle :
740 mm
Poids total :
318 kg
Réservoir :
20.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Grigio Mercuro (gris mercure)
 
Nero Basalto (noir basalte)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 21'700.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Découvrez l'histoire de la moto volante de Lazareth, la LMV496
L'homme a toujours rêvé de voler, mais aujourd'hui c'est au tour du motard de tenter l'expérience et ce rêve est devenu réalité avec la LMV496 du sorcier français Ludovic Lazareth.
Inauguration les 30 et 31 mars du plus grand univers consacré à la moto de Suisse à Sursee (LU)
Le plus grand univers consacré à la moto en Suisse se situe à Sursee (LU)
Aprilia présente la RSV4 X, une série limitée à 10 exemplaires !
Comme nous le savons tous, les italiens ont le sang chaud et l'arrivée de cette Aprilia RSV4 X en est encore une belle preuve. La firme de Noale ayant décidé de fêter dignement les 54 titres mondiaux glânés par la marque, elle s'est donc mis en tête de sortir un jouet pour adulte, d'ou le nom "X".
Givi présente de nouveaux sliders pour votre moto - "crash pads"
Le spécialiste italien de l'accessoire et plus particulièrement de la bagagerie pour moto, GIVI, présente de nouveaux sliders pour moto.
Deux Scrambler en approche chez Royal Enfield
La mode est au Scrambler et chaque marque y va de son modèle. Aujourd’hui, c’est du côté de l’Inde qu’il faut se tourner avec la marque Royal Enfield et ses modèles intemporels.
Essai Ducati 1260 Diavel S - Victoire par K.O.
"Ouais ok, c’est joli et bien fini, mais ça te sert à quoi, une brêle avec un moulin de 159cv et un gommard arrière de 240mm qui t’oblige à descendre de la moto pour la riper dans les petites épingles tellement elle n’est pas maniable?"

Hot news !

La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.