Essai publié le 12 mars 2019

Essai Guzzi V85TT - Le trail selon Moto Guzzi

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de Moto Guzzi

Présenté pour la première fois au salon de Milan en 2017, le nouveau trail de Moto Guzzi, la V85TT se veut être un mariage entre tradition et modernité.

Tradition pour l’histoire de la marque bientôt centenaire, pour l’emblématique bicylindre transversal, pour les couleurs rappelant la V65TT engagée sur le Dakar en 85 et 86 et enfin pour le lieu de production de toutes les Guzzis depuis 1921, à Mandello del Lario, en Italie.

Modernité car la V85TT inaugure non seulement un tout nouveau moteur de 850cm3, un équipement moderne, mais également un nouveau concept de moto que Guzzi a baptisé « Classic Enduro ».

Le concept « Classic Enduro » par Moto Guzzi

Avec la V85TT (pour Tutto Tereno, tout-terrain en français), Moto Guzzi instaure le concept de « Classic Enduro ». Une moto tout-terrain combinant des caractéristiques de style rappelant l’âge d'or des aventures à moto avec le contenu et la fonctionnalité d’un trail de tourisme moderne. La V85 TT est dédiée à ceux qui, tout en rêvant de voyages lointains, recherchent une moto capable d’insuffler l’esprit d'aventure dans les trajets quotidiens.

Visant le marché en plein essor du trail mid-size, la V85TT reflète une philosophie de construction dans laquelle la simplicité, la fonctionnalité et la légèreté sont de mise,  comme sur les trails des années 80.

Accessible à tout un chacun

Moto Guzzi a voulu la V85TT accessible à des motard(e)s de toutes tailles et de tous niveaux. Avec une hauteur de selle très abordable de 830 mm (810 et 850 mm disponibles en option) et un poids à sec de seulement 208 kg, elle reste facile à manier même à l’arrêt. Dans le segment des trails mid-size, c’est la seule moto à offrir une transmission par cardan. De plus elle peut se targuer égalment d'avoir le plus gros réservoir (23 litres) qui lui confère une autonomie de plus de 400 kilomètres, similaire à celle de la KTM 790 Adventure. Vendue à partir de CHF 12'990.-, elle se veut également abordable financièrement.

Equipée de jantes à rayons de 19’ à l’avant et 17’ à l’arrière, sa fourche et son amortisseur, tout deux réglables, ont une course de 170mm, destinant plutôt la V85TT à une utilisation routière, même si sa garde au sol généreuse de 210mm et son sabot moteur en alu lui autorisent des escapades hors bitume.

Le diable est dans les détails

De la V65TT ayant participé au Paris Dakar 85 et 86, Guzzi a repris les couleurs (cadre rouge et réservoir blanc et jaune) tandis que le double optique est un clin d’oeil aux précédents trails de la marque, à savoir le Quota 1000 et le Stelvio 1200. Pour ceux qui trouvent ce coloris un peu trop Fisher Price, sachez qu’elle est également disponible dans des teintes plus sobres comme le gris mat, le bleu et encore le rouge. 

Le phare de la V85TT est unique en son genre car bien qu’il ait une forme de double optique traditionnelle, c’est en fait un phare 100% à LED, qui, lorsqu’il est enclenché, reproduit la forme de l’aigle, symbole de la marque. Je n’ai pas pu voir le résultat de nuit, mais en plein jour ça donne une jolie identité à la moto. Quant à l’éclairage arrière, très réussi lui aussi, il rappelle des tuyères de réacteurs d’avion de chasse.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
facilité de prise en main
+
hauteur de selle accessible
+
motorisation unique dans le segment
+
transmission à cardan
+
design original
On a moins aimé :
-
position des cale-pieds passagers
-
échappement un peu trop discret
-
aptitudes tout-terrain limitées

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Moto Guzzi
Modèle :
V85TT
Année :
2019
Catégorie :
Enduro
Moteur
Type :
2 cylindres en V transversal refroidi par air, simple ACT et 2 soupapes par cylindre
Cylindrée :
853 cm3
Refroidissement :
à air
Alimentation :
injection électronique à simple corps, papillon de 52mm, ride by wire
Performances
Puissance max. :
80 ch à 7750 tr/min
Couple max. :
80 Nm à 5000 tr/min
Transmission
Finale :
par cardan
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
à simple disque
Partie cycle
Châssis :
tubulaire en acier
Suspension AV :
fourche inversée de 41mm, précontrainte des ressorts et amortissement hydraulique réglables
Course AV :
170 mm
Suspension AR :
mono amortisseur, précontrainte du ressort et amortissement hydraulique réglable
Débattement AR :
170 mm
Pneu AV :
110/80 R 19 à chambre à air
Pneu AR :
150/70 R 17 à chambre à air
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant de 320 mm, étriers Brembo radiaux à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 260mm, étrier flottant à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2240 mm
Empattement :
1530 mm
Largeur :
950 mm
Hauteur de selle :
830 mm
kit -20mm et kit +20mm disponibles en options
Poids à sec :
208 kg
Poids total :
229 kg
Réservoir :
23 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Giallo Sahara
 
Rosso Kalahari
 
Grigio Atacama
 
Blu Atlante
 
Rosso Vulcano
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'990.-
13'590 CHF version premium graphics
En ligne :

Plus d'articles Moto

Yamaha MT-09 2021 - Difficile de renouveler une légende
Depuis 2013, la MT-09 a propulsé Yamaha dans une nouvelle ère qui ne vous a pas échappé. Sept ans après, la marque doit miser gros pour assurer la relève.
Annulé ! - Marché International Motocross et Racing de Sursee (LU) 2020
Dans la situation actuelle, il semble illusoire de réunir un grand nombre de personne en un même lieu, même en plein air.
Serait-ce la version finale de la Harley Davidson Pan America ?
Alors que le prototype semblait assez abouti, il restait des éléments de mystère qui pourraient bien être dévoilés.
Ducati passe la Streetfighter V4 S en mode furtif (Dark Stealth)
Si en plus du bruit de l'échappement, le rouge attire trop l'attention sur vous et la Streetfighter V4 de vos rêves, Ducati a la solution.
BMW présente la R18 Classic et 4 toutes nouvelles R Nine T !
Le Vintage, c'est devenu une vraie machine à cash pour BMW. La R18 a ouvert la porte de la deuxième salve, la R18 Classic et la R Nine T s'engouffrent dans la brèche.
Course de côte de Verbois 2020 – Billet du bord de « piste »
Ce 64ème opus de la course « intergalactique » de Verbois aura eu lieu, cette fois-ci c’est sûr.Mais sur un seul jour, le samedi 17 octobre 2020.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.