Essai publié le 12 février 2014

Yamaha MT-07 – L’entrée de gamme avec une grosse louche de fun

Texte de Marc / Photo(s) de Yamaha

C’est sur l’île de Lanzarote dans les Canaries, dans d’excellentes conditions météo bien différentes de celles rencontrées dans nos contrées, que j’ai eu le plaisir de découvrir la Yamaha MT-07 lors de l’essai presse organisé par Yamaha. Ce nouveau roadster bicylindre de la firme aux trois diapasons est le troisième chapitre de la saga des MT et il se veut être l’entrée de gamme sans pour autant sacrifier au fun et à la qualité made in Yamaha.

Dans l’histoire des MT, Yamaha a toujours recherché l’émotion, la première de la famille, à savoir la bien nommée MT-01 en 2005 mettait en avant son gros couple et le « Kodo », soit le battement de corpulent bicylindre qui rappelait les tambours traditionnels japonais. Avec la MT-03 en 2006, les Bleus ont recherché l’émotion dans l’agilité avec une machine légère mue par un monocylindre.

Aujourd’hui, avec la crise, les limitations de vitesse de plus en plus contraignantes, les changements de permis de conduire, les maîtres mots dans la conception de la MT-07 ont été : Fun et Emotion. Le cœur de cible de la MT-07 étant les 20-35 ans, cette émotion devant être accessible à tous et elle s’est surtout axée sur la recherche du couple et de la facilité d’utilisation, ce sans pour autant négliger les plus anciens, comme votre serviteur qui fait partie du club des grisonnant, qui doivent néanmoins éprouver du plaisir au guidon de cette machine.

La MT-07 est surtout la preuve que les constructeurs japonais savent faire quelque chose de différent, avec notamment une communication « jeune » et un lifestyle qui tourne autour de leur nouveau produit. Yamaha maîtrise parfaitement tout cela et l’applique depuis la sortie de son nouveau slogan « the dark side of Japan » qui a accompagné la sortie de la MT-09 et qui s’applique à merveille à ce nouveau roadster. Yamaha a d’ailleurs créé tout un univers autour de la MT-07 avec plus de 50 accessoires spécifiques, dont une gamme d’accessoires Urban, Sport et Touring.

Concernant la place de la MT-07 dans la gamme Yamaha, elle ne remplace pas la XJ-6 qui restera au catalogue, tout comme la FZ-8. Ces deux modèles à quatre-cylindres étant destinés à une clientèle plus « calme » que celle des MT, la 09 ciblant elle les rouleurs expérimentés et à la recherche d’adrénaline. Yamaha a d’ailleurs fait un gros effort pour placer la MT-07 à un prix qui est plus que concurrentiel.

Pour animer ce nouveau roadster, Yamaha a conçu un tout nouveau bicylindre parallèle nommé CP2, pour CrossPlane bicylindre. Le Twin est calé à 270° tout comme son grand frère à 4-pattes. Le CP3 équipant la MT-09 étant lui calé à 120°. Le CP2 cube exactement 689cc et développe 68Nm à 6'500tr/mn et 75cv à 9'000 tr/mn. A la vue de ces chiffres ont peu présumé qu’il sera très agréable à conduire, la courbe de couple étant particulièrement remplie dès les plus bas régimes. Ce moteur sera également amené à propulser d’autres modèles dans le futur, les blocs étant aujourd’hui des plateformes destinés à plusieurs modèles.

Le châssis quant à lui est compact et léger. Avec un poids tous pleins faits de 182kg pour la version ABS qui parcourra nos contrées, la version sans ABS n’étant pas importée, la MT-07 est un vrai poids plume ! Pour comparaison, une XJ-6 fait 210kg, une ER-6 206kg et une NC750 226kg… Autant dire que la MT part avec une sérieuse longueur d’avance pour sa facilité à être manœuvrée à l’arrêt et pour les manœuvres à basse vitesse. Elle devrait donc particulièrement convenir à un public féminin.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Légèreté
+
Moteur
+
Prix
+
Fuuuuuun !
On a moins aimé :
-
Freinage avant (sauf pour les débutants)
-
Manque de protection
-
Pas de place sous la selle

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
MT-07
Année :
2014
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
bicylindre parallèle 4-temps, double ACT
Cylindrée :
689 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
75 ch à 9000 tr/min
Couple max. :
68 Nm à 6500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Diamond
Suspension AV :
Fourche téléscopique
Course AV :
137 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque hydraulique 282mm
Frein AR :
Simple disque hydraulique de 245mm
Dimensions
Longueur :
2'085 mm
Empattement :
1'400 mm
Largeur :
745 mm
Hauteur de selle :
805 mm
Poids total :
182 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir violet
 
Gris mat
 
Blanc
 
Rouge
 
Race Blue
Catalogue
Prix de vente :
CHF 7'790.-.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Bridgestone présente le nouveau Battlax Sport Touring T32 et T32GT
Sur son nouveau pneu Battlax Sport Touring, Bridgestone a encore amélioré la tenue sur le mouillé, chiffres à l'appui. Décliné en version GT, le nouveau T32 s'adresse aussi aux motos les plus lourdes du marché.
Surprise, il y a aussi une 890 Adventure (non R)
La présentation de la 890 Adventure R au cours d'une longue vidéo laissait une question en suspens. Voici maintenant la réponse.
Swank Sardegna Rally : Une 2ème édition plus forte que le Covid !
Le Swank Sardegna Rally, c'est un rallye à l'ancienne, pas comme les autres, dont la seconde édition s'est tenue malgré ce fichu Covid. David, toujours à l'affût de terre à projeter et d'aventures insensées, était parmi les participants.
Nouveau V4 Ducati : un moteur plus endurant et sans le desmo
Le V4 nouvelle génération qui fera son apparition sur la prochaine Multistrada annonce un intervalle de service des soupapes à 60'000 kilomètres. Ceci grâce à l'abandon des soupapes desmodromiques, traditionnelles à Bologne.
Info permis - 6 mois de répit pour certains candidat au permis A limité
La bascule qui aura lieu au 31 décembre 2020 concernant les permis moto a aussi une incidence sous-jacente à l'impact non-négligeable.
2020 - Vers une nouvelle année record de vente ?
Alors que le début de saison laissait envisager le pire, les ventes ont finalement décollé. Bien plus haut qu'imaginé !

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.