Essai publié le

Test du sac étanche SW Motech Drybag 700

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann
Imprimer cet article

En 2016, nous avions testé l’excellent Drybag 350 du spécialiste allemand de la bagagerie souple SW Motech. Cette année c’est le Drybag 700, le modèle maousse de la gamme qui passe sur le banc de test Acidmoto.

Un drybag ou « sac marin » est un sac en matière synthétique en général de forme cylindrique dont l’ouverture se ferme par enroulements successifs puis fixée par des sangles pour assurer l’étanchéité. Utilisé dans toutes les activités aquatiques, il est également très apprécié des motards pour stocker par exemple le matériel de camping. La gamme de Drybag SW-Motech est fabriquée en Taupalin, une matière étanche et robuste.

Ce qui différencie le Drybag 700 des autres modèles de la marque et de ses concurrents est le fait qu’il ne soit pas cylindrique, mais qu’il possède une forme en U inversé, ce qui permet d’une part d’augmenter son volume et d’autre part d’abaisser son centre de gravité haut perché à l’arrière de la moto en disposant les affaires lourdes dans les deux parties inférieures.

Le Drybag 700 est livré dans un petit sac en tissu pratique qui fera parfaitement l’affaire pour organiser vos affaires à l’intérieur, comme vos habits par exemple.  Vu le volume à disposition, vous avez intérêt à organiser vos affaires en plusieurs sacs si vous ne voulez accéder rapidement à ce que vous chercher.
Le Drybag 700 dispose d’une poignée de transport double ainsi que d’une sangle pour le porter à l’épaule.
Les quatre sangles de fixations incluses permettent de facilement l’arrimer sur le porte-bagage de la moto.

Comme sur les autres modèles de la gamme, l’ajout d’un velcro sur l’ouverture du sac facilite la manipulation pour la fermeture.
Sur la partie centrale inférieure se trouve une fermeture éclaire qui permet, une fois ouverte, d’augmenter encore la largeur du Drybag 700. J’en ai eu l’utilité une fois, pour transporter toutes mes affaires en avion pour la Mongolie.
Celle-ci me semble fragile et après l’avoir refermée une fois le sac sur la moto, je ne l’ai plus jamais utilisée de peur de la casser. La zone  où se trouve la fermeture éclaire étant exposée aux projections de boue et de terre, il convient de bien nettoyer la zone avant de l’utiliser.

Conditions de test

Cette année, pour deux projets il me fallait le plus gros Drybag possible, afin de transporter tout mon matériel par avion. Le Drybag 700 m’a accompagné pendant quatre semaines en Mongolie sur ma KTM 640 Adventure puis pendant trois semaines en Birmanie, sur une petite 125 Chinoise.

En Mongolie, j’avais une dizaine de kilos de bagages répartis dans mon Drybag 700, alors qu’en général j’essaie d’avoir le maximum dans mes sacoches latérales et uniquement les affaires légères et encombrantes dans le drybag. Cette fois, je n’ai gardé que les outils, pièces de rechanges et matériel de camping dans mes quatres sacoches latérales Kriega Overlander. De la sorte, le soir lorsque j’arrivais dans un hôtel ou un camp de yourte, je n’avais à ôter uniquement mon drybag de la moto. Toutes les affaires que j’utilisais au quotidien y prenaient place. J’utilisais environ 60% du volume disponible. Cet avantage pratique se paye par un poids haut perché qui se fait immédiatement sentir en conduite tout-terrain et déstabilise quelques peu ma monture. Un compromis que j’ai choisi d’accepter pour ce voyage.
En Birmanie, où j’ai  voyagé en duo, le Drybag 700 était suffisamment grand pour contenir toutes nos affaires (y compris une trousse de toilette de fille !). On devait friser les vingt kilos. Dans ce cas, son poids ne m’a pas vraiment dérangé, car sur cette frêle monture dépassée de tout points par notre poids, on progressait au rythme peinard du petit moteur anémique de 125cc.

Bilan après sept semaines d’abus en tout genre: Un petit trou d’environ un millimètre sur un des côtés. Je ne l’ai remarqué qu’à mon retour, après inspection minutieuse du sac.

Afin que le Drybag 700 soit stable et ne s’affaisse pas comme une banane, un porte-bagage assez large est requis (idéalement supérieur à 25 cm). La plaque en alu Touratech d’une largeur d’environ 30 cm montée sur le porte-bagage de ma KTM fait parfaitement l’affaire. J’ai rajouté une couche de mousse sur la plaque, afin de ne pas avoir de frottement entre le sac et les têtes de vis, qui avec les vibrations font systématiquement des trous dans n’importe quel drybag, expérience faite ! Je conseille d’ailleurs à tout le monde de mettre une couche de mousse ou de gomme entre le porte-bagage et vos bagages, peu importe la marque.


Les sangles de fixation fournies avec sont parfaites pour 90% des situations et leur utilisation offre l’immense avantage de pouvoir ouvrir votre sac à tout moment sans devoir le détacher du porte-bagage au préalable. Quand vous décider d’ôter votre sac du porte-bagage, en vingt secondes il est libre et les sangles restent sur la moto. Le concept est simple et bien pensé.

Toutefois, en conduite prolongée en tout-terrain et spécialement lorsque le sac est lourd, celles-ci se détendent rapidement. Il faut donc régulièrement les contrôler et les retendre.
Pour ceux qui s’apprêtent à faire beaucoup de piste, la solution ultime s’appelle ROK straps. Des sangles très robustes pourvues d’une partie élastique. Celles-ci gardent une tension constante sur votre drybag et ne nécessitent aucun contrôle. L’inconvénient, par contre, est que vous devrez à chaque fois au préalable les détacher avant de pouvoir ouvrir votre sac. Elles sont disponibles séparément chez SW-Motech.
Ma paire de Rockstraps a près de 20’000km de pistes Russes à son actif et ne montre aucun signe de faiblesse. Elles font maintenant partie de mon équipement de base. Dans le cadre de cet essai, je ne les ai volontairement pas utilisé.

Conclusion

Le Drybag 700 est le plus gros de sa classe. Avec une forme bien pensée, il permet d’emporter un gros volume sur votre porte-bagage en gardant vos affaires à l'abris de la poussière et de l'eau. Vendu 165 CHF avec les sangles de fixation, il fait preuve d’un rapport qualité-prix imbattable. Sa force (volume de 70l) est également sa seule potentielle faiblesse. On peut facilement se retrouver à transporter trop de poids haut perché sur  la moto, ce qui est néfaste pour la conduite, spécialement en tout-terrain. 
Autant son système de fixation au moyen de quatre sangles que sa double poignée ainsi que sa sangle de transport sont de bonnes trouvailles. Je ne suis par contre pas convaincu par la fermeture éclaire destinée à augmenter encore la largeur du sac. Celle-ci me paraît bien fragile et sa présence ne me semble pas justifée.  

N'hésitez pas à consulter notre galerie pour voir plus de photos du Drybag 700.

Pour info, le Drybag 700 fait partie d'une game complète de sacs étanches, de 18 à 70 litres. N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur leur site

SW-Motech est distribué en Suisse par Hostettler: Motochic.ch

 

 

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
rapport qualité-prix imbattable
+
volume important (70 litres)
+
100% étanche à é'eau et à la poussière
+
forme pratique enU inversé pour abaisser le centre de gravité
+
sangles incluses
On a moins aimé :
-
poids haut perché sur la moto
-
fermeture éclaire fragile pour augmenter la largeur
-
pas si facile à nettoyer à cause des surfaces noir avec boucles d'arrimage

Fiche technique

Modèle
Marque :
SW-Motech
Modèle :
Drybag 700
Poids :
1.85kg
Spécificités
matière :
polyester 500D avec revêtement PVC
fermeture :
par enroulement type sac marin
volume :
70 litres
Fermeture éclaire centrale :
permettant de modifier la largeur (32-42cm)
fixation :
4 sangles incluses
sangle bandouillère :
incluse
Coloris disponibles
Coloris :
gris/noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 165.-
En ligne :

Plus d'articles Accessoires

Moto Mani'ak - Le souci de l'esthétisme
Chez Moto Mani'ak, on s'attarde sur l'esthétisme de votre bécane. Qu'elle accuse le poids des années ou qu'elle sorte de concession, Kevin Mani propose toute sorte de services, de la restauration à la protection des peintures, sans oublier les travaux de sellerie.
Chronomètre SpeedAngle APEX GPS avec acquisition de données - Disponible dès maintenant en Suisse
Pistard occasionnel ou confirmé, réjouissez-vous ! Le nouveau chronomètre embarqué SpeedAngle APEX GPS débarque en Suisse.
Start-Booster VR 4000 mAh - Le booster/chargeur multi-fonctions
Votre batterie a un coup de mou et vous êtes en rade au bord de la route ? Pas de soucis, le Start-Booster VR 4000mAh va vous sauver votre journée.
Bihr devient distributeur des plaquettes de freins CL Brakes
Le mastodonte de l'équipement pour motos et scooters, Bihr, reprend la distribution exclusive du fabricant français de plaquettes de frein CL Brakes.
Campagne de rappel massive des maîtres-cylindre Brembo PR16
Selon une information relayée depuis les Etats-Unis par nos confrère d’Asphalt and Rubber, une campagne de rappel massive des maîtres-cylindre de frein Brembo vient de commencer.
Touratech trouve un repreneur
Peut-être ne le saviez-vous pas, mais Touratech était placé en cessation de paiement le mois passé. Voilà la solution réglée puisque l’équipementier allemand a trouvé un investisseur.

Recherche

Hot news !

Motorex Helmet care et Protex Spray - Pour nettoyer et imperméabiliser
En plus de sa gamme de lubrifiants, Motorex a également tout un catalogue de produits innovants pour l'entretien courant de votre moto et de votre équipement. Avant l'hiver, pensez au pouvoir nettoyant de la mousse Helmet Care avant d'imperméabiliser à l'aide du Protex Spray !
Drift HD Ghost - Concurrente à la hauteur
Fleuron de la gamme Drift Innovation, cette caméra est la réponse à la GoPro Hero 3. Télécommande, appli mobile, étanchéité: tout y est. Si vous n'êtes pas équipé, lire ce qui suit vous donnera les points clés de l'utilisation in situ d'une caméra par un motard.
Les feux au xénon autorisés en Suisse sous certaines conditions !
C'est une petite révolution que nous venons d'apprendre et pourtant l'info circulait déjà depuis plus d'une année dans les différents services des automobiles.
Drift Innovation HD Ghost, de quoi faire trembler la concurrence !
Drift Innovation présente sa toute dernière caméra, la HD Ghost.
GoPro Hero 3 - 30% plus petite et 25% plus légère: le leader enfonce le clou
Après cinq versions avec des évolutions essentiellement internes, GoPro vient de présenter une sixième version appelée Hero 3 (c'est la troisième à filmer en HD1080). Cette fois-ci, le boîtier a nettement rétréci et embarque de nouvelles fonctionnalités.
Pirelli Diablo Rosso Corsa, l'essai dans toutes les situations !
En ce début de saison, nous avons testé le Pirelli Diablo Rosso Corsa sur circuit comme sur route. Un pneu tri-gommes polyvalent offrant d'excellentes performances !

Liens Partenaires