Essai publié le

Essai Yamaha YXZ1000R - Du fun et des performances

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini
Imprimer cet article

Chez AcidMoto.ch, il arrive que nous fassions quelques incartades en fin de saison, à défaut de tester les nombreux deux-roues inscrits comme nouveautés de l'année. Ça tombe bien, Yamaha vient de sortir un side-by-side à vocation sportive, ou SSV pour les intimes. Et comme il n'a pas de petit nom propre à lui, nous devrons nous contenter de son nom de code, à savoir YXZ1000R. Un peu barbare, certes.

Un SSV, c'est quoi ? Bien c'est un engin tout-terrain à mi-chemin entre le quad et le buggy. Une image parle mieux que des mots. Alors voici l'engin !

Plutôt couillu, n'est-ce pas ? Cette livrée "60e anniversaire" lui sied à merveille. Il a une gueule d'enfer avec ses éléments de carénage en plastique injecté au look étiré, son arrière relevé et son avant plongeant souligné par quatre feux à LEDs, son châssis tubulaire apparent, ses grosses suspensions Fox Podium, ...

Et lorsque nous lorgnons du côté du cockpit, nous nous trouvons de suite dans l'ambiance : la paire de sièges enveloppants, le volant trois-branches, un écran LCD (indiquant la vitesse, le rapport engagé, le niveau de carburant, les trips, l'heure) surplombé d'un grand compte-tours analogique et de son shift-light, le levier de changement de vitesses à passage séquentiel, le frein à main, ... L'ensemble invite à prendre place aux commandes, indéniablement !

Mais avant, prenons connaissance de la fiche technique de cet engin pour le moins atypique.

Sur la balance, le YXR1000R est un engin de près de 700kg, soit la moitié d'une voiture de taille moyenne et quelque 300kg de moins qu'une petite citadine. C'est lourd par rapport à un quad, même les gros 4x4 à vocation utilitaire, mais c'est tout de même bien plus léger qu'une voiture. Pour tracter l'ensemble, Yamaha a greffé un trois-cylindres 998cc développant 125cv à 10'500tr/min. Contrairement à ce que nombreux d'entre nous s'imaginaient, cette motorisation n'est pas issue de la MT-09, mais bien de la famille des motoneiges de Yamaha. Il est aussi intéressant de relever que les quads habituels délivrent leur puissance maximale aux alentours de 6'000tr/min... autant dire alors que le YXR1000R mouline, lui, très haut dans les tours.

Nouveauté majeure sur le marché, le YXR1000R est équipée d'une boîte séquentielle à cinq rapports (et une marche arrière) inspirée de celles rencontrées dans les voitures de rallye. Une fois le premier rapport passé en actionnant l'embrayage, les quatre autres rapports se passent à la volée avec une rapidité extrême ; de même au rétrogradage. Il va sans dire que cette boîte à crabots avec son sifflement typique contribue grandement au plaisir de pilotage.

Côté châssis, c'est sans surprise une ossature tubulaire qui assure la rigidité de l'ensemble, grâce en partie aux deux barres anti-roulis et à l'arceau de sécurité. Quant aux suspensions, Yamaha fait confiance à la célèbre marque Fox. En deux-roues, lorsque l'on parle de système de suspension premium, on fait souvent occurrence à Öhlins ; en tout-terrain quatre-roues, c'est Fox qui règne en maître. Et précisément, il s'agit du modèle Podium X2 entièrement réglable (précontrainte du ressort, détente et amortissement à basse et haute vitesse) avec un débattement de 412mm à l'avant et 432mm à l'avant. Du lourd !

Pour passer la puissance au sol, le YXZ1000R se contente d'une transmission par cardan aux roues arrières. Il est possible, à la rotation d'un bouton, de passer en quatre roues motrices, seul l'essieu avant étant équipé d'un différentiel à glissement, et de bloquer ce dernier. Ce SSV n'étant pas prévu pour le franchissement, les quatre-roues motrices ne desservent alors qu'à une conduite sur terrain gras et/ou à faible adhérence.

Le YXZ1000R a été conçu avec le souci de centrage des masses. Ce qui est lourd, soit le moteur, la boîte de vitesses et le réservoir de 34 litres, est placé au plus bas et réparti intelligemment de façon à conférer stabilité et homogénéité au SSV. Par exemple, le réservoir a été placé sous le siège passager.

Autres détails intéressants, en vrac : la boîte à air et ses deux filtres papier et mousse se situe entre les deux sièges, les roues de 27 pouces sont équipées de beadlock pour éviter de déjanter en roulage basse pression, le freinage comprend un disque de 245mm sur chaque roue, la direction est assistée électriquement, le volant est réglable en hauteur, les sièges peuvent être avancés ou reculés, mais pas en inclinés.



Des aspects pratiques, on notera un rangement étanche à l'arrière du cockpit, un autre résistant aux éclaboussures devant le passager, une barre de maintien pour le passager (très utile!), une selle de chargement d'une capacité de 136kg, ... et une liste d'accessoires longue comme le bras permettant de personnaliser le YXR1000R selon les impératifs de chacun.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Gros joujou hyper fun
+
Moteur puissant (capacité à prendre les tours)
+
Boîte de vitesses séquentielle
+
Look
+
Efficacité (motricité, puissance, précision de pilotage)
+
Stabilité (mais...)
On a moins aimé :
-
Où l'utiliser en Suisse ?

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
YXZ1000R
Année :
2016
Catégorie :
Quad
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Trois cylindres, quatre temps, double arbre à cames en tête, quatre soupapes
Cylindrée :
998 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Triple Mikuni 41 mm
Performances
Puissance max. :
125 ch à 10'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
Prise constante, 5 rapports
Partie Cycle
Suspension AV :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Course AV :
412 mm
Suspension AR :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Débattement AR :
432 mm
Pneu AV :
27/9 R14
Pneu AR :
27/11 R14
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique
Frein AR :
Double disque à commande hydraulique, frein de parking sur l'arbre de transmission
Dimensions
Longueur :
3'121 mm
Empattement :
2'300 mm
Largeur :
1'626 mm
Poids total :
699 kg
Réservoir :
34 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 24'990.-
Homologation : + CHF 3'000.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Go North Cape [épisode 2] - Les premiers kilomètres en Norvège
Après quatre jours de voyage, nos compères de la côte vaudoise roulent sur l'asphalte de la Norvège.
Chaos à Massy (Essonne) après un accident de quad
Le 5 mai dernier a eu lieu à Antony (Hauts-de-Seine) un jeune originaire de Massy se tuait en quad après une course-poursuite avec les forces de l'ordre. Hier a eu lieu en représailles un véritable rodéo en ville.
A la rencontre des Dandy Riders dans leur "Usine" à Saint-Raphaël (F)
Amateurs de custom culture - pas celle provenant des US, mais celle arrivée du Japon et popularisé par les Wrenchmonkeys, le Brat style - vous êtes au bon endroit ! Les Gentlemen GVA, ces motards chics roulant en ancienne ou en néo-retro ont reçu une invitation, et non des moindres, pour aller découvrir "l’Usine", un concept store dans le sud de la France, entièrement dédiée à cette culture. Il n’en fallait pas plus pour chevaucher nos montures et répondre positivement à cet appel.
Dark Arts – La Triumph Thruxton R revue par Wenley Andrew
Wenley Andrew, préparateur basé en Australie, s'est attaqué avec un certain succès à la Triumph Thruxton R, le but était de garder le meilleur de ce qui a été créé par Triumph et d'améliorer le reste.
Go North Cape [épisode 1] - De la Suisse à Kiel (D)
Hier, Adrien Salgado et Mathieu Voumard ont mis le cap plein nord. Plus de 1'100 kilomètres parcourus sans embûche.
Hayden renversé à vélo : pronostic vital engagé
Le champion du monde de MotoGP en 2006 a été victime d'un accident de la route alors qu'il s'entraînait à vélo avec un groupe d'amis aux alentours de Rimini.

Recherche

Hot news !

Essai BMW R1200 GS Rallye style - Pas besoin d’être parfaite
La GS c’est l’indétrônable, celle qui se vend toujours bien, année après année. Les concurrentes ne manquent pas, mais l’allemande garde ce je ne sais quoi d’avance sur les autres pour rester au sommet. Avec l’édition Rallye style, on touche volontairement à une moto moins parfaite mais à l’utilisation plus ciblée. Récit d’un essai où j’aurai tout vu.
Vidéo - Quand la moto devient un médicament
Pierre-Alain Uldry s'est intéressé au côté guérisseur de nos chères montures. Par le témoignage de deux motards confrontés à des problèmes de santé importants et leurs répercussions, il met en avant les vertus salvatrices de notre passion.
BMW F850GS – Des photos volées en attendant Milan
Le constructeur bavarois va vraisemblablement effectuer une sérieuse mise à jour sur sa F800 afin de proposer une machine plus concurrentielle face aux Africa Twin et autre Multistrada 950.
Essai Harley-Davidson Street Rod - Dynamique et agile, c’est possible
Avec la Street Rod, Harley-Davidson a revu sa copie : le look est soigné, l’équipement est revu et la moto dans son ensemble est bien une Harley-Davidson.
Essai Aprilia Tuono V4 1100 RR et Factory - Roadster superlatif? C'est ce qu’on verra!
Même si on aimerait plus d’audace de leur part d'Aprilia, le gros V4, ils savent faire et ils continuent de mettre à jour leur sportive et leur roadster avec ce que leur enseigne le MotoGP et le Superbike. Avec des options clairement dédiées à la piste, la Tuono pourrait être le roadster le plus fou de la production actuelle.
Essai Yamaha XSR900 Abarth - Piquée par le Scorpion
Née en MotoGP en 2007, la symbiose entre Yamaha et la marque italienne de voitures sportives Abarth donne pour la première fois naissance à une vraie collaboration. Pour l’occasion, le roadster vintage de Yamaha s’offre une peinture exclusive et quelques accessoires pour seulement 695 exemplaires de celle qui s’appelle la XSR900 Abarth.

Liens Partenaires