Essai publié le

Essai Yamaha YXZ1000R - Du fun et des performances

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini
Imprimer cet article

Chez AcidMoto.ch, il arrive que nous fassions quelques incartades en fin de saison, à défaut de tester les nombreux deux-roues inscrits comme nouveautés de l'année. Ça tombe bien, Yamaha vient de sortir un side-by-side à vocation sportive, ou SSV pour les intimes. Et comme il n'a pas de petit nom propre à lui, nous devrons nous contenter de son nom de code, à savoir YXZ1000R. Un peu barbare, certes.

Un SSV, c'est quoi ? Bien c'est un engin tout-terrain à mi-chemin entre le quad et le buggy. Une image parle mieux que des mots. Alors voici l'engin !

Plutôt couillu, n'est-ce pas ? Cette livrée "60e anniversaire" lui sied à merveille. Il a une gueule d'enfer avec ses éléments de carénage en plastique injecté au look étiré, son arrière relevé et son avant plongeant souligné par quatre feux à LEDs, son châssis tubulaire apparent, ses grosses suspensions Fox Podium, ...

Et lorsque nous lorgnons du côté du cockpit, nous nous trouvons de suite dans l'ambiance : la paire de sièges enveloppants, le volant trois-branches, un écran LCD (indiquant la vitesse, le rapport engagé, le niveau de carburant, les trips, l'heure) surplombé d'un grand compte-tours analogique et de son shift-light, le levier de changement de vitesses à passage séquentiel, le frein à main, ... L'ensemble invite à prendre place aux commandes, indéniablement !

Mais avant, prenons connaissance de la fiche technique de cet engin pour le moins atypique.

Sur la balance, le YXR1000R est un engin de près de 700kg, soit la moitié d'une voiture de taille moyenne et quelque 300kg de moins qu'une petite citadine. C'est lourd par rapport à un quad, même les gros 4x4 à vocation utilitaire, mais c'est tout de même bien plus léger qu'une voiture. Pour tracter l'ensemble, Yamaha a greffé un trois-cylindres 998cc développant 125cv à 10'500tr/min. Contrairement à ce que nombreux d'entre nous s'imaginaient, cette motorisation n'est pas issue de la MT-09, mais bien de la famille des motoneiges de Yamaha. Il est aussi intéressant de relever que les quads habituels délivrent leur puissance maximale aux alentours de 6'000tr/min... autant dire alors que le YXR1000R mouline, lui, très haut dans les tours.

Nouveauté majeure sur le marché, le YXR1000R est équipée d'une boîte séquentielle à cinq rapports (et une marche arrière) inspirée de celles rencontrées dans les voitures de rallye. Une fois le premier rapport passé en actionnant l'embrayage, les quatre autres rapports se passent à la volée avec une rapidité extrême ; de même au rétrogradage. Il va sans dire que cette boîte à crabots avec son sifflement typique contribue grandement au plaisir de pilotage.

Côté châssis, c'est sans surprise une ossature tubulaire qui assure la rigidité de l'ensemble, grâce en partie aux deux barres anti-roulis et à l'arceau de sécurité. Quant aux suspensions, Yamaha fait confiance à la célèbre marque Fox. En deux-roues, lorsque l'on parle de système de suspension premium, on fait souvent occurrence à Öhlins ; en tout-terrain quatre-roues, c'est Fox qui règne en maître. Et précisément, il s'agit du modèle Podium X2 entièrement réglable (précontrainte du ressort, détente et amortissement à basse et haute vitesse) avec un débattement de 412mm à l'avant et 432mm à l'avant. Du lourd !

Pour passer la puissance au sol, le YXZ1000R se contente d'une transmission par cardan aux roues arrières. Il est possible, à la rotation d'un bouton, de passer en quatre roues motrices, seul l'essieu avant étant équipé d'un différentiel à glissement, et de bloquer ce dernier. Ce SSV n'étant pas prévu pour le franchissement, les quatre-roues motrices ne desservent alors qu'à une conduite sur terrain gras et/ou à faible adhérence.

Le YXZ1000R a été conçu avec le souci de centrage des masses. Ce qui est lourd, soit le moteur, la boîte de vitesses et le réservoir de 34 litres, est placé au plus bas et réparti intelligemment de façon à conférer stabilité et homogénéité au SSV. Par exemple, le réservoir a été placé sous le siège passager.

Autres détails intéressants, en vrac : la boîte à air et ses deux filtres papier et mousse se situe entre les deux sièges, les roues de 27 pouces sont équipées de beadlock pour éviter de déjanter en roulage basse pression, le freinage comprend un disque de 245mm sur chaque roue, la direction est assistée électriquement, le volant est réglable en hauteur, les sièges peuvent être avancés ou reculés, mais pas en inclinés.



Des aspects pratiques, on notera un rangement étanche à l'arrière du cockpit, un autre résistant aux éclaboussures devant le passager, une barre de maintien pour le passager (très utile!), une selle de chargement d'une capacité de 136kg, ... et une liste d'accessoires longue comme le bras permettant de personnaliser le YXR1000R selon les impératifs de chacun.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Gros joujou hyper fun
+
Moteur puissant (capacité à prendre les tours)
+
Boîte de vitesses séquentielle
+
Look
+
Efficacité (motricité, puissance, précision de pilotage)
+
Stabilité (mais...)
On a moins aimé :
-
Où l'utiliser en Suisse ?

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
YXZ1000R
Année :
2016
Catégorie :
Quad
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Trois cylindres, quatre temps, double arbre à cames en tête, quatre soupapes
Cylindrée :
998 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Triple Mikuni 41 mm
Performances
Puissance max. :
125 ch à 10'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
Prise constante, 5 rapports
Partie Cycle
Suspension AV :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Course AV :
412 mm
Suspension AR :
Indépendante à double triangle avec barre anti-devers
Débattement AR :
432 mm
Pneu AV :
27/9 R14
Pneu AR :
27/11 R14
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique
Frein AR :
Double disque à commande hydraulique, frein de parking sur l'arbre de transmission
Dimensions
Longueur :
3'121 mm
Empattement :
2'300 mm
Largeur :
1'626 mm
Poids total :
699 kg
Réservoir :
34 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 24'990.-
Homologation : + CHF 3'000.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Les Petronas FP1 arriveront peut être (enfin…) sur le marché
Ceux qui suivaient le WSBK au début des années 2000 se souviennent de ces machines aux couleurs flashy alignées par l'ancien champion du monde Carl Fogarty : les Petronas FP1.
29ème Trial de Noël – Ce samedi 15 décembre à Bassecourt
Le désormais traditionnel Trial de Noël reprendra ses quartiers pour la 29ème fois à Bassecourt (JU) le samedi 15 décembre avec un plateau exceptionnel.
Singer GP - Elle est prête à en (dé)coudre
Tout le monde connaît la fameuse marque Singer connue pour ses machines à coudre qui pour certaines valent aujourd’hui quelques sous, mais en voici une qui…roule !
Motorex Academy - Une académie de motocross pour les jeunes de 10 à 25 ans
MOTOREX répond à la demande croissante dans le domaine du Motocross en mettant sur pied la MOTOREX ACADEMY, un programme destiné à tous les jeunes pilotes de Motocross du pays.
Le rouge Ducati pourrait passer au orange KTM selon Stefan Pierer
La marque Autrichienne de Mattighofen ne cesse de progresser en Europe, à tel point que son patron, Stefan Pierer, ne cache plus ses ambitions pour les années futures et annonce clairement la nouvelle couleur qui l'intéresserait.
Can-Am Ryker, un trois-roues à prix d'ami !
Après plusieurs années à ne parler que de la famille Spyder, le Canadien Can-Am débarque avec le Ryker, un trois-roues qui vaut toute notre attention.

Recherche

Hot news !

Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.

Liens Partenaires