Essai publié le 13 juillet 2016

Essai BMW R NineT Scrambler - Vilain garçon ! [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de BMW

Pages

Ni règle, ni code, faites ce que bon vous semble

La cible de la Scrambler c'est devenir une BMW aussi désirable qu’une NineT, mais plus accessible en conduite comme en prix. Avec ses roues de taille identique à celle d'une GS, un guidon plus haut et plus large ainsi qu'une selle moins rembourrée, la dernière née de la marque à l'hélice offre une position plus droite, quelque part je dirais moins sérieuse que celle dont elle descend.

bmw r nine t scrambler 2016

Pour accueillir la roue de 19 pouces à l'avant, l'angle de chasse et la course de la suspension ont été augmentés. Le résultat est, dit-on, plus agile et plus joueur alors qu’elle gagne en stabilité avec l’empattement plus long. En pratique, le fun est bel et bien au rendez-vous. La prise en main se fait très facilement avec le guidon qui tombe dans les mains. J'avais d'abord l'impression d'être installé sur un cruiser avec les bras pas mal tendus, mais sur la route j'ai préféré m'installer ailleurs sur la selle pour être à l'aise.

bmw r nine t scrambler 2016

Bien qu'équipée d'un amortisseur, j’ai été surpris par la légèreté de la direction. On manoeuvre facilement cette moto tout de même imposante avec le moteur qui déborde des deux côtés. Sur la route on la sent évidemment joueuse, se laissant très volontiers balancer dans chaque virage, avec un léger manque de précision cependant.

bmw r nine t scrambler 2016

La Scrambler n’est pas fait pour trajecter à haute vitesse en taillant chaque virage au centimètre près. Une fois inscrite dans une grand courbe, la moto ne bouge pratiquement pas, ce n’est qu’à la sortie du virage qu’il faudra se méfier de la traction qui peut faire défaut sous la pluie malgré l’anti-patinage optionnel.

Sur parcours sinueux, on sent la Scrambler moins à l’aise. Chaque freinage appuyé induit un mouvement vers l’avant que la fourche plus souple et à la course plus longue peine à juguler. Mais on ne s'ennuie pas pour autant ! Les freins Brembo stoppent efficacement la machine, bien que j'aurais aimé plus de mordant, et me laissent arriver bien au-dessus des limites d'usage avant d'attraper le levier. De ce côté, le freinage semble inépuisable.

bmw r nine t scrambler 2016

La portion d'autoroute empruntée m'aura en tout cas permis de vous répéter que je ne voyagerais probablement pas en NineT Scrambler. La prise au vent pour la tête mais aussi les jambes est trop importante. Pour une liaison entre deux cols ce sera supportable, d'autant plus qu'elle atteint sans effort un bon 140 km/h. Mais sur la durée, la selle aura de toute façon eu raison de mon fessier. Avant ce jour, j'ai été confronté à toute sorte de selle, mais celle-ci ne me convient tout simplement pas. J'étais mieux sur la 701 Supermotard, c'est dire...

NineT moins chère, la bonne affaire ?

Affichée CHF 15'200.-, la Scrambler est CHF 2'200.- moins cher que le roadster. Mais BMW n'est pas philanthrope, la dernière née n'est pas aussi bien équipée ni aussi bien finie. Elle est esthétiquement plus brute, techniquement en retrait mais en même temps plus accessible à conduire.

bmw r nine t scrambler 2016

De plus, le contrôle de traction, la selle monoplace, les clignotants à LED et les poignées chauffantes du modèle essayé sont issues de la liste des options et accessoires. Ces choix gonfleront nécessairement plus la facture finale de cette Scrambler.

Sa position droite et décontractée conviendra à une plus grande variété de motards; tout comme son bi-cylindre inépuisable convaincra n'importe qui de partir en balade improvisée. Le son qu'il produit est addictif et enivrant, le genre de détail qui fait qu'on s'attache rapidement à une moto. Le plaisir qu'elle procure même à un motard moyen est authentique et démontre la capacité de BMW à faire des motos vivantes basée sur leur histoire. Si seulement sa selle n'était pas rédhibitoire pour ma morphologie, j'oserais vous dire qu'il me la faut.

bmw r nine t scrambler 2016

Il reste encore un dernier élément qui pourrait barrer la route du succès à la NineT Scrambler. Pour un équipement comparable et un prix bien inférieur, vous pourriez bien préférer la Bonneville T120 dans ce segment. Bien que j'ai eu la chance de rouler les deux motos, les quatre mois qui séparent ces essais me rendent bien incapable de vous donner un avis tranché sans les comparer sur la route.

Disponible à la commande dès maintenant, les première R NineT Scrambler seront livrées dès le 17 septembre partout en Europe. Gardez encore à l'esprit que BMW adapte ses prix en fonction du cours de l'euro au moyen d'une prime. Une visite chez votre concessionnaire vous renseignera sur le montant actuel de la prime.

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
Le bruit Akrapovic d'origine
+
Le bicylindre disponible en bas et rageur jusqu'en haut
+
Les nombreuses options de personnalisation
On a moins aimé :
-
La selle, plus belle que confortable
-
La facture élevée même sans options
-
La météo pendant l'essai qui nous aura privé de magnifiques cols.
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le bruit Akrapovic d'origine
+
Le bicylindre disponible en bas et rageur jusqu'en haut
+
Les nombreuses options de personnalisation
On a moins aimé :
-
La selle, plus belle que confortable
-
La facture élevée même sans options
-
La météo pendant l'essai qui nous aura privé de magnifiques cols.

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
R NineT Scrambler
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
bicylindre à plat (boxer), 4 temps
Cylindrée :
1170 cm3
Refroidissement :
Mixte air/huile
Alimentation :
Injection électronique numérique séquentielle
Performances
Puissance max. :
110 ch à 7'750 tr/min
Couple max. :
116 Nm à 6'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par arbre à cardan
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
A sec à commande hydraulique
Partie cycle
Châssis :
Cadre treillis en tubes d’acier, moteur à fonction porteuse
Suspension AV :
Fourche télescopique, Ø 43 mm
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Paralever BMW
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR19
Pneu AR :
170/60 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique, Ø 320 mm
Frein AR :
Monodisque, Ø 265mm
Dimensions
Longueur :
2'175 mm
Empattement :
1'522 mm
Largeur :
880 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids total :
220 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Monolith Metallic Mat
Catalogue
Prix de vente :
CHF 15'200.-
- prime Euro CHF 1'200.- à déduire.
En ligne :

Plus d'articles Moto

Ducati renie sur le cadre tubulaire pour la Monster 2021
C'était l'information surprenante du prototype surpris cette été : la Monster avec châssis tubulaire c'est fini ! Heureusement elle garde le Desmodromique.
Etanchez votre soif de chemins avec les Honda CRF 300 L et CRF 300 Rally
L'enduro de route de Honda se perfectionne avec notamment une 6ème vitesse, un châssis plus souple et un meilleur rapport poids/puissance. C'est peut-être elle l'alliée du voyage en tout terrain que vous rêvez de faire.
Kawasaki se projette vers l'avenir avec de courtes vidéos
En marge de la présentation de ses nouveautés, la marque partagé trois vidéos suggérant des développements à venir.
Ducati Diavel 1260 Lamborghini - 630 pièces d'art mécanique italien
Ducati et Lamborghini, deux marques propriété de Volkswagen, ont chacune un certain prestige. Toutes deux issues de la Motor Valley, elles partagent les mêmes routes pour la mise au point de leurs machines.
JC Racing Béziers imagine une 848 SS, hommage aux Super Sport italiennes
Jérémie Duchampt, mécanicien dans le sud-ouest de la France s'était déjà penché sur une Streetfighter 1098 en début de saison. Certainement inspiré, il rend hommage cette fois-ci aux 750 SS et 900 SS sur une base de 848.
Honda CMX1100 Rebel - Le cruiser populaire poussé en taille XL
Avec sa CMX500, Honda a joué la carte du classicisme avec justesse, ce qui a placé le cruiser 500 cm3 en 3ème place du marché européen. Petit emprunt à la banque d'organes de la marque pour sortir une version XL.

Hot news !

Une KTM 1290 Super Duke RR en approche
Nos confrères de Motociclismo.it viennent de divulguer qu'une KTM Super Duke RR devrait être dévoilée dans les prochains jours.
Honda CBR 1000 RR-R Fireblade - De la route à la piste, un essai complet
La nouvelle Honda Fireblade regroupe tous les superlatifs tout en restant homologuée. L'essai au Qatar était focalisé sur le circuit, mais une fois lâchée sur route ouverte, qu'est-ce que ça donne ?
Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !