Essai publié le

Essai Husqvarna 701 SM - Un grand jouet pour grand enfant

Texte de Gonzo / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La Husqvarna 701 a bien souvent été présentée comme une pâle copie de la KTM 690 SMC-R. Cependant outre la robe de la belle, d’autres différences existent. Mais quoi qu’il en soit, le plus important, c’est que cette 701 SM possède comme une aura magique qui transforme n’importe quelle personne à son guidon en un ado totalement irresponsable… et ça, c’est bon !

Au premier coup d’œil, la 701 s’apparente en effet à sa cousine orange. Mais en se penchant de plus près sur la Suédoise, plusieurs détails diffèrent...
On dénote par exemple un cadre légèrement plus évolué avec notamment un rayon de braquage plus grand, une injection retravaillée, un réservoir d’essence à plus grande capacité, et diverses modifications au niveau de la partie cycle. De toute façon, la fameuse cousine orange a quitté le catalogue cette année. Donc la 701 devient par la force des choses la Supermot’ la plus puissante du marché avec ses 67 chevaux à 7'000tr/min.

Au niveau des finitions, les plastiques sont de très bonne facture, et quelques détails attirent l’attention démontrant une volonté de la marque à présenter un produit sérieux. Preuve en est de la selle, pour laquelle la forme et le revêtement sont étudiés pour offrir plus d’adhérence. On apprécie tout particulièrement que cette dernière remonte jusqu’aux écopes de radiateur, permettant au pilote un meilleur maintien de la moto.

Mais le souci du détail se voit également avec les poignées, offrant un grip optimal, le tout dissimulé derrière des protèges mains dont les renforts métalliques sont estampillés « 701 ».

Puis il y a cette partie-cycle. Superbe ! Les différents éléments de suspension signés WP sont simplement sublimes et promettent un feeling au top. Si les suspensions surplombent magistralement les jantes Akront (en lieu et place des Saxess sur la KTM 690 SMC-R), le regard est très vite attiré par les étriers Brembo qui assureront les freinages plus ou moins appuyés avec la fermeté qu’on leur connaît. En revanche, on regrettera que le dessin des jantes ne soit pas peint. Sur le modèle mis à disposition pour cet essai, la déco jaune collée commençait à se désolidariser de la jante… dommage.

Dans le chapitre « j’aime pas », je vais également parler de l’énorme bavette. Bien sûr, elle disparaîtrait immédiatement si cette moto venait à finir dans mon garage, mais toujours est-il qu’elle est là. Et elle surplombe un feu arrière carré, petit, dont on a l’impression qu’il a été posé là juste parce qu’il en fallait un. De mon point de vue, une barre LED aurait été nettement plus gracieuse. Et aurait parue un peu plus aboutie.

On s’assied sur la moto et immédiatement, la hauteur de selle surprend un peu. Pour ma part, elle n’est pas trop gênante, mais je mesure un peu plus de 180 cm. Les 890 mm de hauteur de selle pourront déranger les plus petits gabarits. Et son confort est … digne d’une Supermot’. Ne vous attendez pas à poser votre séant sur un petit nid douillet au guidon de la 701.

On continue l’observation et on voit le té de fourche usiné, pour un plus bel effet. Le tableau de bord est pour sa part minimaliste. Mais ce n’est aucunement dérangeant. Les informations principales sont à disposition, toujours dans l’esprit le plus SM possible, le tout via un petit écran numérique. Sur le coté droit, trois petits indicateurs  (neutre, clignotants et huile), alors qu’à gauche de l’écran, le bouton nécessaire à désactiver l’ABS Bosch.

Désactiver l’ABS ? Ca y est, la magie dont je vous parlais plus haut commence à opérer, un sourire bête apparaît sur mon visage… On introduit la clé de contact là où on ferait normalement le plein sur une autre moto (le réservoir de 13,5 litres a été placé à l’arrière pour une meilleure répartition des masses), un court appui sur le démarreur et la belle se réveille. Si le son est déjà bon, un appendice Akrapovic mettrait encore plus en valeur la motorisation. Je vous ai parlé du réservoir qui se trouve à l’arrière, mais alors qu’est ce qui se trouve entre mes jambes ? Et bien c’est une immense boîte à air qui permettra à la Husqvarna de poumoner sévère !

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
super fun
+
partie cycle
+
moteur
+
freinage
On a moins aimé :
-
feu arrière
-
stickers de jantes
-
un peu physique quand on roule fort

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Husqvarna
Modèle :
701 SM
Année :
2016
Catégorie :
Supermotard
Moteur
Type :
Monocylindre 4 temps, 4 soupapes
Cylindrée :
690 cm3
Refroidissement :
liquide
Alimentation :
injection électronique
Performances
Puissance max. :
67 ch à 7'500 tr/min
Couple max. :
67 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
multidisque à bain d'huile, commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
treillis tubulaire en acier au Chrome Molybdène
Suspension AV :
fourche inversée WP, diamètre 48 mm
Course AV :
215 mm
Suspension AR :
Monamortisseur WP avec biellette
Débattement AR :
250 mm
Pneu AV :
120/70-17
Pneu AR :
160/60-17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 320 mm avec étrier Brembo radial à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 240 mm avec étrier Brembo à un piston
Dimensions
Empattement :
1'480 mm
Hauteur de selle :
890 mm
Poids à sec :
145 kg
Réservoir :
13,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc/bleu/jaune
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'290.-

Plus d'articles Moto

Essai Honda CBR1000 RR Fireblade et CBR1000 RR SP1 2017 - Le 2.0 au service de tous
Cela fait des années que les fans de la marque ailée attendaient le retour de modèles sportif. Pour l'occasion, Honda n'a pas fait semblant et propose pas moins de 3 déclinaisons de sa nouvelles CBR1000RR.
Essai Kawasaki Ninja 650 - Sport tourisme réinventé
Directement liée au roadster Z650 tout fraîchement sorti, la Ninja 650 aura la tâche de percer dans le marché du sport tourisme. On peut lui trouver une parenté avec l’ER6F mais cela s’arrête au premier coup d’oeil. Le concept est différent et les attentes plus grandes. L’essai qui suit va droit à l’essentiel: que peut-on attendre de cette Ninja.
Triumph Rocket III "Café Racer" par Wenley Andrews
Personnaliser sa moto et lui donner un look de Café Racer, ce n'est ni nouveau et ni à la veille d'être démodé ! Un préparateur australien, Wenley Andrews, le prouve avec cette Triumph Rocket III revisitée...
Ducati - Un V4 pour la future Panigale R ?
L'avenir des sportives de la firme de Bologne passera-t-il par une motorisation V4 en lieu et place du traditionnel V2 desmodromique ? Le PDG de la firme l'a laissé entendre lors de la présentation du team MotoGP.
Il s'achète une moto à 14h00 et perd son permis à 15h00 suite à un excès de vitesse
Nul doute qu’en acquérant sa moto, ce quadra fréjusien ne se doutait pas qu’une heure plus tard, il la verrait repartir…
Essai Ducati Scrambler Desert Sled - Rififi au pays du Western Spaghetti
La famille des Scrambler compte 6 membres : la Classic, la Icon, la Full Throttle, la Cafe Racer, la Sixty 2 et enfin la Desert Sled qui vient remplacer la Urban Enduro. C'est celle-ci que nous avons le privilège d'essayer dans le désert qui a servi de cadre aux westerns spaghettis dans le sud de l'Espagne.

Recherche

Hot news !

30 mois de prison pour le "Ghost Rider" genevois
Déjà condamné pour un "exploit" publié sur Youtube en 2012, un motard récidiviste du bout du lac repassera par la case prison après avoir récidivé sitôt sa première peine purgée.
Essai Triumph Bonneville Bobber – Elégance brutale pour le Hot Rod anglais
En quelques mois, la famille Modern Classic de Triumph s’est vue enrichir de nombreux modèles, tous intimement liés les uns aux autres. La Bonneville Bobber fait figure d’exception en s’aventurant sur un marché inexploré depuis 1940 par la marque de Hinkley.
Acid'Track 2017 - Les inscriptions sont ouvertes !
Vous les attendiez ? Nous on piaffe d'impatience ! Les inscriptions pour les Acid'Track 2017 sont ouvertes. Au menu : Circuit de Bresse les jeudi 15 et vendredi 16 juin 2017 et Vaison Piste les samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017.
Essai Ducati Multistrada 950 – Sport et polyvalence devenus accessibles
Pour Ducati, la Suisse est une terre promise à la Multistrada. Bien qu’onéreuse, celle-ci se vend bien à des motards qui savent ce qu’ils veulent. Avec la 950, la marque italienne cible des néophytes à la recherche de plusieurs motos concentrées en une. Voyage, sport, tout-chemin et prix accessible. Que demander d’autre ?
Essai KTM 1290 Super Duke R 2017 – The Beast 2.0 : Le retour
On l’attendait impatiemment, et la voilà. Si elle a été présentée au salon de Milan EICMA 2016, nous avons enfin pu la rouler pour vous en parler plus en détail. L’essai de "La Bête" sur les routes de Doha au Qatar, et sur la piste de Losail, c’est ici !
Essai Yamaha MT-09 2017 – Style transgressif pour roadster best-seller
Le roadster culte de Yamaha a déjà 3 ans. Avec la grande sœur au cœur de R1 définissant un nouveau style pour le segment, une mise à jour de la MT-09 était à prévoir. Dotée de quelques atouts mécaniques comme un shifter et un embrayage assisté antidribble, ce sera bien vers la suspension que se tourneront les regards. A moins qu'ils ne s'arrêtent sur la nouvelle face avant...

Liens Partenaires