Essai publié le

Essai de la veste Alpinestars Lance 3L - Look ultra urbain, protection au top

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La mauvaise saison approche, la température va chuter et seuls les plus endurcis continueront à se déplacer en deux-roues. Pour des trajets boulot-dodo, la Lance 3L d'Alpinestars saura les séduire avec son look discret (hormis la couleur!) et sa grande polyvalence.

La nouvelle collection RideOut d'Alpinestars s'adresse en priorité à un type de client-cible : les motards du quotidien qui après s'être déplacés aimeraient se fondre dans la foule. Cette veste qu'ils porteront le matin, ce sera la même à leur pause à midi, puis quand ils seront en rendez-vous et de nouveau le soir pour rentrer chez eux.

C'est comme ça qu'a été imaginée la Lance 3L. Une couleur unie, logo discret, les fermetures éclair blanches sont la seule excentricité que la marque s'est permise. Ressemblant plus à une veste casual, on ne s'imaginerait pas trouver toute une série de protections dissimulées à l'intérieur.

Alpinestars Lance 3L

A l'achat sont fournies les protections aux coudes et aux épaules, une poche dorsale n'attend que de recevoir une protection Nucleon KR-2i mais surtout deux emplacements sont prévus sur la poitrine pour accueillir les protections adéquates. Elles sont encore peu répandue sur le marché mais vous protègent efficacement en cas de chute.

Le tissu extérieur de la veste est un composé triple couche : résistant à l'eau, étanche et respirant. Pour garantir l'étanchéité, chaque jointure entre deux pièces est scellée d'une bande collée à chaud. A l'intérieur, toutes les protections sont sur un genre de gilet en tissu mesh amovible qui rend la veste utilisable comme un bon imperméable, sur lequel la capuche n'est pas amovible. Bizarre sur une veste de moto, mais cette dernière peut être fixée dans votre dos au moyen d'un velcro.

Alpinestars Lance 3L

Au printemps, quand il fera chaud l'après-midi, vous pourez ouvrir deux brèches dans l'étanchéité au moyen de zip aux esselles. Mais lorsqu'il fera froid, viendra le jour où la doublure thermique retrouvera sa place dans la Lance 3L. En deux passants par manche, un dans le dos et deux zips sur l'avant, elle s'installe et se démonte en quelques instants.

Cette deuxième veste est extrêmement légère et ressemble beaucoup à une doudoune mais moins épaisse. Même si elle ne protège que du froid, vous pouvez la porter à part, ce qui sert à l'intégrer dans le veste ne se voit presque pas.

A elle seule, la doublure a trois poches, dont une étanche à l'intérieur. Sur la Lance 3L, on en compte encore sept de plus : cinq résistantes à l'eau à l'extérieur et deux petites à l'intérieur mais qui restent tout de même accessibles avec la veste d'hiver en place.

Alpinestars Lance 3L

Je suis comblé de ma Lance 3L depuis ma première utilisation. Sa couleur rouge est carrément flashy, mais je n'ai pas besoin d'être discret. Notez qu'elle existe en bleu, en gris ou même en noir si vous avez profité des photos pour étalonner les couleurs de votre écran tant le rouge vous a aveuglé.

Cette veste isole excellement bien du froid. Même avec un gros sweat, on la passe encore facilement. Elle est ajustable au niveau des manches, de la poitrine et de la taille. Donc même sans la seconde veste, on tire sur les deux élastiques et cela ajuste la coupe pour ne pas se sentir flotter à l'intérieur.

Alpinestars Lance 3L

J'ai aussi pris de bonnes averses avec cette Alpinestars, elle s'en est très bien tirée. Il faut juste penser à fermer la taille avec les élastiques pour qu'elle ne remonte pas. Cependant, mes trajets n'ont pas duré, cette veste est devenue celle que j'attrape sans réfléchir mais pas celle avec laquelle je voyage. Pour un usage tourisme, je recommanderais un ensemble GoreTex deux-pièces plus performant.

Pour un prix conseillé de CHF 339.-, c'est un ensemble de veste très polyvalent que vous achetez. D'un simple imperméable à la grosse veste moto d'hiver, en passant par la veste pluie de printemps : la Lance 3L s'adapte à presque tout. De plus, cette veste a de bons atouts sécuritaires comme les protections de poitrine qu'elle peut accueillir ainsi que la dorsale, mais contre surcoût comme très souvent.

Plus d'infos : RedPointGear.ch (importateur Alpinestars pour la Suisse).

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look passe-partout
+
Coupe ajustable à la taille, à la poitrine et aux manches
+
Sans protections, c'est un veste civile et même la doublure peut être portée seule
+
Emplacement de protection poitrine
On a moins aimé :
-
Capuche non amovible
-
Pas adaptée à un usage tourisme
-
Bandes blanches salissantes

Fiche technique

Modèle
Marque :
Alpinestars
Modèle :
Lance 3L
Tailles :
S, M, L, XL, 2XL, 3XL, 4XL
Spécificités
Type de veste :
3 saisons
Protections :
Epaules et coudes (Nucleon)
Protections (option) :
Dos et poitrine (Nucleon)
Nombre de poches :
5 extérieures, 2 intérieures (+3 dans la doublure)
Doublure :
Termique amovible
Aération :
Zip sous les esselles
Coloris disponibles
Coloris :
Rouge
 
Bleu
 
Noir
 
Gris
Catalogue
Prix de vente :
CHF 339.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Essai gants Five HG1 WP - Paré pour l'hiver
Avec le retour du froid il est temps de mettre nos mimines au chaud pour l’hiver afin de garder du plaisir à rouler. Pour ce faire, la marque Five propose ses gants chauffant sur batterie HG1 WP que nous avons pu tester durant toute une saison.
AGV SportModular - Le premier casque modulable entièrement en carbone
La célèbre marque de casque italienne AGV présente son nouveau casque modulable Sport/GT entièrement en carbone.
Bering C-Protect Air - Le gilet Airbag filaire à prix light arrive en Suisse
L'équipementier français de vêtements pour motard arrive sur le marché avec un tout nouveau Airbag filaire proposé à un tarif des plus agressif.
La nouvelle veste iXS Montevideo III décroche le "Red Dot Award" dans la catégorie Travel
Le concept novateur de veste de moto iXS Montevideo III a obtenu le Red Dot Award «Winter» dans la catégorie «Travel».
Dainese Settantadue - Une nouvelle marque contemporaine au sein du groupe italien
Au terme de 24 mois d’intenses recherches et d’études, Dainese dévoile une toute nouvelle marque qui fait son entrée au sein de la famille des marques du Groupe.
Essai casque HJC R-Pha11 – Un casque haut de gamme à prix doux
Le fabricant de casques coréen HJC a lancé cette année le successeur de son casque sportif R-Pha10+ qui prend logiquement le nom de R-Pha 11

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires